Le jour octave de la fête de l’Assomption - Hozana

Le jour octave de la fête de l’Assomption

Le jour octave de la fête de l’Assomption

 .         

      Le pape Pie XII consacra le  monde au Cœur Immaculé de Marie le 31 Octobre 1942, le jour de la clôture solennelle du Jubilé des Apparitions de Fatima. Il renouvela ce geste le 08 Décembre 1942. (https://www.fatima100.fr/elements-d-histoire/59-consecrations-de-pie-xii) . Puis en 1944, il  consacra tout le genre humain au Cœur Immaculé de Marie pour le mettre sous sa toute-puissante protection.


                À l'occasion de cette même cérémonie, il décréta que l'Église entière célébrerait chaque année une fête en l'honneur du Cœur Immaculé de Marie afin d'obtenir, par l'intercession de la Très Sainte Vierge, « la paix des nations, la liberté de l'Église, la conversion des pécheurs, l'amour de la pureté et la pratique des vertus. » Il fixa la date de cette Fête au 22 août, jour octave de la Fête de l'Assomption.

                Dans l’évolution des dates des différentes fêtes de l’année qui s’est produite suite au concile, la fête du Cœur Immaculé de Marie a été déplacée au samedi de la troisième semaine après la Pentecôte, le lendemain de la solennité du Sacré Cœur de Jésus, le 9 juin dernier et le 22 août est devenu la fête de la Vierge Marie Reine.   

                Notre communauté honore Notre Dame dans son Cœur Immaculé, suivant la volonté divine exprimée pour la première fois le 13 juin 1917. Le mois suivant Elle dira : ‘’Si l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes se sauveront et l'on aura la paix.’’.            Ainsi la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie et l’approbation et la recommandation de la communion réparatrice des premiers samedis du mois sont liés à ce jour particulier voulu par le pape Pie XII.  Nous aurons une pensée pour le fait que l’Eglise, en sa forme ordinaire, honore la royauté de Notre Dame. C’est la Vierge Marie Reine, Mère du Christ Roi.

.

                La première prière du propre de la messe du Cœur Immaculé de Marie est celle-ci : ‘’Approchons-nous avec assurance du trône de la grâce,  afin d’obtenir miséricorde et de trouver la faveur d’un secours opportun.’’( Hébreux 4.16) . Elle nous aide à nous souvenir de la promesse de Notre Dame  ce 13 juin 1917 : ‘’A qui embrassera cette dévotion, je promets le salut, ces âmes seront chéries de Dieu, comme des fleurs placées par Moi pour orner son trône.’’

.               

       Chaque premier samedi du mois, dans la forme extraordinaire, l’Eglise prévoit d’utiliser ce propre particulier avec la préface spécifique ‘’de la sainte Vierge’’ ou le mot ‘’ toujours vierge ‘’ honore une fois de plus Notre Dame. Pour les samedis ‘’ ordinaires,’’ c’est le propre de la messe dite  ‘’ Salve sancta parens’’ (premiers mots en latin de la première prière, dite ‘’Introït’’) qui est utilisé. A deux reprises, durant les prières spécifiques de cette messe,  l’Eglise demande que l’on honore Notre Dame avec ce qualificatif.

                Ainsi chaque samedi ‘’ standard ‘’ ce privilège de Notre Dame  est rappelé 12 fois. (9 fois durant les prières habituelles, 3 fois comme nous venons de le voir). ‘’Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ‘’ nous a appris l’évangile de St Luc lors de l’Annonciation. Cet état a été respecté d’abord par le St Esprit, puis par Notre Seigneur nouveau-né, lors de sa naissance virginale comme le précise St Jérôme, docteur de l’Eglise et par saint Joseph, son ‘’très chaste époux’’ comme le précisent les prières après le salut du saint sacrement.

       Souvenons-nous de cette attention de l'Eglise envers Notre Dame lorsque nous pouvons assister à la messe en semaine, le samedi.   Réjouissons-nous du fait qu'un nombre croissant de prêtres et de fidèles participent, particulièrement ce jour de la semaine  à cette ‘’petite réparation ‘’. En effet, Notre Seigneur le 29 mai 1930 a précisé à sœur Lucie,  en conclusion de l’exposé des 5 blasphèmes proférés envers le Cœur Immaculé de Marie ‘’ Voilà ma fille, le motif pour lequel le Cœur Immaculé de Marie m'a inspiré de demander cette petite réparation, et, en considération de celle-­ci, d'émouvoir ma miséricorde pour pardonner aux âmes qui ont eu le malheur de l'offenser. ‘’

.

                Nous prierons Notre Dame en ce 22 août, en prenant ‘’l’Hymne ‘’des premières vêpres de la fête de l’Assomption :

.

                Vierge, la première jaillie hors de l’esprit du Créateur, prédestinée à engendrer en Vous le fils du Dieu très Haut ; Vous dont il fut dit qu’à  jamais vous feriez la guerre au démon ; vous seule que remplit de grâce une conception sans tache ; vous concevrez  en vous la Vie.

                Adam avait perdu la Vie : en donnant chair au Dieu victime, voici que Vous nous la rendez.

                Suite funeste du péché, loin de Vous fuit la mort vaincue ; Près de votre fils Dieu, vous êtes au ciel, en votre chair, portée.

                De cette gloire illuminée, la nature entière s’élève, appelé en Vous à toucher le faîte de toute splendeur.

            Sur nous, Reine, en Votre triomphe, jeter les yeux, dans notre exil ; en la bienheureuse patrie, faites-nous entrer après Vous.

                Jésus, à Vous soit toute gloire, Vous qui de la Vierge êtes né, comme au Père et au Saint Esprit, tout au long des siècles sans fin.

Amen

        A propos de la consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie faite par le pape Pie XII fin octobre 1942,  sœur Lucie  écrivit à l’évêque de Gurza le 28 février 1943 : « Le Bon Dieu m’a déjà montré son contentement de l’acte bien qu’incomplet selon son désir, réalisé par le Saint-Père et par plusieurs évêques. Il promet, en retour, de mettre fin bientôt à la guerre. La conversion de la Russie n’est pas pour maintenant ».

    

            Pour ceux qui souhaitent entendre s’exprimer de nouveau notre pèlerin de Fatima à Moscou, ( ou lui poser des questions ), rendez-vous sur radio courtoisie (www.radiocourtoisie.fr) le dimanche 26 août prochain,( avec rediffusion à minuit, puis le lundi 27 à 16 heures.) dans l’émission du docteur Dickes, qui sera dirigée ce jour par M. Dominique Tassot.  

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

23 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Claire
Claire place Québec, il y a 16 jours
Cœur Immaculé de Marie, j'ai confiance en Vous. Amen.
Aline
Aline place Saint-Louis, il y a 16 jours
En unions de prières Philippe
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 16 jours
Merci Aline En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie
Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 16 jours
En union de prières - Amen -
Marie therese
Marie therese place Carcès, il y a 16 jours
Amen !!!
Florence
Florence place Plouray, il y a 16 jours
en union de prière par le cœur Immaculé de Marie et le Sacré Cœur de Jésus que votre très Sainte Divine Volonté ce fasse en chacun de nous amen
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 16 jours
Amen
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies