Une réflexion sur l'âme humaine, ou la place de la mémoire - Hozana

Une réflexion sur l'âme humaine, ou la place de la mémoire

Une réflexion sur l'âme humaine, ou la place de la mémoire

Image: F. Francia (1460-1517), L'adoration de l'enfant, Pinacothèque de Bologne.

Psaume 18, 8a

La loi du Seigneur est parfaite, réconfort pour l’âme.

Méditation

Ecoutez donc, Juifs et Gentils ; écoutez, hommes circoncis ; écoutez, hommes incirconcis ; écoutez tous, royaumes de la terre. Je n'empêche pas votre domination sur ce monde : « Mon royaume n'est pas dans ce monde ». Ne craignez pas de cette crainte insensée dont fut saisi Hérode l'ancien, lorsqu'on lui annonça la naissance de Jésus-Christ et que, sous l'impression de la crainte bien plus que de la colère, il fit massacrer tant d'enfants afin de ne pas manquer de le faire mourir lui-même. Mais, dit Jésus, « Mon royaume n'est pas de ce monde ». Que voulez-vous de plus? Venez à un royaume qui n'est pas de ce monde. Venez-y par la foi et ne devenez pas cruels par la crainte. (Traité CXV sur l'évangile de Jean)

Une petite clé pour mieux chercher Dieu

« Ne craignez pas », « mon Royaume n’est pas de ce monde ». Sûr que mes fragilités peuvent être transfigurées par Dieu, je décide aujourd’hui d’accueillir sereinement ma propre pauvreté, en ne me désolant pas d’être seulement ce que je suis et en me comportant humblement en toutes circonstances.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

33 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader