Premier jour

Premier jour
loader

Banneux - Icône du Mouvement Marial... 

1)   Premier jour

Premier pas fait par la Divine Volonté en la céleste Maman au moment de sa Conception Immaculée – L’âme à la Reine immaculée

1.   Prière à la Reine céleste

Reine Immaculée, ô céleste Maman, en ce mois qui t’est consacré, je me place sur tes genoux maternels, m’abandonnant entre tes bras comme ton enfant chéri et te demandant avec véhémence la plus grande de toutes les grâces : celle que tu m’admettes à vivre dans le Royaume de la Divine Volonté.

Sainte Maman, toi qui es la Reine de ce Royaume, permets que j’y vive en tant que ton enfant. Que ce Royaume soit rempli de tes enfants ! Je me confie à toi afin que tu y guides mes pas et que, soutenu par ta main maternelle, tout mon être vive constamment dans la Divine Volonté. Tu seras ma Maman. À toi, ma Maman, je confie ma volonté pour que tu l’échanges contre celle de Dieu et, qu’ainsi, je sois assuré de ne jamais quitter cette Divine Volonté. Je te prie de m’éclairer afin que je comprenne bien ce qu’est la Divine Volonté. Amen.

Je te salue Marie…

ð Petite pratique pour chaque jour du mois de mai

Chaque matin, chaque midi et chaque soir (trois fois par jour), se placer sur les genoux de notre céleste Maman et lui dire : «  Maman, je t’aime. Aime-moi, toi aussi, et donne à mon âme une petite portion de Divine Volonté. Bénis-moi pour que je fasse toutes mes actions sous ton regard maternel. »

2.   L’âme

Ô très douce Maman, me voici prosternée devant toi.  C’est aujourd’hui le premier jour du mois de mai, ce mois qui t’est consacré et dans lequel tous tes enfants veulent t’offrir leurs petites fleurs pour te manifester leur amour et susciter le tien.

Je te vois comme si tu descendais du Royaume de notre Père Céleste, escortée par des myriades d’anges pour recevoir de tes enfants des roses magnifiques, d’humbles violettes et de gracieux lys blancs, alors que tu leur prodigues en retour de ravissants sourires accompagnés de grâces et de bénédictions. Je te vois ensuite presser sur ton Cœur maternel ces cadeaux de tes enfants ; tu les amènes avec toi au Ciel pour les y conserver comme des gages et des couronnes pour le moment de leur mort.

Ô céleste Maman, moi, le plus petit et le plus démuni de tes enfants, je veux chaque jour venir m’asseoir sur tes genoux maternels pour t’apporter, non pas des fleurs, mais des soleils.  Cependant, ô Maman, tu dois enseigner à ton enfant comment former ces soleils divins qui te rendront les hommages les plus beaux et te donneront l’amour le plus pur.

Chère Maman, tu as compris ce que je veux : que tu m’enseignes la manière de vivre dans la Divine Volonté. Quant à moi, après que, en accord avec tes enseignements, toutes mes actions et tout mon être auront été transformés dans la Divine Volonté, j’apporterai chaque jour sur tes genoux maternels toutes mes actions changées en soleils.

3.   Leçon de la Reine du Ciel

Fille bénie, ta prière a rejoint mon Cœur maternel et m’a fait descendre du Ciel.  Me voici à tes côtés pour te donner ma leçon d’aujourd’hui.

Regarde-moi, chère fille : des milliers d’anges sont autour de moi dans l’attente de m’entendre te parler de cette Divine Volonté dont, plus que quiconque, je suis issue.  Je connais ses admirables secrets, ses joies infinies, sa valeur incommensurable. Quand tu me demandes de te parler de la Divine Volonté, c’est pour moi un moment de fête et de joie, et je me sens particulièrement heureuse d’être ta Maman. Oh ! comme je désire avoir une fille habitée par le désir de vivre complètement dans la Divine Volonté !

Dis-moi, ma fille, vas-tu me contenter ? Vas-tu déposer ton cœur, ta volonté et tout ton être entre mes mains maternelles afin que je te prépare, te fortifie et te vide de tout pour pouvoir te remplir de la Divine Volonté et faire croître la Vie divine en toi ? Pose ta tête sur le Cœur de ta Maman du Ciel et sois très attentive à l’écouter, afin que ses leçons te fassent décider de ne jamais faire ta propre volonté mais toujours celle de Dieu.

Ma fille, écoute-moi : c’est mon Cœur maternel, ce Cœur qui t’aime tant, qui veut se déverser en toi. Sache que tu es inscrite dans mon Cœur et que je t’aime comme ma véritable fille. Cependant, je sens de la peine en moi parce que je vois que tu n’es pas tout à fait semblable à ta Maman. Sais-tu pourquoi nous sommes différentes ? C’est à cause de ta propre volonté : elle éloigne de toi la fraîcheur de la grâce, la beauté qui enflamme le Créateur, la force d’âme qui permet de tout supporter et surmonter, et l’amour qui consume tout. Bref, tu n’es pas animée par la même volonté que ta céleste Maman.

Tu dois savoir que je n’ai connu ma volonté humaine que pour l’avoir totalement sacrifiée en hommage à mon Créateur. Ma vie s’est entièrement écoulée dans la Divine Volonté. À partir du premier instant de ma Conception, j’ai été formée, réchauffée et placée dans la Divine Volonté qui a purifié mon germe humain par sa puissance. Ainsi, j’ai été conçue pure et sainte, sans la tâche du péché originel.

Si ma Conception a été sans tâche et glorieuse, au point de me faire partager les honneurs de la famille divine, ce fut uniquement parce que la Divine Volonté s’est déversée sur mon germe humain. Si la Divine Volonté ne s’était pas penchée comme une tendre maman sur mon germe humain pour empêcher les effets du péché originel, j’aurais eu le même sort que toutes les autres créatures humaines, celui d’être conçue avec ce péché en moi. Donc, la cause première de ce privilège a été uniquement la Divine Volonté à qui en reviennent tout honneur, toute gloire et tous remerciements.

Fille de mon Cœur, écoute ta Maman : mets ta volonté humaine de côté et préfère plutôt mourir que de lui concéder un seul acte de ta vie. Ta céleste Maman aurait préféré mourir des milliers de fois plutôt que de faire un seul acte par sa propre volonté. Ne veux-tu pas m’imiter ? Ah ! si tu veux sacrifier ta volonté en l’honneur de ton Créateur, la Divine Volonté va faire ses premiers pas dans ton âme. Tu te sentiras modelée, purifiée et réchauffée par une douce et céleste rosée. Les germes de tes passions seront anéantis. Tu feras tes premiers pas dans le Royaume de la Divine Volonté.

Par conséquent, sois attentive. Si tu m’écoutes bien, je te guiderai. En te tenant par la main, je te conduirai à travers les routes infinies de la Divine Volonté. Je t’abriterai sous mon manteau bleu et tu seras mon honneur, ma gloire et ma victoire.

4.   L’âme

Vierge immaculée, prends-moi sur tes genoux maternels et sois une mère pour moi. Avec tes saintes mains, prends possession de ma volonté, purifie-la, forme-la et réchauffe-la. Apprends-moi à vivre seulement de la Divine Volonté.

5.   Petite pratique

Aujourd’hui, pour m’honorer dans toutes tes actions, tu placeras ta volonté dans mes mains en me disant : « Ma très chère Maman, offre toi-même le sacrifice de ma volonté à mon Créateur. »

6.   Oraison jaculatoire

« Ma douce Maman, dépose dans mon âme la Divine Volonté pour qu’elle y occupe toute la place, y établissant sa demeure et son trône.»

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Florence
Florence place Plouray, il y a 12 jours
amen
    Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies