JOUR n°6 – La garde du coeur

JOUR n°6 – La garde du coeur

Parole de Dieu

« Garde ton cœur avant tout, car de lui jaillit la vie » (Proverbes, 4,23)

 

Méditation

Ma vie intérieure sera ce qu'est ma Garde du cœur.

Cette garde du cœur n'est autre chose que la sollicitude habituelle ou du moins fréquente pour préserver tous mes actes, à mesure qu'ils se présentent, de tout ce qui pourra  vicier  leur mobile ou leur accomplissement.

Loin de gêner l'action, la garde du cœur la perfectionne en réglant par  l'esprit de Dieu et en l'ajustant aux devoirs d'état.

Cet exercice se pratique à toute heure. C'est une vue par le cœur des actions présentes. 

L'âme comme une sentinelle  vigilante exerce sa sollicitude  sur tous les mouvements  de son cœur, sur tout ce qui dans son intérieur et extérieur, pensée, paroles, actions.

La garde du cœur exige un certain recueillement.

Que ferait Jésus ? Comment se comporterait-il à ma place ?

Source : Jean-Baptiste Chautard, L'âme de tout apostolat, pp. 38-39, Éditions Traditions Monastiques, 2004.

Résolution

Pour l'âme qui va à Jésus par Marie, cette garde du cœur revêt un caractère plus facile. Aujourd'hui portons une attention particulière à l'exercice de prière ci-dessous qui nous fait replonger dans une garde du cœur élevée, 4 fois par jour, puisque c'est celle de la Vierge Marie elle-même. 

 

Prière

Cette neuvaine consiste à s'adresser 4 fois par jour à la Vierge Marie (peu importe le lieu ou l'heure) et à honorer ces 4 points :

  • Sa fidélité à la grâce. Pensons à cela un moment. Remercions Dieu, et demandons ce que nous voulons
  • Sa fidélité à la vie intérieure. Pensons-y, remercions Dieu, et demandons ce que nous voulons
  • Son amour pour Saint Joseph. Pensons-y et remercions Dieu et demandons ce que nous voulons
  • Son amour pour l'enfant-Jésus. Pensons-y et remercions Dieu et demandons ce que nous voulons

Lors de ces 4 temps, dans la journée, si vous le pouvez, priez votre chapelet quotidien.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

16 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader