Facebook PixelJour 4 : le devoir d'état - Hozana
Famille Chrétienne

Famille Chrétienne dans Neuvaine aux saints Louis et Zélie Martin

Publication #4Initialement publiée le 5 juin 2018

Jour 4 : le devoir d'état

Jour 4 : le devoir d'état

Zélie était dentellière et Louis horloger. On voit sur cette photo l'immeuble où se trouvait son horlogerie.

« Nous sommes de simples serviteurs : nous n'avons fait que notre devoir. » Lc 17, 10

Méditation

Louis et Zélie sont des chefs d'entreprise qui gèrent leur affaire avec succès indépendamment l'un de l'autre et plus tard ensemble. Ce qu'ils font, ils le font bien. On dit par exemple de Louis Martin qu'il tient « à ne vendre que des objets de très bonne qualité et à tout faire et vérifier par lui-même. » Il réprimande « sévèrement toute nonchalance quand il la rencontre » d'après le témoignage de sa propre fille.

Même quand le travail semble les accabler, ils savent en tirer parti pour approfondir leur union à Dieu. Sainte Zélie écrit : « C'est ce coquin de Point d'Alençon qui me rend la vie dure : quand j'ai trop de commandes, je suis une esclave du pire esclavage… Quand il ne va pas, j'en ai des cauchemars. Enfin que faire, il faut bien se résigner et prendre le parti de cela le plus bravement possible. » Elle dit : « Le Bon Dieu qui est un Bon Père, ne donne jamais à ses créatures plus qu'elles n'en peuvent porter. »

Ils ne travaillent pas le dimanche malgré le gain qu'ils pourraient en retirer, surtout à l'époque. Le travail n'est pas pour eux un moyen de s'enrichir. « Je sens, dit saint Louis Martin, que facilement je prendrais goût à mes placements d'argent ; mais je ne veux pas m'y laisser entraîner, c'est une pente dangereuse. »

Sainte Zélie de même confie à sa belle-sœur : « Ce n'est pas le désir d'amasser une plus grande fortune qui me pousse…, je dois aller jusqu'au bout pour mes enfants et je me vois dans l'embarras, ayant des ouvrières à fournir de travail. » « L'argent n'est rien quand il s'agit de la sanctification et perfection d'une âme. »

Résolution

Aujourd'hui, j'accomplis mon devoir par amour pour Dieu et pour le bien des autres.

Prière

Notre Père…

Je vous salue Marie…

Gloire au Père…

Prière du Jubilé

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 3 : la pratique religieuse

Publication #3Initialement publiée le 4 juin 2018

Jour 2 : la vie familiale

Publication #2Initialement publiée le 3 juin 2018

Jour 1 : la prière

Publication #1Initialement publiée le 2 juin 2018

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader