Le privilège d’être mère de Jésus

Le privilège d’être mère de Jésus

Méditation:

Pour St François (Lettre à tous les fidèles), nous sommes « mères de Jésus », « lorsque nous le portons dans notre cœur et notre corps par l’amour, par la loyauté et la pureté de notre conscience, et que nous l’enfantons par nos bonnes actions qui doivent être pour autrui une lumière et un exemple. » Cet enseignement de St François « va être encore intensifié, approfondi et personnalisé lorsqu’il va être repris par une femme consacrée s’adressant à une autre femme consacrée, et c’est le sens des quatre lettres de sainte Claire à sainte Agnès de Prague », écrit le Père François-Marie Léthel. En effet, en profonde union avec Marie, Vierge et Mère, Claire participe réellement et concrètement de l’Amour virginal de la Mère pour l’Enfant Dieu. Aussi encourage-t-elle sa correspondante, Agnès de Prague, à s’attacher intimement à Marie pour porter elle aussi, en son âme et en son corps, le même Jésus :

 Car l’âme d’un fidèle, qui est la plus digne de toutes les créatures, est évidemment rendue par la grâce de Dieu plus grande que le ciel : ce créateur, que les cieux immenses et toutes les autres créatures ne peuvent contenir, l’âme fidèle à elle seule devient son séjour et sa demeure ; il suffit pour cela de posséder ce que refusent les impies : la charité. Celui qui est la vérité même en témoigne : « Celui qui m’aime, mon Père l’aimera ; moi aussi je l’aimerai, et nous viendrons à lui et nous ferons en lui notre demeure. » De même donc que la glorieuse Vierge des vierges l’a porté matériellement, de même toi tu pourras toujours le porter spirituellement dans ton corps chaste et virginal si tu suis ses traces, et particulièrement son humilité et sa pauvreté ; tu pourras contenir en toi Celui qui te contient, toi et tout l’univers ; tu le possèderas de façon bien plus réelle  et plus concrète que tu ne pourrais posséder les biens périssables de ce monde. (3LAg 21-26)

Méditant sur l'expérience spirituelle de Claire, St Jean-Paul II écrit: "son sein de vierge consacrée et de "vierge pauvre" attachée au "Christ pauvre" devient aussi, par le moyen de la contemplation et de la transformation, un berceau du FIls de Dieu". Ces paroles lumineuses comme celles de Claire elle-même manifestent combien la femme consacrée, en son âme et en son corps, est privilégiée pour vivre et manifester ce à quoi est appelé tout fidèle, c’est-à-dire tout baptisé : porter Jésus en soi et le mettre au monde !

Parole de Dieu:

"La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu'à lui à cause de la foule. On lui fit savoir : " Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui veulent te voir." Il leur répondit: "Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et  la mettent en pratique."  (Luc 8, 19-21)

"Une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire: "Heureuse la mère qui t'a porté en elle, et dont les seins t'ont nourri!" Alors Jésus lui déclara: " Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent!" (Luc 11, 27-28)

Prière:

Seigneur, nous te rendons grâces pour le mystère de ton Incarnation. Tu as voulu faire ta demeure parmi nous et Tu T'es fait petit enfant, nous manifestant ainsi la grandeur de ton Amour pour l'humanité.  Aujourd'hui encore, Tu veux faire ta demeure en chacun de nous. Comme Claire qui, dans la prière et la contemplation, "a bercé la mangeoire" où sur la paille repose l'Enfant-Dieu, accorde- nous Seigneur, à l'image de Marie qui t'a porté  dans son sein virginal et nourri de son lait, de vivre unis à Toi et de savoir T'enfanter par nos bonnes actions, de mettre davantage ta Parole en pratique pour que l'Evangile prenne chair en nos vies.

piste pour la journée

Que notre charité se fasse inventive!

Quelle Parole de l'Ecriture vais-je mettre en pratique aujourd'hui?

Je demande à Dieu la grâce de la charité, afin que ma vie de ce jour soit un berceau du Fils du DIeu.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".