13e jour, Île Bouchard - Hozana

13e jour, Île Bouchard

13e jour, Île Bouchard

Sanctuaire : ÎLE BOUCHARD
Étapes des pèlerins-cyclistes : Pontmain - Solesmes

Le contexte des apparitions :

Du lundi 8 décembre au dimanche 14 décembre 1947 la Vierge apparaît dans un petit village de France à 4 jeunes filles : Jacqueline AUBRY, 12 ans, Jeanne AUBRY sa soeur, 7 ans, et Nicole ROBIN, 10 ans puis Laura CROIZON, 8 ans.
Dans cette année 1947, “l’année terrible”, la situation économique, sociale, politique est très grave.
“Dites aux petits enfants de prier pour la France, qui ces jours-ci est en grand danger.” sont les premières paroles prononcées par la belle Dame.
Elle a dit cela sur un ton grave, avant de reprendre son beau sourire.
Les 4 petites filles, tous les enfants de l’école, et la foule de plus en plus nombreuse dans l’église au cours de la semaine, ont prié du lundi 8 au dimanche 14 décembre.
Dès le mardi 9, la reprise du travail est votée.
Le vendredi 12, le travail reprend, et Marie apparaît avec une couronne au couleurs de l’arc-en-ciel, et “Magnificat” écrit en lettres d’or sur sa poitrine.
Marie se présente aux petites filles comme leur maman du ciel et les invite à réciter le chapelet.
« Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin. »
Au cours des apparition elles leur dira ces phrases :
« Embrassez la croix de mon chapelet. »
« Chantez le “Je vous salue Marie”, ce cantique que j’aime bien. »
« Récitez une dizaine de chapelet. »
« Baisez ma main. »
« Priez-vous pour les pécheurs ? »
« Je donnerai du bonheur dans les familles. »
« Dites à la foule qu’elle chante le Magnificat. »

Aujourd’hui encore, de nombreux pèlerins viennent apprendre à prier auprès de Notre Dame de la Prière et de nombreuses actions pour la France sont mises en place.
(https://www.ilebouchard.com/notre-dame-de-priere/)

Apparition :

Jacqueline raconte:

« J’ai vu une belle Dame, vêtue d’une robe blanche, ceinture bleue, voile blanc légèrement brodé autour. Le voile reposait sur le front. Les pieds de la Dame étaient nus et apparents et reposaient sur une large pierre rectangulaire formant le bas de la grotte dans laquelle elle nous est apparue. A son bras droit était passé un chapelet aux grains blancs montés sur une chaîne d’or. Les cheveux étaient blonds et longs et retombaient sur le devant, de chaque côté, en formant deux anglaises. La ceinture bleue était un large ruban et les manches de la robe étaient vagues. A ses pieds, cinq roses, roses, lumineuses, formaient une guirlande en forme de demi-cercle qui se terminait par deux feuilles vertes reposant sur les deux extrémités de la pierre. Sous les pieds, on lisait l’invocation : « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». L’ange se tenait sur une pierre plate de même couleur que la grotte mais en dehors d’elle, le genou droit à terre, à peu de distance de la Dame, et à sa droite. Il était vêtu d’une robe blanche et avait des ailes blanches aux bords dorés. Il tenait à la main droite un lys blanc et l’autre main reposait sur sa poitrine. Les cheveux étaient blonds en forme d’anglaises. »

Mari, tu apparais si belle à ces jeunes filles, l’ange Gabriel à tes côtés, et tu leur apprends à prier… Apprends nous aussi à prier.

Prière à Notre Dame de la Prière :

Sainte Marie, Notre-Dame de la Prière
Tu as accueilli dans la foi le message de l’ange Gabriel
et tu es devenue la Mère de Jésus, le Fils Unique de Dieu,
Apprends-nous à prier pour grandir dans la foi.
À la Visitation, tu as exulté de joie par le Magnificat,
Apprends-nous à rendre grâce à Dieu.
À Cana, tu as prié le Christ
pour qu’Il donne le vin des noces,
Apprends-nous à intercéder pour nos frères.
Debout au pied de la Croix,
tu as souffert avec Jésus par amour pour les pécheurs,
Apprends-nous à accueillir la miséricorde du Père.
À la Pentecôte, tu priais avec les Apôtres
quand ils ont reçu la plénitude de l’Esprit-Saint,
Apprends-nous à demander l’Esprit pour témoigner de l’Évangile.
Tu es la Mère de l’Église et la Protectrice des Familles,
Veille sur chacune de nos familles,
Apprends-nous à nous aimer avec fidélité.
Tu es la Mère de l’humanité et la Patronne de la France,
ouvre notre pays aux dimensions universelles de l’amour de Dieu.
Apprends-nous à servir avec générosité.
Ô Marie conçue sans péché,
priez pour nous qui avons recours à vous !
Notre-Dame de la Prière, apprenez-nous à prier !
André VINGT-TROIS, Archevêque de Tours
Le 8 décembre 1999

Prions 10 “Je vous salue Marie” pour la France, avec Marie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marcel
place Montmagny, il y a 1 an
« Le Seigneur te renouvellera par son amour. »So,3,17