Facebook PixelVendredi SAINT - Hozana
L'équipe d'Hozana

L'équipe d'Hozana dans Prions Passionnément pour le carême 2016

Publication #46Initialement publiée le 25 mars 2016

Vendredi SAINT

Vendredi SAINT

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 26,27

45. À partir de la sixième heure (c’est-à-dire : midi), l’obscurité se fit sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure.
46. Vers la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte : « Éli, Éli, lema sabactani ? », ce qui veut dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »
47. L’ayant entendu, quelques-uns de ceux qui étaient là disaient : « Le voilà qui appelle le prophète Élie ! »
48. Aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge qu’il trempa dans une boisson vinaigrée ; il la mit au bout d’un roseau, et il lui donnait à boire.
49. Les autres disaient : « Attends ! Nous verrons bien si Élie vient le sauver. »
50. Mais Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit.

Lectio Divina de l'équipe d'Hozana
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné?" Au coeur même de cette crucifixion, folie des hommes, Jésus reste digne et majestueux jusqu'au bout. Il prend sur lui tous nos moments d'abondon, de détresse ultime et s'en remet à son Père. D'un côté, la souffrance et le mystère de la Croix, de l'autre la désinvolture et l'obscurité des hommes... Une obscurité qui s'étend sur toute la terre et qui procure à la mort de Jésus, une dimension cosmique. Jésus, par cet acte d'amour suprême, remet à Dieu son Esprit créateur et accomplit les Ecritures. "Ô Croix dressé sur le monde, sublime folie, Ô Croix de Jésus-Christ". 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Notre carême commence demain !

Publication #1Initialement publiée le 9 février 2016

Mercredi des Cendres

Publication #2Initialement publiée le 10 février 2016

Jeudi 11 février- 1ère semaine de carême

Publication #3Initialement publiée le 11 février 2016

174 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader