Facebook PixelLa joie de l'évangile - Hozana

La joie de l'évangile

La joie de l'évangile

Veillée de Prière pour la Joie avec le pape François et Mère Térésa:

 

Chant:

 

Viens Esprit de Sainteté,

Viens Esprit de lumière,

Viens Esprit de Feu,

Viens nous embraser.



Viens Esprit du Père, sois la Lumière, Fais jaillir des cieux ta splendeur de Gloire



Esprit d'allégresse, joie de l'Eglise, Fais jaillir des coeurs le chant de l'Agneau !

 

 

Prière de Mère Térésa:

 

La vie est la vie

La vie est beauté, admire-la
La vie est félicité, profites-en.
La vie est un rêve, réalise-le.
La vie est un défi, relève-le.
La vie et un devoir, fais-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est précieuse, soigne-la bien.
La vie est richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.
La vie est un mystère, pénètre-le.
La vie est une promesse, tiens-la.
La vie est tristesse, dépasse-la.
La vie est un hymne, chante-le.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est une tragédie, lutte avec elle.
La vie est une aventure, ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.

Chant:

 

1 - La paix, oui la paix, c'est le don de Jésus. La paix, oui la paix, c'est le don de Jésus. Alors dit Jésus, alors mon nom sera connu, La paix, oui la paix, c'est le don de Jésus.

2 - La joie, oui la joie, c'est le don de Jésus. La joie, oui la joie, c'est le don de Jésus. Alors dit Jésus, alors mon nom sera connu. La joie, oui la joie, c'est le don de Jésus.

3 - L'amour, oui l'amour, c'est le don de Jésus. L'amour, oui l'amour, c'est le don de Jésus. Alors dit Jésus, alors mon nom sera connu, l'amour, oui l'amour, c'est le don de Jésus.

 

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains - Chapitre 5

 

 Nous qui sommes donc devenus justes par la foi, nous voici en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ,

lui qui nous a donné, par la foi, l’accès à cette grâce dans laquelle nous sommes établis ; et nous mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu.

Bien plus, nous mettons notre fierté dans la détresse elle-même, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance ;

la persévérance produit la vertu éprouvée ; la vertu éprouvée produit l’espérance ;

et l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.

...

Bref, de même que la faute commise par un seul a conduit tous les hommes à la condamnation, de même l’accomplissement de la justice par un seul a conduit tous les hommes à la justification qui donne la vie.

En effet, de même que par la désobéissance d’un seul être humain la multitude a été rendue pécheresse, de même par l’obéissance d’un seul la multitude sera-t-elle rendue juste.

Quant à la loi de Moïse, elle est intervenue pour que se multiplie la faute ; mais là où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé.

Ainsi donc, de même que le péché a établi son règne de mort, de même la grâce doit établir son règne en rendant juste pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur.

 

Chant:

 

Jésus, le Christ, Lumière intérieure, Ne laisse pas les ténèbres me parler.

Jésus le Christ, Lumière intérieure, Donne-moi d'accueillir ton Amour (bis)

 

Texte du pape François

 

La joie de l’Évangile est celle que rien et personne ne pourra jamais enlever (cf. Jn 16, 22). Les maux de notre monde – et ceux de l’Église – ne devraient pas être des excuses pour réduire notre engagement et notre ferveur. Prenons-les comme des défis pour croître. En outre, le regard de foi est capable de reconnaître la lumière que l’Esprit Saint répand toujours dans l’obscurité, sans oublier que « là où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé » (Rm 5, 20). Notre foi est appelée à voir que l’eau peut être transformée en vin, et à découvrir le grain qui grandit au milieu de l’ivraie. À cinquante ans du Concile Vatican II, même si nous éprouvons de la douleur pour les misères de notre époque et même si nous sommes loin des optimismes naïfs, le plus grand réalisme ne doit signifier ni une confiance moindre en l’Esprit ni une moindre générosité. En ce sens, nous pouvons écouter de nouveau les paroles du bienheureux Jean XXIII, en ce jour mémorable du 11 octobre 1962 : « Il arrive souvent que (…) nos oreilles soient offensées en apprenant ce que disent certains qui, bien qu’enflammés de zèle religieux, manquent de justesse de jugement et de pondération dans leur façon de voir les choses. Dans la situation actuelle de la société, ils ne voient que ruines et calamités (…) Il nous semble nécessaire de dire notre complet désaccord avec ces prophètes de malheur, qui annoncent toujours des catastrophes, comme si le monde était près de sa fin. Dans le cours actuel des événements, alors que la société humaine semble à un tournant, il vaut mieux reconnaître les desseins mystérieux de la Providence divine qui, à travers la succession des temps et les travaux des hommes, la plupart du temps contre toute attente, atteignent leur fin et disposent tout avec sagesse pour le bien de l’Église, même les événements contraires ».[65]

 



Chant:

Que vive mon âme à Te louer! Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route, Ta parole, Seigneur, Ta parole, Seigneur

. 1 - Heureux ceux qui marchent dans Tes voies, Seigneur! De tout mon cœur, je veux garder ta parole ne me délaisse pas, Dieu de ma joie!

 

 

Prière de Mère Térésa:

 

Tu es le soleil éclaté de l'amour du père

Tu es l'espérance du bonheur éternisé,
Tu es le feu de l'amour embrasé.
Que la joie de Jésus soit force en nous,
Et qu'elle soit, entre nous, lien de paix,
D'unité et d'amour.
Amen

 

Chant :

Je veux chanter ton amour, Seigneur, Chaque instant de ma vie. Danser pour toi en chantant ma joie Et glorifier ton nom.

1 - Ton amour pour nous, est plus fort que tout Et tu veux nous donner la vie, Nous embraser par ton Esprit. Gloire à toi !

2 - Oui, tu es mon Dieu, tu es mon Seigneur, Toi seul es mon libérateur, Le rocher sur qui je m’appuie. Gloire à toi !

3 - Car tu es fidèle, tu es toujours là, Tout près de tous ceux qui te cherchent. Tu réponds à ceux qui t’appellent. Gloire à toi

 

 

Evangile selon St Jean, chapitre 15, 9-17

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.
Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. 

 

 

Chant:

Celui qui aime son frère, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu !

Celui qui aime son frère, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

1) Comme le Père m'a aimé, Moi je vous ai aimé. Aimez-vous les uns les autres !

3) Pas de plus grand amour, que de donner sa vie, pour ceux qu'on aime !

 

 

Texte du pape François:

 

 Confesser un Père qui aime infiniment chaque être humain implique de découvrir qu’« il lui accorde par cet amour une dignité infinie ».[141] Confesser que le Fils de Dieu a assumé notre chair signifie que chaque personne humaine a été élevée jusqu’au cœur même de Dieu. Confesser que Jésus a donné son sang pour nous nous empêche de maintenir le moindre doute sur l’amour sans limite qui ennoblit tout être humain. Sa rédemption a une signification sociale parce que « dans le Christ, Dieu ne rachète pas seulement l’individu mais aussi les relations sociales entre les hommes ».[142] Confesser que l’Esprit Saint agit en tous implique de reconnaître qu’il cherche à pénétrer dans chaque situation humaine et dans tous les liens sociaux : « L’Esprit Saint possède une imagination infinie, précisément de l’Esprit divin, qui sait dénouer les nœuds même les plus complexes et les plus inextricables de l’histoire humaine ». 

 

Chant:

Mon âme, bénis le Seigneur, N'oublie aucun de ses bienfaits.

 

Prière de Mère Térésa:

 

La joie est prière, force et amour

Dieu aime celui qui donne avec joie.
La meilleure manière de montrer notre gratitude envers Dieu et les gens c'est d'accepter tout avec joie.
Être heureux avec lui, maintenant,
cela veut dire : aimer comme il aime, aider comme il aide, donner comme il donne, servir comme il sert,
sauver comme il sauve, être avec lui 24 heures par jour,le toucher avec Son déguisement de misère dans les pauvres et dans ceux qui souffrent. 
Un cœur joyeux est le résultat normal d'un cœur brûlant d'amour.
C'est le don de l'Esprit, une participation à la joie de Jésus vivant dans l'âme.
Gardons dans nos coeurs la joie de l'amour de Dieu et partageons cette joie de nous aimer les uns les autres comme Il aime chacun de nous.
Que Dieu nous bénisse. 
Amen.

 

Chant:

 

Oui Seigneur tu es bon ! Oui Seigneur tu es ma force ! Oui Seigneur tu es bon ! Alléluia !

 

Matthieu 5.1-16

Les béatitudes

5 A la vue de ces foules, Jésus monta sur la montagne. Il s'assit et ses disciples s'approchèrent de lui.
2 Puis il prit la parole pour les enseigner; il dit:
3 «Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient!
4 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés!
5 Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!
6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés! 7 Heureux ceux qui font preuve de bonté, car on aura de la bonté pour eux! 8 Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! 9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!
10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient!
11 Heureux serez-vous lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.
12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.



Chant:

Heureux, bienheureux, qui écoute la parole de Dieu. Heureux, bienheureux, qui la garde dans son cœur.

1 - Heureux ceux qui ont une âme de pauvre car le royaume des cieux est à eux. Heureux les doux car ils possèderont la terre.

2 - Heureux les affligés car ils seront consolés Heureux les affamés et assoiffés de justice car ils seront rassasiés.

3 - Heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu.

 

 

Message du Pape François pour la 29ème journée mondiale de la jeunesse (2014):



Cela fait toujours du bien de lire et de méditer les Béatitudes ! Jésus les a proclamées au cours de sa première grande prédication, au bord du lac de Galilée. Il y avait une grande foule et il est monté sur la colline, pour instruire ses disciples, c’est pourquoi cette prédication est appelée “le discours sur la montagne”. Dans la Bible, la montagne est perçue comme le lieu où Dieu se révèle, et Jésus en prêchant sur la colline se présente comme le maître divin, comme le nouveau Moïse. Et que révèle-t-il ? Jésus révèle le chemin de la vie, ce chemin qu’il parcourt lui-même, plus encore, qu’il est lui-même, et il le propose comme le chemin du vrai bonheur. Pendant toute sa vie, de sa naissance dans la grotte de Bethléem jusqu’à sa mort sur la croix et sa résurrection, Jésus a incarné les Béatitudes. Toutes les promesses du Royaume de Dieu se sont accomplies en lui.

En proclamant les Béatitudes Jésus nous invite à le suivre, à parcourir avec lui la voie de l’amour, la seule qui conduise à la vie éternelle. Ce n’est pas une route facile, mais le Seigneur nous assure de sa grâce et il ne nous laisse jamais seuls. La pauvreté, les afflictions, les humiliations, les luttes pour la justice, les fatigues de la conversion quotidienne, les combats pour vivre l’appel à la sainteté, les persécutions et bien d’autres défis sont présents dans notre vie. Mais si nous ouvrons la porte au Christ, si nous le laissons entrer dans notre histoire, si nous partageons avec lui nos joies et nos souffrances, nous ferons l’expérience d’une paix et d’une joie que seul Dieu, amour infini, peut nous donner.

 

Chant:

Nous te rendons grâce pour tant de tendresse,

Tu donnes l'eau vive par ton cœur transpercé,

Nous te bénissons pour tant de merveilles,

Tu donnes la vie, tu donnes l'Esprit

 

Prière de mère Térésa:


 « Seigneur, Tu es la vie que je veux vivre » : 

« Seigneur, Tu es la vie que je veux vivre, la lumière que je veux réfléchir, le chemin vers le Père, l'amour que je veux aimer, la joie que je veux partager, la joie que je veux semer autour de moi. Jésus tu es tout pour moi, sans toi, je ne puis rien. Tu es le Pain de vie que l'Église me donne. C'est par toi, en toi, avec toi que je veux vivre. Ainsi soit-il. »

 

Qu’il est difficile d’aimer comme le Christ. Qu’il est difficile d’ancrer notre vie de manière forte et inébranlable sur l’Evangile du Christ… Notre vie de chrétien, notre vie de croyant est bien loin de ressembler à celle des saints qui nous est donnée en exemple.

Sur ce chemin de sainteté, la prière et l’exemple de Marie nous sont indispensables. Comme le dit Saint Bernard dans sa prière, elle est notre valeur sûre, sa prière illumine nos vies.



Chant final:

La première en chemin, avec l'Eglise en marche, dès les commencements, tu appelles l'Esprit. En ce monde aujourd'hui, assure notre marche que grandisse le corps de son fils Jésus Christ.

Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de foi, ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu

La première en chemin, aux rives bienheureuses, tu précèdes, Marie, toute l'humanité. Du Royaume accompli, tu es pierre précieuse, revêtue du soleil, tu es transfigurée !

Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de foi, ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.



 

 

 

 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader