Neuvaine à Saint Augustin - Hozana

Neuvaine à Saint Augustin

Par une femme, la mort, par une femme la vie ; par Ève, la ruine, par Marie, le salut.

Sixième jour (25 août)

Elle est pure, elle est belle celle qui t’a donné son « fiat » librement et en toute humilité pour la réalisation de tes desseins. Apprends-nous à accomplir ta volonté comme Marie, purifie nos intentions par le feu de ton Esprit. Car tu ne refuses pas l’Esprit-Saint à ceux qui le te demandent, Dieu de gloire, dont la gloire est l’homme libéré du péché et debout devant ta face. Répands ton Esprit sur l’Algérie aussi, nous te le demandons par l’intercession d’Augustin, le docteur que tu as donné à ton Église en son temps.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6