Prions avec le Cardinal Louis-Antoine de Noailles - Hozana

Prions avec le Cardinal Louis-Antoine de Noailles

Prions avec le Cardinal Louis-Antoine de Noailles

Voici une Prière pour la conversion des pécheurs « Ô Dieu qui nous commandez de prier les uns pour les autres afin que nous soyons tous sauvés » recommandée par le Cardinal Louis-Antoine de Noailles (1651-1729), Évêque de Cahors puis de Châlons-en-Champagne et enfin Archevêque de Paris de 1695 à 1729 créé Cardinal par le Pape Innocent XII.


La Prière du Cardinal de Noailles « Ô Dieu qui nous commandez de prier les uns pour les autres afin que nous soyons tous sauvés » :

« Ô Dieu, ayez pitié de moi qui ne suis qu'un pécheur ; permettez-moi aussi de Vous prier d'avoir pitié des autres pécheurs ; car Vous ne voulez pas la mort des pécheurs ; Vous ne voulez pas qu'aucun périsse, mais que nous venions tous à la pénitence. Vous n'avez pu résister à la prière de Moïse, qui Vous pressait de pardonner à tout un peuple rebelle. Vous vous plaignez, lorsqu'il ne se trouve personne pour résister à Votre colère. Vous nous commandez de prier les uns pour les autres, afin que nous soyons sauvés ; et Vous nous assurez qu'en faisant revenir un pécheur de son égarement, nous délivrons notre âme de la mort, et nous couvrons la multitude de nos péchés. C'est ce qui m'engage à me présenter devant Vous avec confiance, et à implorer aussi pour les autres Votre grande Miséricorde, dont j'ai tant de besoin pour moi-même. Pardonnez-leur, Seigneur, parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font. Ouvrez leurs yeux, afin que rentrant en eux-mêmes, ils se voient, ils se déplaisent à eux-mêmes et qu'ils considèrent combien c'est une chose triste et amère de Vous avoir abandonné. Ouvrez leurs oreilles et faites leur entendre cette Voix toute puissante à laquelle les morts ressuscitent, rompez la dureté de leur cœur, afin qu'ils y soient dociles, et qu'ils ne résistent plus à Votre grâce. Souvenez-Vous de votre Miséricorde, souvenez-Vous du Sang de Jésus-Christ, sauvez les âmes qu’Il a rachetées à si grand prix, et exaucez-nous dans une prière que Votre charité nous engage à Vous faire, et que nous Vous faisons pour Vous obéir et pour Vous plaire. »

Ainsi soit-il.


Cardinal Louis-Antoine de Noailles (1651-1729) – « Heures imprimées par l'ordre de Monseigneur le Cardinal de Noailles », Éditeur Th. Barrois, 1800 - p. 406-407

Cardinal-Louis-Antoine-de-Noailles

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies