Prions avec le Révérend Père Henry Ramière - Hozana

Prions avec le Révérend Père Henry Ramière

Prions avec le Révérend Père Henry Ramière

Voici la Prière de conversion « Ô Jésus, nous Vous présentons nos frères infirmes, malades, mourants de la lèpre du péché et des plaies honteuses de l'infidélité » extraite de « l'Apostolat de la Prière », la Sainte Ligue des cœurs chrétiens unis au Cœur de Jésus pour obtenir le triomphe de l'Eglise Catholiques et le salut des âmes, du Révérend Père Henry Ramière (1821-1884), Prêtre de la Compagnie de Jésus promoteur de la dévotion au Cœur de Jésus durant le XIX siècle.


Coeur-de-Jesus-enfant

La Prière du P. H. Ramière « Ô Jésus, nous Vous présentons nos frères infirmes, malades, mourants de la lèpre du péché et des plaies honteuses de l'infidélité » :

« Ô Jésus, Vous avez dit, aux jours de Votre vie mortelle : « Là ou plusieurs seront réunis en mon Nom, je serai au milieu d'eux », et ailleurs : « Lorsque deux ou trois s'accorderont à me demander une Grâce, si grande qu'elle puisse être, je la leur accorderai ». Il est temps de Vous souvenir de ces promesses. Soyez donc au milieu de nous par Votre infinie Tendresse, comme nous sommes nous-mêmes unis et confondus en une même prière. Nous Vous solliciterons, nous Vous importunerons de nos vœux. D'un bout du monde à l'autre, un concert unanime de gémissements et de désirs montera jusqu'à votre Cœur. Nous recueillerons toutes les gouttes de votre Sang, pour les porter jusqu'aux nations lointaines qui ne connaissent point encore votre Nom béni, comme à ces générations plus voisines qui demeurent aveugles au milieu des torrents de votre Lumière. Nous Vous les présenterons sans cesse, ces frères infirmes, malades, mourants de la lèpre du péché et des plaies honteuses de l'infidélité, et nous ne cesserons de Vous adresser nos demandes, et de pousser des cris de détresse, que lorsque nous aurons recueilli dans votre Cœur et conduit au port de l'éternité bienheureuse, ces âmes créées à votre Image et rachetées de votre Sang ».

Ainsi soit-il.


R P Henry Ramière (1821-1884) - « l'Apostolat de la Prière », Ed. 1861, p. 243-244

Henry-Ramiere

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Enrico
Enrico place Boulogne-Billancourt, il y a 17 jours
Amen
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies