Pour que le diable cesse d'asservir les peuples - Hozana

Pour que le diable cesse d'asservir les peuples

Pour que le diable cesse d'asservir les peuples

La pape François demande à toute l'Eglise, en ce mois d'otobre, de prier Saint Michel pour qu'il repousse les attaques du diable. En cela, il marche dans les pas de son prédécesseur Léon XIII qui publia, à la fin du XIXe siècle, cette prière à saint Michel contre le démon : 

Saint Michel Archange, 
défendez-nous dans le combat ; 
soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon. 
Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous en supplions.
Et vous, Prince de la Milice céleste, 
repoussez en enfer, par la force divine, 
Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde 
en vue de perdre les âmes.

En ce XIXe siècle Marie, à la Salette, annonça que beaucoup de démons seraient répandus sur la terre  

En l'année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l'enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu : ils les aveugleront d'une telle manière, qu'à moins d'une grâce particulière ces personnes prendront l'esprit de ces mauvais anges 

 C'est en ce siècle aussi que le Bienheureux père Cestac vit la prophétie de la Vierge se réaliser :

Le 13 Janvier 1864, [le Bienheureux Cestac] vit des démons répandus sur la terre, y causant des ravages inexprimables. En même temps, il eut une vision de la Très Sainte Vierge Marie. Cette bonne Mère lui dit qu’en effet les démons étaient déchainés dans le monde, que l’heure était venue de la prier comme « Reine des Anges » et de lui demander d’envoyer les légions célestes pour combattre et terrasser les puissances de l’enfer. 

 Et la lutte est loin d'être terminée. Au XXIe siècle encore, les puissances des ténèbres cherchent à conduire l’humanité en enfer. Comme le disait le pape François, le 11 avril 2014 : 

Le diable existe aussi au vingt-et-unième siècle. Ne soyons pas naïfs. Nous devons apprendre de l'Evangile comment le combattre.

Et il se manifeste particulièrement par l'instauration de "structures de péché" au coeurs des sociétés humaines, ou d'une "culture de mort". Comme l'explique saint Jean-Paul II, son influence se manifeste par : 

une véritable structure de péché, caractérisée par la prépondérance d'une culture contraire à la solidarité, qui se présente dans de nombreux cas comme une réelle "culture de mort" (Evangelium Vitae, 25, voir aussi 104)

 Si la cause de cette « culture de mort » relève, en premier chef, de l’action des démons sur les hommes et, par leur collaboration, sur les institutions humaines, il faudra lutter contre ces structures de péché en atteignant sa source la plus élevée qui n’est autre que le diable. Comment faire ? Rien de plus simple. Il suffit de prier, et particulièrement la Sainte Vierge avec, par exemple, la prière qu'elle apprit au bienheureux père Cestac  :

« Auguste Reine des Cieux, souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement, envoyez vos Légions célestes pour que, sous Vos ordres, et par Votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abime.
Qui est comme Dieu ?
Ô bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre Amour et notre Espérance.
Ô divine Mère, envoyez les saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi.
Saints Anges et Archanges, défendez nous, gardez nous.
Ainsi soit-il »

Les démons agissent dans la mesure où nous ne les empêchons pas, par nos prières, de nuire à nos frères. Ils agissent d’autant plus que nous somnolons. Ils sont d’autant plus triomphants que nous n’intercédons pas. Le Père, par pure miséricorde, a voulu que la Rédemption, la délivrance des nations de l’emprise de Satan, ne soit appliquée à tous les temps que dans la mesure où nous y collaborerons, et avant toutes choses par notre intercession.

 Cette semaine, nous pourrons au cours de nos prières habituelles (oraison, messe, chapelet, etc.) et de nos activités, demander à la Sainte Vierge d’écraser la tête de Satan et de libérer les sociétés de son atmosphère de mort. Pour cela, nous formerons une petite image intérieure, à graver dans notre cœur (celle de la médaille miraculeuse par exemple, où Marie écrase la tête du serpent), avec une petite parole (« Ô Marie, libère les hommes et sociétés de l’emprise du diable » par exemple, ou encore "Marie, envoie les saints anges nous préserver du Mauvais" ou autre chose) à redire à chaque instant de la journée. 

 Pour approfondir cette méditation avec la revue Carmel 169, cliquez ici.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Elisabeth
Elisabeth place Boulogne-Billancourt, il y a 23 jours
Seigneur, préserve-nous contre les attaques du diables
Elisabeth
Elisabeth place Boulogne-Billancourt, il y a 23 jours
Prions pour que saint Michel repousse les attaques du diable dans le monde
GJ
GJ place Metz, il y a 23 jours
" Ô Marie, libère les hommes et sociétés de l’emprise du diable ." "Marie, envoie les saints Anges nous préserver du Mauvais." Amen, amen.
Utilisateur effacé
Utilisateur effacé  il y a 23 jours
Oui, avec le pape François, je relance l’appel : ne soyons pas naïfs, ne soyons pas mous et lâches, mais menons le combat spirituel qui est nôtre, main dans la main avec Notre Mère et Reine Marie, sans peur car la peur ne vient pas de Dieu mais de celui qui nous guette et veut notre chute. Ne soyons pas découragés, le dos courbé mais soyons prudents comme les serpents et candides comme les colombes ! N’ayons donc pas peur car l’Esprit Saint qui nous anime est le Souffle de Dieu lui-même et il souffle en nous, non des mots habituels souvent insensés, mais des lueurs divines capables, comme celles sorties de la main de la Très Sainte Vierge marie à Fatima, de traverser l’univers écrasant toute menace du mal et éclairant le chemin pour les errants dans le désespoir de trouver le bon chemin. Merci Saint Michel Archange d’être là avec nous et pour nous ; alors de quoi aurions ensuite peur ? Si nous regardons le ciel nous ne risquerons pas de croiser le diable Satan ; mais si nous regardons le monde et ses éclats éphémères et aveuglants alors le sourire moqueur et ironique du malin nous guète au tournant de nos routes et nous perdons le bon chemin ! Si par notre propre volonté nous ouvrons la porte pour le malin ; en ce moment là, il ne lâchera plus le morceau. Méditons de nouveau la tentation de jésus par le diable au désert juste après son baptême dans les eaux du Jourdain par Jean Baptiste : c’est si instructif pour nous chrétiens. Ayons confiance totale et authentique en le Très Saint Cœur de jésus lui priant : Cœur Sacré de jésus j’ai confiance et j’espère en vous ! Ayons la même confiance ne le Cœur Immaculé de la Très Sainte Vierge marie en priant : Cœur immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous ! Ô mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime ; et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas. Amen.
GJ
GJ place Metz, il y a 23 jours
Amen !
Judith
Judith place Montrouge, il y a 23 jours
Merci frère Baptiste pour cette initiative plus qu'importante en ce moment. Que Dieu vous bénisse et que Notre Mère du Ciel vous protège
GJ
GJ place Metz, il y a 23 jours
Amen.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies