Jour 3 : Unité et réconciliation - Hozana

Jour 3 : Unité et réconciliation

Ce grand serviteur de Marie était le neveu de Théophile, patriarche d'Alexandrie, qui se montra l'ennemi acharné de saint Jean Chrysostome. Cyrille hérita à la fois du siège (en 412) et de la rancune de son oncle, au point que, même évêque, il persista pendant six ans, dans le schisme de son prédécesseur. Le point contesté était l'inscription du nom de saint Jean Chrysostome sur les diptyques sacrés. Il fut enfin tiré de son obstination grâce à l'intervention de saint Isidore, abbé de Péluse, auquel Cyrille avait confié la direction de son âme.

"Si je suis votre père, comme vous le dites, lui écrivait saint Isidore, je dois craindre d'attirer sur moi le châtiment d'Héli, si terriblement puni pour avoir négligé la correction de ses enfants. Faites cesser ces querelles. Ne cherchez pas plus longtemps la vengeance d'une injure privée et domestique. Ne la faites pas peser sur l'Église."

Cyrille ne put résister à ces touchantes exhortations, et se soumit. Il assembla les évêques de son patriarcat, inscrivit solennellement le nom de Chrysostome dans les diptyques, et rentra ainsi en grâce avec Rome (418). Ceci prouve une fois de plus qu'on ne naît pas saint, mais qu'on le devient.

 

Parole de Saint Cyrille d'Alexandrie

"Si quelqu’un ose dire que le Christ est un homme théophore (qui porte Dieu), au lieu de reconnaître qu’il est Dieu en vérité, qu’il est fils un et par nature, même en tant que Logos fait chair et participant comme nous au sang et à la chair, qu’il soit anathème."

LES ANATHEMATISMES, P. G., t. LXXVII, col. 120-121

 

Prière

"Nous Te saluons, Marie, Mère de Dieu, trésor sacré de tout l'univers, astre sans déclin, couronne de la virginité, sceptre de la foi orthodoxe, temple indestructible, demeure de l'incommensurable, Mère et Vierge, à cause de qui est appelé béni, dans les saints Evangiles, celui qui vient au nom du Seigneur. Nous Te saluons, Toi qui as contenu dans ton sein virginal celui que les cieux ne peuvent contenir. Toi par qui la Trinité est glorifiée et adorée sur toute la terre, par qui le ciel exulte."

Saint Cyrille d'Alexandrie au Concile d'Éphèse en 431.

 

Méditation

Est-ce que je travaille à l'unité et à la réconciliation autour de moi ?

Est-ce que je dis toujours la vérité ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6