Faire la volonté de Dieu - Hozana

Faire la volonté de Dieu

Faire la volonté de Dieu

La volonté de Dieu se manifeste le plus souvent de manière très discrète, mais il faut chercher à la discerner avec ­courage et fidélité, et demander à l’Esprit Saint de nous éclairer. Sais-tu pourquoi ? Parce que celui qui fait la volonté de Dieu, « celui-là est mon frère », dit Jésus (Mt 12, 50).

Nous ne savons pas toujours ce que Dieu attend de nous, mais nous sommes sûrs d’une chose : la volonté de Dieu se réalise dans notre vie de chaque jour, elle passe ­toujours par notre devoir d’état. Faire son devoir d’état, pour une écolière, par exemple, c’est bien faire son travail à l’école. Lorsque l’on fait le mieux possible ce que l’on doit faire, lorsque l’on aime Dieu et nos frères là où l’on est, on est sûr de faire la volonté de Dieu. Rien d’extraordinaire a priori : assumer le ­quotidien avec amour et y découvrir comment mieux aimer.

Nous savons aussi que nous faisons la volonté de Dieu quand nous écoutons sa parole et que nous la mettons en pratique, quand nous écoutons ce que nous dit l’Église et que nous nous laissons guider par sa sagesse.

Parfois, ce sont les grâces et les talents reçus qui nous guident. Parfois aussi, Dieu manifeste sa volonté d’une manière particulière à travers les événements de notre vie ou à ­travers ceux que nous rencontrons. Nos frères – par leur témoignage, leurs paroles, leurs actes – sont d’étonnants intermédiaires entre Dieu et nous, même quand ils ne le savent pas.

Pour connaître la volonté de Dieu, la Vierge Marie « médite les événements dans son cœur » : elle réfléchit, et surtout, elle prie. Elle est toute disponible à ce que Dieu attend. Une chose, en effet, est de savoir quelle est la volonté de Dieu, autre chose est d’y répondre. Ça ne sert à rien de dire : « Que ta volonté soit faite » si on n’est pas disponible pour l’accueillir.

À nous, humblement, de redire sans cesse : « Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté » (Ps 39). Ainsi, non seulement nous com­prendrons ce que Dieu attend de nous, mais en plus, nous disposerons notre cœur à y répondre. 

In : "Famille Chrétienne"

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Christelle
place Lyon, il y a 3 mois
Amen