Facebook Pixel« Je te salue, Comblée de grâce » - Hozana
Abbaye de Mondaye

Abbaye de Mondaye dans Carême 2019 : Priez avec les religieux Prémontrés !

Publication #7Initialement publiée le 8 décembre 2018

« Je te salue, Comblée de grâce »

« Je te salue, Comblée de grâce »
  • Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    En ce temps-là,
        l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu
    dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
        à une jeune fille vierge,
    accordée en mariage à un homme de la maison de David,
    appelé Joseph ;
    et le nom de la jeune fille était Marie.
        L’ange entra chez elle et dit :
    « Je te salue, Comblée-de-grâce,
    le Seigneur est avec toi. »
        À cette parole, elle fut toute bouleversée,
    et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
        L’ange lui dit alors :
    « Sois sans crainte, Marie,
    car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
        Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ;
    tu lui donneras le nom de Jésus.
        Il sera grand,
    il sera appelé Fils du Très-Haut ;
    le Seigneur Dieu
    lui donnera le trône de David son père ;
        il régnera pour toujours sur la maison de Jacob,
    et son règne n’aura pas de fin. »
        Marie dit à l’ange :
    « Comment cela va-t-il se faire,
    puisque je ne connais pas d’homme ? »
        L’ange lui répondit :
    « L’Esprit Saint viendra sur toi,
    et la puissance du Très-Haut
    te prendra sous son ombre ;
    c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,
    il sera appelé Fils de Dieu.
        Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente,
    a conçu, elle aussi, un fils
    et en est à son sixième mois,
    alors qu’on l’appelait la femme stérile.
        Car rien n’est impossible à Dieu. »
        Marie dit alors :
    « Voici la servante du Seigneur ;
    que tout m’advienne selon ta parole. »

    Alors l’ange la quitta.

  • Méditation

    Claire de Castelbajac, que nous prions souvent à Mondaye, disait chaque jour cette prière : « Ô Vierge immaculée, je vous confie la pureté de mon cœur. Soyez-en la gardienne pour toujours ». Et si nous pouvons invoquer la Vierge Marie pour notre pureté, c'est parce qu'elle-même a été conçue sans péché. Cette conception immaculée était le point de départ du dessein bienveillant du Père. Dans l'évangile de l'Annonciation, on voit en effet Marie se conformer en tous points à la volonté de Dieu. C'est son simple « Fiat ! » qui a permis la naissance du Verbe rédempteur dans la chair. A notre tour, prononçons ces mots : « Que tout m'advienne selon ta parole ». Ce peut-être au début de la journée, quand l'Angélus sonne à l'église toute proche.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

« Que personne ne le sache »

Publication #6Initialement publiée le 7 décembre 2018

« La maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc »

Publication #5Initialement publiée le 6 décembre 2018

« De grandes foules s'approchèrent de lui »

Publication #4Initialement publiée le 5 décembre 2018

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader