Toute Vie naissante, sous le regard de Notre Dame - Hozana

Toute Vie naissante, sous le regard de Notre Dame

Toute Vie naissante, sous le regard de Notre Dame

Cher ami,

Au troisième jour de notre neuvaine, nous nous tournerons vers Notre Dame de Guadalupe pour continuer notre formation. C’est sous les traits d’une femme enceinte que la Sainte Vierge nous a laissé son image, miraculeusement conservé dans la Tilma du Bienheureux Juan Diego. En effet, la grossesse,  qui est suggérée par l’ampleur de la robe, est sans équivoque pour un Aztèque de 1531 de par la ceinture noire qu’elle porte et de par le Nahui Ollin. Ce motif aztèque présent sur la robe de la Sainte Vierge manifeste la présence divine dans ses entrailles.

Notre Dame se présente comme étant « Sancta Maria, Mère de Dieu de grande Vérité, de celui qui donne Vie, du créateur des êtres nouveaux… »

Vous découvrirez ces apparitions et le très beau message de la Madone de Guadalupe, en lisant cet excellent article et cette synthèse sur la sainte patronne des mères enceintes.         

73783-toute-vie-naissante-sous-le-regard-de-notre-dame

 

Focus bioéthique

C’est sous le regard de Notre Dame que nous allons passer une nouvelle étape. Notre embryon à maintenant presque 7 semaines et il mesure entre 17 et 22 millimètres. Et lorsqu’il dépassera les 8 semaines on l’appellera fœtus. Ses membres se forment. On distingue les doigts, la bouche, le nez, les oreilles, les yeux et même les paupières.

Durant ce mois, les bras et les jambes s’allongent et les articulations (coudes et genoux) se précisent. On voit aussi les poignets et chevilles se dessiner. À l’intérieur, les muscles et les nerfs prennent forme.

 La tête a toujours une taille importante comparativement au reste du corps. Mais, elle s’arrondit progressivement et le cou se redresse. On discerne deux zones sombres pour les yeux (ils sont pour le moment éloignés sur les côtés de la tête), deux fossettes pour les oreilles et une seule ouverture pour le nez et la bouche.

Sur le plan sensoriel, on retrouve maintenant des récepteurs du toucher (récepteurs tactiles) autour de la bouche de l’embryon. Au cours de cette semaine, les premières cellules gustatives se développeront également.

73784-toute-vie-naissante-sous-le-regard-de-notre-dame

À la fin de cette période, l’embryon a beaucoup grandi : il mesure de 17 à 22 mm. Il attire les convoitises de chercheurs qui veulent en faire un instrument de laboratoire. Nous traiterons particulièrement de ce point aujourd’hui.

 

Réfléchissons

Recherche sur les cellules souches : quels sont les enjeux ?

On appelle cellules souches, des cellules immatures, non différenciées, capables d'engendrer de nombreux types de cellules des différents tissus de l'organisme adulte. Ce sont des "cellules mères". Elles sont prélevées et cultivées en vue de la recherche et du traitement de quelques maladies.

On distingue, les cellules souches adultes, ombilicales, placentaires, foetales, IPS et embryonnaires. Ces cellules permettent des résultats thérapeutiques intéressants pour certaines maladies. Cependant l'usage d'une catégorie d'entre elles, les cellules souches embryonnaires humaines, est immoral car elles sont obtenues en détruisant des embryons humains.

La recherche sur l'embryon est-elle éthique ?

La recherche sur l'embryon humain est contraire à l'éthique car elle détruit un être humain. Elle est d'autant plus critiquable qu'on a des moyens alternatifs, comme la recherche sur les cellules IPS. Les cellules souches pluripotentes induites (IPS) sont des cellules souches pluripotentes qui ont été fabriquées en laboratoire, à partir de cellules adultes.

Elles sont considérées comme l’une des avancées majeures de la biotechnologie récente puisqu’elles pourraient potentiellement permettre de contourner les problèmes éthiques liés aux cellules souches embryonnaires humaines.          

En effet, la recherche sur l'embryon humain repose sur le principe qu'un être humain peut être détruit pour servir de matière première à un autre être humain ou même seulement à la recherche. Peut-on se traiter à n'importe quel prix, “au prix d'un homme”, même très jeune ? Si on répond par l'affirmative, c'est moralement aussi grave que d'accepter d'utiliser de jeunes enfants des favelas pour leur prendre des organes (reins, yeux, etc)

Les lois de bioéthique (1994, 2004, 2011) ont multiplié les dérogations au principe du respect de la vie humaine. Finalement, elles adaptent le droit aux transgressions rendues possibles par la technique. Elles ne protègent pas l’embryon humain.

A nous de nous engager pour mieux protéger et accueillir toute Vie naissante !

Prions

Pour Dieu, il n’y a pas de différence entre l'enfant à naître et l'enfant né.

 « Aucune finalité, même noble en soi comme la prévision d’une utilité pour la science, pour d’autres êtres humains ou pour la société, ne peut en quelque manière justifier l’expérimentation sur des embryons ou des fœtus humains vivants, viables ou non, dans le sein maternel ou en dehors de lui. » Donum Vita n°4

  • O Christ, qui est le « Oui » aux promesses de Dieu, permets nous de toujours dire Oui à la vie, et d’accueillir le pauvre, le vulnérable et l’enfant à naître, tout comme la Sainte Vierge a dit Oui  lors de l’Annonciation.
  • Dans le sein de sa mère, le Christ faisait déjà rayonner sa divine présence. Sachons confier les enfants à naître au Christ dans le sein de sa mère pour qu’Il veille sur eux et leur développement jusqu’à leur naissance.
  • Prions pour les mères afin qu’elles aient la force de suivre l’exemple de la Vierge Marie et d’accueillir des vies nouvelles malgré la peur, les doutes et les incertitudes.
  • Prions pour tous les enfants morts par suite d’une fausse couche, morts à la naissance ou par avortement, morts parce qu’utilisés pour la recherche … qu’ils trouvent la paix dans le Seigneur et que leurs parents soient réconfortés.
  • Veille Seigneur sur ma mère, qu’elle soit encore sur terre ou endormie dans la mort, fais que la vie qu’elle m’a donnée soit sa couronne dans le ciel.

O Marie, aurore du monde nouveau, mère des vivants, nous te confions la cause de la Vie.

Regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l’on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse. Fait que ceux qui croient en ton fils, sachent annoncer aux hommes de notre temps, l’Evangile de la Vie.

Obtiens-leur la grâce de l’accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d’en témoigner avec unr ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l’amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie.

Action !

Découvrez le groupe des Guetteurs, compositeurs de reggae catholique dont la chanson « Guerriers Pacifiques » est un hymne puissant appelant à protéger les enfants à naître : 

 

 

 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

20 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Francesca
place Nouméa, il y a 1 an
Nous te rendons grâce Seigneur pour le don de la vie.
Rosaline
 il y a 1 an
Merci Seigneur pour les enfants que tu nous as donnés.
Chantal- Elise
place Saint-Servant, il y a 1 an
Ô vous Seigneur, nous vous prions afin que votre puissance céleste soit la moisson de nos vie.Nous vous implorons Dieu de bonté afin que tout Être humain puisse avoir la notion d'éthique ,et qu'il n'y a pas de différence entre l'enfant à naître et l'enfant né.
Henriette DOMINGO
place Dakar, il y a 1 an
Seigneur apprend-nous à dire OUI comme Maman Marie