Facebook Pixel5eme JOUR - Hozana
Maximilien

Maximilien dans Neuvaine au Sacré Coeur - du Padre Pio

Publication #5Initialement publiée le 4 juin 2018

5eme JOUR

5eme JOUR

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.


« Ô mon Jésus, qui avez dit : « En vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu ! » Voici que je frappe, je cherche, je demande la grâce de .................................. » 

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + 1 Gloria Patri

« Sacré Cœur de Jésus, j'ai confiance et j'espère en Vous !  » 


« Ô mon Jésus, qui avez dit : « En vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous l'accordera ! » Voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande la grâce de .................................. » 

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + 1 Gloria Patri

« Sacré Cœur de Jésus, j'ai confiance et j'espère en Vous !  » 


« Ô mon Jésus, qui avez dit : « En vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point ! » Voici que, m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos Saintes Paroles, je demande la grâce de .................................. » 

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + 1 Gloria Patri

« Sacré Cœur de Jésus, j'ai confiance et j'espère en Vous !  » 


Prions : 

« Ô Cœur Sacré de Jésus, à qui il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous Vous demandons par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, Votre et notre tendre Mère. Saint Joseph, Père adoptif du Sacré Cœur de Jésus, priez pour nous ! » 

Salve Regina :

Salut ô Reine, Mère de miséricorde,
notre vie, notre consolation notre espoir, salut !
Enfant d'Eve, de cette terre d'exil nous cirons vers vous ;
vers vous nous vous prions,
gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

Ô vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regard compatissants.
Et après cet exil, obtenez-nous de contempler Jésus,
le fruit béni de votre sein, ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie


Prière finale :

O Sauveur des hommes, Christ Jésus, dont l'œuvre est notre rédemption, dont la connaissance est le commencement de notre salut, dont l'imitation est toute la perfection, ouvrez-moi, je vous en prie, votre très saint Cœur, porte de la vie et source d'eau vive, afin que par là j'arrive à vous connaître, et que là je boive les eaux de la véritable vertu, qui étanchent toute soif des biens temporels. Vous avez dit : Le cœur de l'homme est tortueux et insondable, qui le connaîtra ? Moi, le Seigneur. Et moi je dis : Saint et pur est votre Cœur, mais impénétrable, et qui le connaîtra ? Vous, Seigneur et, pour une part, celui à qui vous voudrez bien le révéler. Ouvrez donc mes yeux, illuminez-les, pour que je voie la perfection de votre Cœur, pour que je tâche, en imitant vos perfections, à rejeter les immortifications de mon cœur ; pour que je repousse sans cesse ce qui n'est pas vous, ce que vous ne voulez pas, ce que vous n'aimez pas, et pour que je vous recherche avec soin, vous tout seul, ce que vous voulez, ce que vous aimez, dans la mesure où vous me commandez ou me conseillez de l'aimer. Amen!

Prière extraite du traité De Inquisitione pacis sive studio orationis.
 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

4eme JOUR

Publication #4Initialement publiée le 3 juin 2018

3eme JOUR

Publication #3Initialement publiée le 2 juin 2018

2eme JOUR

Publication #2Initialement publiée le 1 juin 2018

23 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader