Facebook Pixel« Pour le passé abandon, confiance pour l’avenir. » - Hozana

« Pour le passé abandon, confiance pour l’avenir. »

« Pour le passé abandon, confiance pour l’avenir. »

À 22 ans, Bernadette arrive à Nevers pour sa formation à la vie religieuse. Elle a quitté Lourdes, ses montagnes, sa famille, sa « chère grotte ». Elle se risque dans l’aventure : suivre Jésus dans un lieu qu’elle ne connaît pas. Quand elle franchit le seuil de la Maison Mère, Bernadette lit sur le fronton l’inscription : « DEUS CHARITAS EST », Dieu est Charité, Dieu est Amour. Elle est rassurée : c’est pour cela qu’elle est venue, pour vivre le plus possible pour et de cet Amour.

Bernadette, 1m44, si petite et insignifiante, ne cesse d’étonner. « Bernadette, ce n’est que ça ? » s’entend-elle dire par une des sœurs, déçue que la « voyante » de Lourdes, ne soit qu’une jeune fille si petite et si discrète. « Oui, ce n’est que ça ! » répond Bernadette. Se sachant aimée par Dieu telle qu’elle est, elle a le désir d’être simplement elle-même, sans être enfermée dans une image toute-faite. Elle sait que si elle a été choisie, c'est parce qu'elle était « la plus pauvre et la plus ignorante » . À la grotte, Marie lui a fait confiance et à travers elle, Bernadette apprend à faire confiance non pas en elle-même, mais en Jésus.

Et moi aujourd’hui…

Seigneur, je n'ai pas le cœur fier
ni le regard ambitieux ;
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent
Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ;
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.
Attends le Seigneur, Israël,
maintenant et à jamais.
Psaume 130

Quels sont les seuils que j’ai franchis dans ma vie ? Les moments de passage où j’ai senti, à travers des rencontres, des personnes, des évènements… une présence qui me parle de ce « Dieu amour » ?

En qui ai-je mis ma confiance ?

En arrivant à Nevers, Bernadette écrit sur trois petites pierres les mots : "Lourdes", "la grotte" et "Nevers, Maison Mère". Ce sont les trois étapes significatives de sa vie.
Et si je prenais le temps d'écrire les seuils importants que j'ai franchis dans ma vie.

78180-pour-le-passe-abandon-confiance-pour-lavenir

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader