Jour 4 - Exil et retour d'exil

Jour 4 - Exil et retour d'exil

La vie du bienheureux Pierre-Adrien Toulorge

Ne sachant pas qu'il n'est pas soumis à la loi obligeant à prêter le serment constitutionnel, Pierre-Adrien choisit l'exil, et émigre à Jersey.

Au cours des semaines suivantes, un prêtre, émigré lui aussi, montre à Pierre-Adrien, une copie de la loi et lui apprend qu'il n'est pas visé par l'obligation d'émigrer. Cette révélation le rend perplexe. Pourquoi rester oisif à Jersey, alors qu'en France tant de catholiques sont privés du ministère des prêtres restés fidèles ? Ne vaut-il pas mieux repartir tout de suite ? Moins il s'attardera à Jersey et moins son absence sera notée. Dès qu'il comprend son erreur, sa résolution est prise : il faut rentrer en France.

Pierre-Adrien reste ainsi cinq semaines à Jersey et, à la première occasion, débarque clandestinement à Portbail, vers le 20 octobre 1792.

Pierre-Adrien ne cesse pas d'être inquiet. Un instant, il a pu se croire à l'abri, mais la situation se fait plus angoissante. Une toute nouvelle loi du 23 octobre 1792 non seulement proclame le bannissement à perpétuité des émigrés français, mais encore condamne à mort les émigrés qui seraient rentrés sur le sol de France. Une question assaille le Prémontré : faut-il revenir à Jersey ? Mais n'est-il pas venu pour assister les fidèles privés de pasteurs ? Il prend le parti de rester et s'enfonce dans le maquis.

Méditer l'Écriture

Envoie ta lumière et ta vérité, qu'elles guident mes pas et me conduisent à ta sainte montagne, jusqu'en tes demeures ! - (Ps 42, 3)

Prier pour bien commencer la journée

Seigneur, nous te prions pour les prêtres, afin qu'ils soient fidèles à leur ministère. Comble-les de charité, afin qu'ils prennent soin des brebis que tu leur as confiées. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Bienheureux Pierre-Adrien Toulorge : martyr de la vérité