Jour 9 - "Réjouis-toi, mon frère..."

Jour 9 - "Réjouis-toi, mon frère..."

La vie du bienheureux Pierre-Adrien Toulorge

De sa prison, Pierre-Adrien écrit à son frère :

« Réjouis-toi, mon frère ; tu auras demain un protecteur dans le ciel, si Dieu, comme je l'espère, me soutient comme il l'a fait jusqu'ici. Réjouis-toi de ce que Dieu m'ait trouvé digne de souffrir non seulement la prison, mais la mort même pour Notre-Seigneur Jésus-Christ ; c'est la plus grande grâce qu'il pouvait m'accorder ; je le prierai pour toi de t'accorder une pareille couronne. Ce n'est pas aux biens périssables qu'il faut s'attacher... Regarde toujours comme le plus grand honneur d'avoir, et dans ta famille, un frère qui ait mérité de souffrir pour Dieu. Loin donc de t'affliger de mon sort, réjouis-t-en et dis avec moi : Que Dieu soit béni ! Je te souhaite une sainte vie et le paradis à la fin de tes jours, ainsi qu'à ma sœur, à mon neveu et à ma nièce, à toute ma famille. »

Méditer l'Écriture

Fort est son amour pour nous, pour toujours, sa vérité (Ps. 116, 2)

Prier pour bien commencer la journée

Dieu éternel et tout puissant, qui as comblé le Bienheureux Pierre-Adrien Toulorge, prêtre, de la force de l'Esprit saint dans la persécution afin qu'il offre sa vie en martyr de la vérité du Christ, accorde-nous, à sa prière et à son exemple, de vivre toujours les enseignements de la vie évangélique et de rendre témoignage de ton amour pour notre prochain. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader