Jean-Marc

Jean-Marc

a publié dans la communauté Marie Mère de l'EgliseMarie Mère de l'Eglise

Thu Mar 29 2018 00:30:00 GMT+0200 (CEST)

Jeudi Saint : Il s'est fait si petit dans l'Eucharistie.

Jeudi Saint : Il s'est fait si petit dans l'Eucharistie.
loader

Prière du jour :

Aujourd’hui, je rends grâce à Dieu pour l’institution de son Eucharistie où il s’est fait petit et pauvre pour me rejoindre. Je prie que les sans-abri n’aient pas peur de venir à la messe.

 >>> Dire avec foi 1 Notre Père, 1 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père.

                                                                             _____________________________

Témoignage de rue : Touché en plein cœur ! 

Un jour, alors que j’allais à la messe, je croise devant la porte de l’église un homme sans-abri qui mendiait, comme on voit malheureusement souvent… Je l’ai salué et je suis rentré dans l’église. Étant un peu en avance, je m’assois au premier rang. Voilà que la messe débute avec le chant d’entrée, et là, je ressens fortement dans mon cœur le désir d’inviter cet homme à venir lui aussi assister à la messe. J’hésite… Finalement je me décide : je me lève, je traverse l’église et je sors à sa rencontre pour lui proposer. Mais là, plus personne ! Mince ! Je retourne tristement m’asseoir mais cette fois-ci au fond de l’église, au dernier rang pour ne déranger personne. Je n’aurais peut-être pas dû y aller finalement… Alors que j’étais dans mes pensées, j’entends la lecture de l’Évangile du jour, extrait du chapitre 14 de l’Évangile selon saint Luc : « Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place […] quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. » Je n’en revenais pas ! A travers sa Parole et cette situation, le Seigneur venait de me parler au plus profond de mon cœur ! C’est comme s’il me disait : « Quand tu verras un sans-abri, dorénavant, invite-le au repas des Noces de l’Agneau. Propose-lui de venir à la messe, car je l’invite lui aussi. » Oui, n’hésitons plus à inviter nos frères et sœurs de la rue à la messe pour qu’ils ne restent plus sur le parvis de l’église mais y entre pour recevoir eux aussi le Christ, car il s’est donné pour tous !

 (Témoignage d'Alberto, membre de la Fraternité NDML)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies