Dire l'indicible - Hozana

Dire l'indicible

"L’Incarnation s’effectue lors de la rencontre entre la Vierge Marie et l’Ange Gabriel, lors de l’Annonciation. Il faut alors penser ce moment comme une double rencontre : d’une part, celle de Gabriel et de Marie, d’autre part, celle du monde humain et du monde divin. Comme le dit Camille de Belloy dans La visite de Dieu : Essai sur les missions des personnes divines selon Saint Thomas d’Aquin : «  les missions visibles reflètent les missions invisibles ». L’Annonciation est en effet le récit d’un dialogue entre deux personnages « visibles » : Marie et Gabriel, qui recouvre un événement « invisible » : l’Incarnation divine. L’Incarnation, parce qu’elle n’est pas énoncée, serait de l’ordre de l’innommable, de l’indicible et, par là même, de l’irreprésentable. Gabriel parle au futur: « Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus » // « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre » cela signifie que l’Incarnation est projetée : elle n’est pas dite, elle va avoir lieu, oui ! Mais quand ? Nous ne le savons pas …

La présence d’une ellipse va nous souffler la réponse ; lorsque Marie s’interroge sur la manière dont elle pourrait concevoir un enfant, quand bien même elle n’a pas encore eu de rapports avec un homme, il semble clair qu’elle ne porte pas encore l’enfant de Dieu. Cependant, lorsque l’Ange Gabriel prouve à Marie, par l’évocation de la grossesse d’Elisabeth, que « rien n’est impossible à Dieu », Marie semble accepter son destin et répond « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! ». Et après ? Après, il ne se passe rien. L’Ange ne répond rien et s’en va. Cette ellipse qui intervient entre l’instant où Marie accepte de porter l’Enfant-Jésus et l’instant où l’Ange part, nous permet de penser que l’Incarnation – invisible, indicible, irreprésentable – s’est produite. C’est l’accord de Marie, son « oui », son « Fiat », qui permet à Dieu de s’incarner en elle."

Daniel Arrasse dans une interview 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

39 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Celine
place Bamako, il y a 3 mois
Amen Sainte Vierge Marie Apprend nous a dire Oui de tout notre coeur a l'appel de ton fils notre Sauveur
Marcel
place Montmagny, il y a 3 mois
« La main du Seigneur n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille tro dure pour entendre. »Is 59,1
Annick SB
 il y a 3 mois
Amen !
Marcel
place Montmagny, il y a 3 mois
« Jusqu’à la vieillesse je reste le même, jusqu’aux cheveux blancs je vous porterai. »Is 46,4
Celine
place Bamako, il y a 3 mois
Allelua
Annick SB
 il y a 3 mois
Amen !
Généviève
place Gagnoa, il y a 3 mois
Amen
Suzanne
place Cameroun, il y a 3 mois
O Marie ma mère apprends moi à dire oui au Seigneur chaque jour de ma vie quand il frappe à ma porte, afin qu'il s'incarne en moi amen
Celine
place Bamako, il y a 3 mois
Amen