Pensée pour Saint Joseph

Pensée pour Saint Joseph
Nous restons en chemin, et tous les jours nous avons à nous convertir. L’exemple de Joseph est là pour nous rendre courage, mais nous n’avons pas sa droiture, et nous ne sommes encore qu’à demi évangélisés. À vrai dire, qu’importe notre pauvreté, si elle est aimée et offerte ! Notre joie est dans le Seigneur qui nous a aimés et s’est livré pour nous. Notre paix, c’est lui-même, et quand la tristesse vient ramper, c’est que nous avons quitté des yeux Celui qui ne cesse de nous regarder avec amour. Nous n’avons pas à vivre dans le futur, qui appartient à sa miséricorde, avec ses allégresses et ses peines ; ce qui nous est donné, c’est le présent, à gorger de bonté. Voilà de quoi vivre cette semaine !

Frère Jean Lévêque, ocd, Province de Paris.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

62 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader