Facebook PixelJour 6 : La Samaritaine - Connaître Dieu intérieurement - Hozana
Claire

Claire dans Devenir des femmes de désir

Publication #6Initialement publiée le 13 mars 2018

Jour 6 : La Samaritaine - Connaître Dieu intérieurement

Jour 6 : La Samaritaine - Connaître Dieu intérieurement

Si tu savais le don de Dieu

Evangile selon Saint Jean, chapitre 4, verset 5 à 26 

Jésus rencontre la Samaritaine, au puits de Jacob, où elle vient puiser. Il lui demande à boire, et elle s'étonne qu'un homme juif s'adresse à elle. Il lui parle de cette eau vive, qu'il donne en abondance, ce don de Dieu, cette source intarissable "Si tu savais le don de Dieu, c'est toi qui m'aurais demandé à boire". Elle s'étonne des paroles de Jésus, mais en elle s'est ouvert une brèche. Elle désire tellement ne plus vivre dans la répétition, dans ces corvées quotidiennes dont elle ne voit pas l'issue. Jésus sait tout d'elle, de ses nombreux mariages, qui comme les corvées d'eau n'ont jamais étanché sa soif d'aimer et d'être aimée. 

Il ne la juge pas, Il la rejoint au plus profond de son existence. Il sait par quelle soif elle est habitée : soif d'être rencontrée, d'être reconnue, d'aimer et d'être aimée en vérité. Jésus ne fait pas la morale, Il éclaire, Il illumine l'intelligence. Il sait ce qui habite chaque âme. 

La Samaritaine est bouleversée par les paroles de Jésus. Elle s'interroge : où sagit-il de prier, sur cette montagne ou à Jérusalem ? " L'heure vient – et c'est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité" lui répond Jésus. La question de la Samaritaine exprime avec pudeur sa soif d'une adoration véritable et d'un amour absolu. La rencontre intérieure est la réponse. 

Aujourd'hui adorons en Esprit et en Vérité 

"L'expérience de Dieu est une exigence qui vient du dedans" écrivait Maurice Zundel. Ce qui nous enracine en Dieu ce sont nos goûts les plus profonds, nos soifs les plus profondes. Il ne s'agit pas de réciter des prières, des formules, d'égrainer des crédos de certitudes, mais de rencontrer Dieu dans ce qui nous est le plus singulier. La prière est une oraison sur la vie. "Il est donc nécessaire que nous consultions chacun de nos goûts afin qu'en dehors de la prière communautaire nous ayons aussi notre prière personnelle. Ainsi chaque jour suivant notre élan intérieur, en regardant le jeu de la lumière, en admirant le soleil couchant, en écoutant le chant des oiseaux, en nous émouvant sur le sommeil d'un enfant, nous saurons par tous ces chemins renouveler notre adoration" ajoute-il.

Aujourd'hui suivons l'élan de notre coeur, reconnaissons Dieu dans ce qui nous donne le plus de joie, dans ce en quoi nous mettons notre passion ( notre travail, notre vie de famille, la musique, les livres, la rencontre, parole, la nature, la science...). Laissons Dieu entrer dans ces passions, où Il nous révèle ce qui nous enracine en Lui. C'est par là que tout sera assumé et comblé. Aimer Dieu c'est voir sa Présence en tout ce qui fait notre joie. 

Prions

  • Notre Père
  • Je vous salue Marie
  • Prière de la Neuvaine

La Foi n'est pas un rouleau compresseur, où notre esprit serait comprimé sans rien comprendre. La foi c'est l'amour du cœur de Dieu qui fait confidence de lui-même à notre cœur - Maurice Zundel 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 5 : La Cananéenne - Vivre l'humilité

Publication #5Initialement publiée le 12 mars 2018

Jour 4 : La femme hémorroïsse - Vivre l'audace

Publication #4Initialement publiée le 11 mars 2018

Jour 3 : Marthe et Marie - Vivre la receptivité

Publication #3Initialement publiée le 10 mars 2018

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader