L'application à Dieu de la mémoire - Hozana

L'application à Dieu de la mémoire

L'application à Dieu de la mémoire

Image: Raffaello Sanzio, Saint Augustin (détail), Pinacothèque nationale de Bologne. 

Jon 2, 8

Quand mon souffle en moi défaille, je fais mémoire du Seigneur ; et ma prière est parvenue jusqu’à toi, jusqu’à ton temple saint.

Méditation

Ainsi il formait les martyrs à supporter tout ce que les persécuteurs voudraient leur faire endurer. Ainsi, en voilant pour un temps sa puissance redoutable, il leur faisait d'avance imiter sa patience. Ainsi ce royaume, qui n'était pas de ce monde, triomphait du monde superbe, non par la force de ses armes, mais par l'humilité de ses souffrances. Ainsi ce grain qui devait multiplier était semé au milieu d'outrages horribles, pour fructifier au sein d'une gloire admirable. (Traité CXVI sur l'évangile de Jean)

Une petite clé pour mieux chercher Dieu

Imiter la patience du Christ, c’est, par exemple, travailler à rendre heureux ma famille, mes proches, mes collègues de travail, mes amis, mes camarades : s’adapter aux autres, les accepter sans énervement tels qu’ils sont, créer autour de moi une atmosphère de bonne humeur.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

32 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader