Oeuvre du Coeur et de la Croix (Grand Message de la Croix, Lucie)

L'oeuvre du coeur et de la Croix, oeuvre catholique en union avec le Pape François, sous la protection de la Sainte Face, est née du Grand Message de la Croix, qui s'étend de 1981 à 1998.

LUCIE, la messagère du Seigneur, est mariée, mère de trois enfants. Bien qu'élevée très chrétiennement, Lucie avait délaissé toute pratique religieuse.

« … Avec mon mariage et les enfants ; j'avais oublié Dieu et j'étais très préoccupée des biens de ce monde. » 

Sa vie bascule le 4 mars 1979. Après une conversation avec des amis sur la foi et sur Dieu, Lucie est saisie par l'amour de Dieu.

« Ce Dieu que je croyais si lointain, je venais de le rencontrer ! Pourquoi ? Comment ? C'était comme une grande Lumière qui descendait dans mon esprit et une grande chaleur au cœur. » 

Ce même jour, Jean Paul II signait sa première encyclique Redemptor hominis. 
En 1981, Jésus allait lui donner le grand méssage de la croix. 
L'un de nos meilleurs théologiens, le père Paul Toinet, retourné à la maison du Père le 16 juin 1991, a assisté Lucie jusqu'à son départ.

LUCIE 
En tant que méssagère de Notre-Seigneur, 
Nous transmet d'admirables Messages 
Pour notre temps.


LE BUT et les ORIENTATIONS sont les SUIVANTS

1. La glorification du cœur de Jésus en vue de son règne

Pour cela aimer son Cœur, le consoler, réparer, et avoir une grande dévotion envers ses dons qui sont tout son amour à savoir : 
•  le Saint-Esprit 
•  L'Eucharistie 
•  La Sainte Vierge 
•  La Croix 
•  L'Evangile 
•  La Miséricode

Un admirable « chemin du Cœur » comme chemin de sainteté, nous est donné.

2. La glorification de la Croix

La Croix, signe d'AMOUR qui nous libère et nous conduit à la résurection. 
Aimer et honorer le Divin Crucifié. 
Se sanctifier par les vertus de la Croix. 
Pratiquer l'apostolat de la Croix qui repose avant tout sur l'Amour : Aimer Dieu, aimer les autres.

3. L'Alliance d'Amour

L'Alliance est une démarche, une union d'Amour à Dieu à travers le Cœur de Jésus. 
Ce n'est pas s'engager par des vœux, mais aller à lui avec notre petitesse et nos misères. Venir à Lui avec la faiblesse de notre amour pour Lui offrir tout ce qui fait notre être, le bon et le mauvais qui est en nous et tout attendre de sa miséricorde. 
C'est vivre intimement avec son Cœur, à travers la prière, les sacrements, etc.
L'alliance vécue, c'est l'Evangile vécu.

4. La Veneration de la Sainte Face de Jésus

« Vénérez ma Sainte Face et vous rendrez hommage à mon Cœur et à ma Croix » 
(grand message de la croix)

5. L'Amour de l'Eglise

Suivre l'enseignement de l'Eglise que nous transmet le successeur de Pierre. L'attachement au chef de l'Eglise. Prier chaque jour pour lui, à ses intentions et pour l'Eglise. 
Prier pour les évèques et les prêtres. 
Aimer l'Eglise 
L'œuvre doit être spirituellement un pillier pour soutenir l'édifice spirituel qu'est l'Eglise. 
Travailler à l'unité, car Jésus nous dit : « Que l'Amour soit votre signe, que l'Unité soit votre force. »

6. Les Propositions de L'Oeuvre pour répondre aux demandes de Jésus

•  Faire des foyers d'Evangile 
•  Remettre à l'honneur les adorations du Saint-Sacrement. 
•  Se ressourcer par des retraites Eucharistiques de trois jours (avec la présence d'un prêtre) 
Le Grand Message de la Croix est un message d'Espérance. Il nous offre : PAIX, AMOUR, JOIE, … Ce que Dieu désire tant donner au monde. 

« Aider la lumière à se répandre sur la terre, c'est le message et la mission de tous les baptisés. Il est temps de guérir les malades, de ressuciter les morts (spirituellement). Voilà l'œuvre d'Amour de mon Cœur et de ma Croix. 
Oui, mes enfants, unissez-vous et suivez-moi. Je marche en tête car c'est mon œuvre. Formez à ma suite un cortège de lumière, c'est Jésus-Eucharistie qui vous ouvre le chemin. » 
(Marie cause de notre joie)

Quel est le but du Grand Message de la Croix ?

Nous préparer à la nouvelle Pentecôte et au retour glorieux du Christ !...

Le 4 Mars 1979 je rencontrais le Seigneur et ce fut ma conversion. Le 15 octobre de cette même année je recevais une grande grâce : La vision de la Sainte Trinité. Trois jeunes hommes parfaitement identique et vêtus d’une robe blanche. Une personne attira mon attention, on me dit : « Le Saint-Esprit ». J’étais surprise, car à cette époque je ne pensais qu’à Jésus et très peu à l’Esprit-Saint. Pendant un an j’oubliais un peu cette Personne Divine.
Le 21 décembre 1980 j’entendais une première parole : « Il faut réintroduire et intensifier le culte dû au Saint-Esprit ». De nouveau l’Esprit-Saint se manifestait…
En avril 1981 le Seigneur commençait à me donner ses messages et me dira plus tard : « Tu appelleras ce message le grand message de la Croix ».
Avec le Saint-Esprit et la Croix je ne voyais pas très bien le rapport existant entre eux. Mais un peu plus tard un message va m’éclairer : 

« Il fallait la Croix pour que jaillisse la Source d’Eau Vive. Il fallait la Croix pour que naisse le Feu nouveau. Il fallait la Croix pour éclairer le monde et dissiper les ténèbres.
Le Feu nouveau est sorti de la Croix du Cœur transpercé du Rédempteur. Comprends-tu la force du Feu nouveau ? Il prend naissance dans le Cœur du Crucifié. Comprends-tu alors pourquoi il faut une nouvelle révélation de la Croix pour obtenir une nouvelle effusion de l’Esprit-Saint. »

Oui Seigneur, aujourd’hui je comprends !
En ces temps que nous vivons, la Croix nous accompagne, elle nous guide, elle est là pour nous conduire vers la nouvelle Pentecôte et au retour glorieux du Christ. Dans un message Jésus nous dit : « En clôturant un temps j’en ouvre un autre, et pour vous le temps continu, vous vous en apercevrez par les effets. C’est toujours la Croix qui fait la liaison entre les deux temps ». Si nous voulons bien réfléchir nous constatons que la Croix a fait la liaison entre l’ancien et le nouveau Testament par Jean Baptiste qui annonçait le Sauveur.

Aujourd’hui Jésus nous dit : « La Croix ouvre l’ère du Saint-Esprit… et encore l’ère du Saint-Esprit sera l’ère de la Croix. » Cela ne veut pas dire que l’humanité connaitra la souffrance mais au contraire la Croix sera aimée, exaltée, ce sera le règne de la CROIX GLORIEUSE.

Dans ces temps nouveaux l’humanité va entrer dans les mystères glorieux. Elle connaitra Pâques, l’Ascension, la Pentecôte.
Pâques (la Résurrection), l’Ascension (le détachement des biens terrestres), la Pentecôte (l’embrasement des cœurs). Cette nouvelle Pentecôte sera l’œuvre de l’Esprit-Saint. Nous vivrons l’Assomption et le couronnement de Marie.

Jésus nous dit : « Fait la monter non pas au ciel mais dans ton cœur et couronne-là de ton amour ».

Ce qui signifie qu’un grand amour marial couvrira la terre.

Source : http://www.oeuvrecoeurcroix.fr/web/

Interview de Lucie par le père René Laurentin : http://www.oeuvrecoeurcroix.fr/web/index.php/interview-de-lucie-par-le-pere-rene-laurentin

Méditation du mois d’octobre 2018

 Jésus nous parle de son Eglise :

J’ai une bien-aimée…elle est souffrante, aussi je viens à son chevet. Je parlerai à son cœur et elle m’entendra. Je lui dirai des mots d’Amour, alors son cœur de nouveau s’enflammera.
L’Amour est le plus puissant des remèdes. Alors je la prendrai par la main, lui disant : « Lève-toi, ô ma bien-aimée, tu n’es pas morte mais tu dors ».

Connais-tu ma bien-aimée ? C’est mon Eglise et personne ne me la volera ! Je parle à son cœur et elle se lèvera, elle reconnaitra le langage de son Epoux, c’est un langage d’Amour et de douceur, mais c’est un langage de Vérité…

Aujourd’hui je dis : prière et charité, voilà la nourriture de mon Eglise. Ma bien-aimée est sainte et pure, mais tous ces membres ne le sont pas. En beaucoup il manque cette nourriture qui donne force au corps : la prière et la charité…
De quelle nourriture a besoin aujourd’hui mon Eglise pour se lever ? De prière, d’amour et de renoncement, ce renoncement qui combat l’égoïsme…

Je viens pour restaurer mon édifice, aussi comprends bien que je m’attaque à chaque pierre… Ne critiquez pas mon Eglise, vous blessez mon Cœur ! Ne l’accablez pas de tous les maux, ne la critiquez pas ! Elle est mienne et je l’aime…

Dites-vous : serai-je cette pierre qui défigure l’édifice ? Ou ce membre qui par ses agissements, donne mauvaise figure à la bien-aimée ? Ou encore ce mauvais chrétien qui ne suis plus la doctrine du Christ, mais sa propre doctrine qui l’arrange ?...

Vous aurez pour l’Eglise le même amour que vous avez pour Moi, car elle est mienne. Regarde cette vérité : ceux qui m’aiment le plus sont ceux qui aiment le plus mon Eglise. L’amour qu’ils ont pour Moi est à la mesure de l’amour qu’ils ont pour elle. On peut vous tromper, mes tout-petits, mais on ne trompe pas Dieu.
Les fumées de l’enfer ont passé sur l’édifice et l’on noirci… Alors je viens pour polir et faire briller, afin que l’édifice retrouve toute sa splendeur…

Je viens pour rendre gloire au Père. Je viens pour lui présenter les tout-petits qui sont restés fidèles à mon Esprit d’Amour et de Vérité. Je viens car je n’accepte pas de compromis, je suis la Voie, la Vérité et la Vie.
Ecoute cette parole : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis tout mon Amour ». Voilà les paroles du Père envers son Fils bien-aimé. Et aujourd’hui, voilà les paroles du Père envers celui qui me représente ici-bas ! Le Père a un tendre Amour pour le Pape en qui il voit son fils bien-aimé. (Sainte Catherine de Sienne appelait le pape, le « doux Christ de la terre »)
Le Fils voit en lui, le serviteur souffrant, et l’Esprit-Saint voit en lui le visage de Pierre et dit :
« Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise ». Ces paroles se répercutent au long des siècles dans le cœur des Chrétiens et pour l’unité de mon Eglise.
Le Pape est tout entier dans la Trinité, comme la Trinité est en lui et vit en lui à un degré très élevé du fait de sa pureté d’âme et de la profondeur de son cœur d’apôtre. Pour ces raisons sa parole est Vérité, car l’Esprit-Saint l’habite.

Fils bien-aimé il l’est, car chef de l’Eglise mon épouse bien-aimée.
Fils bien-aimé il l’est, car serviteur de l’Eglise dont Marie est la Mère.
Serviteur du Seigneur, comme Marie fut la servante du Seigneur.
Fils, chef, serviteur et apôtre, il est le Fils bien-aimé du Père, chef de l’Eglise de lumière, serviteur et apôtre du Saint-Esprit.
Avec ces titres que Dieu lui donne, le Pape possède une grande sagesse pour gouverner l’Eglise, alliée à la vertu de prudence. Entre ses mains mon Corps Mystique est en sécurité.

                                                                   (Extraits de « J’ai Soif 1993 et Abba Père 1994)

En ce mois d’octobre, mois du Rosaire, n’oublions pas de prier la Vierge Marie…

Le Rosaire est une arme très puissante en même temps qu’un chant très doux. C’est une douce mélodie d’amour qui frappe le Cœur maternel de Marie. C’est comme le doux langage d’un petit enfant qui charme le cœur d’une Mère. Cette louange adressée à la Mère de Dieu retombe toujours en pluie de grâce sur les hommes. Aucun « Ave Maria » n’est perdu, aucun ! Tous atteignent un but selon la volonté et les vues de DIEU.

                                                                     (Viens Esprit-Saint 1992)

En union de prières +

Rappel :

Le pape François nous recommande les deux prières de clôture du chapelet :

"Sous l'abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l'épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge Glorieuse et bénie. Amen."
"Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat et soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions ; et vous, Prince de la Milice Céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen."

Chant : https://www.youtube.com/watch?v=go1-BoDD7CI

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Christine
Christine place Québec, il y a 28 jours
Amen
    Sophie
    Sophie place Boulogne-sur-Mer, il y a 28 jours
    En ce mois d’octobre, mois du Rosaire, n’oublions pas de prier la Vierge Marie… Le Rosaire est une arme très puissante en même temps qu’un chant très doux. C’est une douce mélodie d’amour qui frappe le Cœur maternel de Marie. C’est comme le doux langage d’un petit enfant qui charme le cœur d’une Mère. Cette louange adressée à la Mère de Dieu retombe toujours en pluie de grâce sur les hommes. Aucun « Ave Maria » n’est perdu, aucun ! Tous atteignent un but selon la volonté et les vues de DIEU. (Viens Esprit-Saint 1992) En union de prières +
      Dany
      Dany place Paris, il y a 28 jours
      Prions pour l'unité de l'Eglise dans le Monde. Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.
        Marie-Thérèse
        Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 28 jours
        En union de prières - Amen -
          Philippe
          Philippe place Le Blanc, il y a 28 jours
          Le pape François a effectivement recommandé les deux dernières prières ci-dessus pendant le mois du rosaire de cette année, et Notre Dame à Fatima, le 13 juillet 1917 a demandé qu’après chaque dizaine de chapelet on récite la prière suivante. "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!". N’oublions pas cette demande de Notre Dame qui est pour tous nos chapelets, durant toute notre vie. En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie
            Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies