Prions avec Saint Pierre Chrysologue - Hozana

Prions avec Saint Pierre Chrysologue

Prions avec Saint Pierre Chrysologue

Voici une Prière où Dieu nous demande par l'intermédiaire de Saint Paul « Venez donc, retournez à moi et reconnaissez votre Père » extraite d’une Homélie sur le Sacrifice spirituel de Saint Pierre Chrysologue (406-450), Evêque de Ravenne, Théologien, Docteur de l'Eglise Catholique et Conseiller du Pape Léon Iᵉʳ.

La Prière de Saint Pierre Chrysologue « Venez donc, retournez à moi et reconnaissez votre Père » :

« Dieu veut être aimé plus qu’Il ne veut être craint. Dieu demande parce qu’Il ne veut pas tellement être Seigneur qu'être Père. Dieu demande avec Miséricorde pour ne pas exiger avec rigueur. Dieu nous demande : « Reconnaissez en moi votre corps, vos membres, vos viscères, vos os, votre sang ». Et si ce qui appartient à Dieu vous inspire de la crainte, est-ce que vous n'aimez pas ce qui est à vous ? Si vous fuyez le Seigneur, pourquoi ne recourez-vous pas à Celui qui vous a engendrés ? Mais peut-être que l'énormité de ma Passion, dont vous êtes les auteurs, vous couvre de honte ? Ne craignez pas. Cette Croix a été mortelle non pour moi mais pour la mort. Ces clous ne me pénètrent pas de douleur, mais d'un Amour encore plus profond envers vous. Ces blessures ne provoquent pas mes gémissements, mais elles vous font entrer davantage dans mon Cœur. L'écartèlement de mon Corps vous ouvre mes Bras, il n'augmente pas mon Supplice. Mon Sang n'est pas perdu pour moi, mais il est versé pour votre rançon. Venez donc, retournez à moi et reconnaissez votre Père en voyant qu'Il vous rend le bien pour le mal, l'amour pour les outrages, et pour de si grandes blessures une si grande charité. »

Ainsi soit-il.


Saint Pierre Chrysologue (406-450) - Homélie sur le Sacrifice spirituel

Pierre-Chrysologue

Tres bonne fête National à tous ! En bonus une prière pour notre pays, la France :

Prière pour la France du Cardinal Pacelli (pape Pie XII)

Notre Dame, Vous qui avez donné à cette nation tant de gages insignes de votre prédilection, implorez pour elle votre Divin Fils : ramenez-la au berceau spirituel de son antique grandeur, aidez-la à recouvrer, sous la lumineuse et douce étoile de la foi et de la vie chrétienne, sa félicité passée, aidez-la à s’abreuver aux sources où elle puisait jadis cette vigueur surnaturelle, faute de laquelle les plus généreux efforts demeurent fatalement stériles, ou tout au moins bien peu féconds : qu'elle s'unisse à tous

Regina pacis ! Oh ! Oui! En ces jours où l’horizon est tout chargé de nuages qui assombrissent les coeurs les plus trempés et les plus confiants, soyez vraiment, au milieu de ce peuple qui est vôtre, la Reine de la paix ; écrasez de votre pied virginal le démon de la haine et de la discorde ; faites comprendre au monde, où tant d’âmes droites s’évertuent à édifier le temple de la paix, le secret qui seul assurera le succès de leurs efforts : établir au centre de ce temple le trône royal de votre Divin Fils, et rendre hommage à sa loi sainte, en laquelle la justice et l’amour s’unissent en un chaste baiser, justitia et pax osculatae sunt (justice et paix s’embrassent). Et que par vous la France, fidèle à sa vocation, soutenue dans son action par la puissance de la prière, par la concorde dans la charité, par une ferme et indéfectible vigilance, exalte dans le monde le triomphe et le règne du Christ, Prince de la Paix, Roi des rois et Seigneur des seigneurs (Roi de France).

Amen

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies