Trois degrés dans la tentation, trois traductions du Notre Père (4)

Trois degrés dans la tentation, trois traductions du Notre Père (4)

Cher(e)s priant(e)s, nous vous proposons un texte de Mgr Bataille à propos de la nouvelle traduction du Notre Père, publié le 20 novembre 2017 dans le journal La Croix. Voici la 4ème et dernière partie.

« Mais délivre-nous du Malin »

La vie est un combat spirituel, un combat qui nous dépasse et où le Démon, le Tentateur, est bien présent, nous dit Jésus. Toute l’expérience spirituelle le confirme. Saint Pierre invite à la prudence : « Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. » (1 Pi 5, 8).

Le Tentateur trouve beaucoup de complaisance dans nos cœurs malades et compliqués (cf. Jr 17, 9), d’où l’importance de la dernière demande du Notre Père : « Délivre-nous du Malin ». Pour devenir un vrai sportif, il faut beaucoup s’entraîner. Alors, progressivement, les performances s’améliorent et l’on trouve plus de joie dans l’exercice. Ne rêvons pas de devenir un vrai et solide chrétien en échappant à la tentation. Au contraire en consentant à cette mort à nous-mêmes, à nos désirs destructeurs, en y renonçant au plus tôt, nous pouvons fortifier notre cœur, nous développons nos capacités à vivre selon Dieu. C’est ce que nous rappelle le temps du Carême, un temps d’entraînement au combat spirituel. Par-delà, c’est tout l’enjeu de notre vie chrétienne : avec la grâce de Dieu, à la suite de Jésus qui ne se laisse jamais détourner de l’amour du Père, guidés comme lui par l’Esprit, nous pouvons grandir dans l’amour de Dieu et des autres, dans la joie du don de soi. C’est le chemin de la vie, il est beau, mais exigeant et dangereux. Les écueils sont nombreux, pour que nous ne soyons pas emportés par ces épreuves, supplions : « Seigneur, ne nous laisse pas entrer en tentation ».

78820-trois-degres-dans-la-tentation-trois-traductions-du-notre-pere-4

Déposer une intention

Rejoindre une équipe de prière

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Pour les personnes touchées par la pornographie