Jour 7 - Cœur transpercé sur la croix

Jour 7 - Cœur transpercé sur la croix
Alors que les Juifs demandent des signes, et que les Grecs sont en quête de sagesse, nous proclamons, nous, un Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais pour ceux qui sont appelés, Juifs et Grecs, c'est le Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu. Car ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes. - (1Co 1, 22-25)

Contemplation

Silence et ténèbres. Silence du Cœur dont le battement s'arrête enfin, épuisé, alors que l'univers entier était animé de sa pulsation divine. Jésus est mort. Les ténèbres ont vaincu la lumière. Le Bon Pasteur, auprès duquel les brebis se sentaient naguère en sécurité, a été déchiré par une bête féroce ; sa tunique a été trempée de sang.
La vie s'est éteinte, la voix s'est tue en murmurant « tout est achevé », nous laissant muets et désemparés. Un soldat s'avance, lui inflige une ultime offense par un coup de lance : le sanctuaire est violé, le voile du Temple se déchire. Alors que nous sentons l'abîme s'ouvrir sous nos âmes, nous nous agrippons au manteau de Marie pour ne pas sombrer : elle est l'unique colonne qui demeure alors que tout s'écroule. Et nous voyons avec elle, stupéfaits, l'eau et le sang jaillir du côté transpercé. 

Voici que l'eau jaillissait de dessous le seuil du Temple, vers l'orient, au sud de l'autel… - (Ez 47, 1).

Prière

Sacré-Cœur de Jésus, délivre-nous du péché !
Cœur immaculé de Marie, transpercé par le glaive, soutiens-nous au pied de la croix !

Ce divin Cœur me fut présenté comme un trône de flammes plus rayonnant qu'un soleil et transparent comme un cristal, avec une plaie adorable et il était environné d'une couronne d'épines qui signifiait les piqûres que nos péchés lui faisaient, et une croix au-dessus qui signifiait que, dès les premiers instants de son Incarnation, c'est à dire dès lors que le Sacré-Cœur fut formé, la croix y fut plantée, et il fut rempli, dès ces premiers instants de toutes les amertumes que devaient lui causer les humiliations, pauvretés, douleurs et mépris que la sacrée humanité devait souffrir, pendant tout le cours de sa vie et en sa sainte Passion.
Sainte Marguerite-Marie

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Neuvaine au Sacré-Cœur