Le travail des mains pour éviter l'oisiveté

Le travail des mains  pour éviter l'oisiveté
loader

Eviter l'oisiveté :

L'oisiveté est l'ennemie de l'âme (Si. 33,29). C'est pourquoi, aux moments fixés, les frères doivent s'occuper au travail des mains et, à d'autres heures déterminées, à la lecture des choses divines. Le Dimanche, tous se livreront à la lecture, excepté ceux qui sont désignés pour divers emplois indispensables (comme le service de cuisine, les soins aux malades, l'accueil des hôtes...) Mais si quelqu'un ne veuille ou ne puisse lire ou étudier, on lui assignera un travail à faire selon ses capacités pour qu'il ne soit pas désoeuvré,. Aux frères infirmes ou délicats, on assignera une tâche ou un métier tels qu'ils ne soient pas oisifs, et que la violence du travail ne les accable pas. A l'heure de l'office divin, au premier signal de l'heure, chacun quittera son travail pour être prêt lorsque retentira le second signal.

 Commentaire :

La citation du début souligne la valeur du travail en général, non pas un travail rémunéré, mais plus tôt touver une occupation, afin de  combattre l'oisiveté, lutter contre l'ennui et le désoeuvrement ; Pour Benoît il n'est pas question de distinguer travail  (occupation) intellectuel et travail manuel, pour lui  le travail de celui qui prépare le repas est aussi important  que le travail de celui qui  écrira un commentaire sur l'Evangile, ou bien de lire dans le but de s'instruire. Tout effort employé dans le but d'obtenir quelque chose de positif est assimilé à un travail. Du temps de Jésus les juifs considéraient que le fait même de cueillir un fruit pour le manger était un travail, d'où les difficultés que Jésus à eu avec les pharisiens , quand il guérissait, ou glanait quelques épis de blé les jours du sabbat, . Avec sa discrétion coutumière, Benoît pense aux frères malades ou infirmes, Il mesure leur tâche en fonction de leurs forces et de leurs réelles capacités. Pour les laïcs d'aujourd'hui Benoît nous dit que le travail n'est pas incompatible avec une vie de prière, il est nécéssaire pour l'équilibre humain, car pour lui, effectuer  un travail c' est fournir un effort afin d'obtenir un résultat. Pour Benoît mieux vaut s'occuper à faire quelque chose le dimanche que de rester oisif, car la paresse n'honore pas Dieu.  Nous pourrions prendre comme modèle de vie la maxime suivante : "Un temps pour chaque chose et chaque chose en son temps." Nous devons trouver des activités, en fonction de nos propres capacités et possibilités ce qui  n'empêche pas de prendre un peu de repos, Il en est de même, lorsque nous proposons à d'autres personnes de participer à certaines tâches indispensables, il est bon de tenir compte de de leurs capacités et de leurs besoins. Pour notre Saint patriarche assister à l'office ( oeuvre de Dieu) est le premier devoir du moine, nous aussi nous pouvons nous distraire, nous reposer, mais nous ne devons pas oublier de prier, d'assister à la messe, si nous aimons vraiment Le Seigneur ce sera toujours un joie de passer un petit moment en sa présence

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marcel
Marcel place Montmagny, il y a 4 jours
"Avec ceux qui l'aiment, Dieu collabore en tout pour leur bien."Rm 8,28
    Maria Luz
    Maria Luz place Santiago, il y a 5 jours
    AMÉN 🙏
      Marie therese
      Marie therese place Carcès, il y a 5 jours
      Amen !! 🌻🌻🌻
        Florence
        Florence place Plouray, il y a 5 jours
        amen
          Marcel
          Marcel place Montmagny, il y a 4 jours
          "Désormais mes yeux sont ouverts et mes oreilles attentives à la prière faite en ce lieu." 2 Ch 7,15
            Utilisateur effacé
            Utilisateur effacé  il y a 5 jours
            Je prie pour vous.
              Chloé
              Chloé place Dakar, il y a 4 jours
              🙏🙏🙏

                Publications précédentes

                En tout éviter l'abus

                Découvrir cette publication

                Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies