4ème dimanche de Carême - Hozana

4ème dimanche de Carême

4ème dimanche de Carême

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 26,27

 

40. Puis il revient vers ses disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ?
41. Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »
42. De nouveau, il s’éloigna et pria, pour la deuxième fois ; il disait : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »
43. Revenu près des disciples, de nouveau il les trouva endormis, car leurs yeux étaient lourds de sommeil.
44. Les laissant, de nouveau il s’éloigna et pria pour la troisième fois, en répétant les mêmes paroles. 
45. Alors il revient vers les disciples et leur dit : « Désormais, vous pouvez dormir et vous reposer. Voici qu’elle est proche, l’heure où le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.
46. Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »
47. Jésus parlait encore, lorsque Judas, l’un des Douze, arriva, et avec lui une grande foule armée d’épées et de bâtons, envoyée par les grands prêtres et les anciens du peuple.
48. Celui qui le livrait leur avait donné un signe : « Celui que j’embrasserai, c’est lui : arrêtez-le. »
49. Aussitôt, s’approchant de Jésus, il lui dit : « Salut, Rabbi ! » Et il l’embrassa.
50. Jésus lui dit : « Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le ! » Alors ils s’approchèrent, mirent la main sur Jésus et l’arrêtèrent.
51. L’un de ceux qui étaient avec Jésus, portant la main à son épée, la tira, frappa le serviteur du grand prêtre, et lui trancha l’oreille.
52. Alors Jésus lui dit : « Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée.
53. Crois-tu que je ne puisse pas faire appel à mon Père ? Il mettrait aussitôt à ma disposition plus de douze légions d’anges.
54 Mais alors, comment s’accompliraient les Écritures selon lesquelles il faut qu’il en soit ainsi ? »

55. À ce moment-là, Jésus dit aux foules : « Suis-je donc un bandit, pour que vous soyez venus vous saisir de moi, avec des épées et des bâtons ? Chaque jour, dans le Temple, j’étais assis en train d’enseigner, et vous ne m’avez pas arrêté. »
56. Mais tout cela est arrivé pour que s’accomplissent les écrits des prophètes. Alors tous les disciples l’abandonnèrent et s’enfuirent.

Lectio divina de l'équipe d'Hozana

« L'esprit est ardent, mais la chair est faible ». Cette phrase de Jésus résume l'essentiel de notre combat spirituel : comme Pierre, nous sommes prompts à faire de grandes promesses, et plus rapides encore à chuter ! Pour ne pas entrer en tentation, Jésus nous donne la clef : il faut « Veiller et prier ». Il nous montre l'exemple : par trois fois, il se retire pour prier (au passage, notons la similitude de la prière de Jésus à son Père avec le Notre Père qu'il nous a enseigné). Les disciples au contraire, n'ont pas la force de veiller seulement une heure avec Jésus, ils sont « endormis ». La conséquence est dramatique : « Alors tous les disciples l'abandonnèrent et s'enfuirent ».
Donc levons-nous ! Allons !

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

102 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-noelle
 il y a 1 an
Oui,c'est vraie la chair est faible ...Seigneur aide nous à veiller et demeurer dans la prière, et puiser dans ta parole pour pouvoir résister,et vaincre le mal, car ta parole est nourriture pour notre âme !!!Amen !!!
Danielle
 il y a 1 an
Seigneur aide-nous à prendre nos croix ,à bras-le-corps comme toi.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 1 an
Amen
NICOLETTE
place Basse-Pointe, il y a 1 an
Seigneur aides nous à toujours persévérer et à ne jamais baisser les bras .Donnes nous une très grande confiance en toi .Merci Mon Dieu.
Claire
place Québec, il y a 1 an
Donnes-moi Jésus de toujours aller vers Toi. Amen.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 1 an
Amen
Michele
place QC, il y a 1 an
Seigneur j'en sais quelque chose, j'en ai eu l'expérience où tu m'as réveiller par mon ange gardien!pour prier, je me suis ensuite lever sans hésitation et j'ai prier! Merci Seigneur par l'esprit saint je pu faire le chapelet sans m'endormir. Oh père ce que je demande en plus de la volonté, le persévérance dans la foi, que je puis retrouver la paix intérieure et la parole miséricordieuse en ce temps de carême je t'adore Père
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 1 an
Union de prières.