Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit - Hozana

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit

Au nom du Père, et du Fils, et du  Saint Esprit

COMMENTAIRE :

Juste avant de donner sa vie par sa mort et sa résurrection, le Christ prie pour que ses disciples soient un (Jean 17, 21). Jésus est conscient des risques de division, liés à l'orgueuil de disciples se disputant pour savoir qui est le plus grands. Il y a aussi de fortes exhortations à l’unité, notamment chez Saint Paul (Romains 12, 10 ; Éphésiens 4, 3-5), 

L'unité chrétienne est une participation au mystère de Dieu Trinité (1 Jean 1, 3). Elle est un don reçu au baptême. Le baptême nous unit les uns aux autres en nous unissant au Christ mort et ressuscité pour amener à l’unité l’humanité divisée (Éphésiens 2, 11-22) . L'unité trouve son apothéose dans la célébration de l’eucharistie, par laquelle les membres de la communauté rassemblée deviennent ce qu’ils ont reçu : le corps du Christ (1 Corinthiens 10, 16-17). Dans cette perspective, la préservation de la communion s’inscrit bien dans le dessein de Dieu de rassembler tous ses enfants (Jean 11, 52). Sa rupture porte ainsi atteinte au double commandement de l’amour de Dieu et du prochain.

L’unité dans la diversité a été un défi dès les débuts de l’Église, dont la vie fut vite traversée par des tensions entre communautés d’origines culturelles très diverses, à la suite de saines réactions à des abus ou encore du fait d’interprétations divergentes du message évangélique. De fait, reconnaître l’importance de la communion ne saurait sacrifier la vérité de l’Évangile. En fait, la communion ne sera achevée qu’au terme de l’histoire, lorsque «Dieu sera tout en tous» (1 Corinthiens 15, 28). D’ici là, nous avons bien sûr à la rechercher, sans nous résigner aux divisions, ni nous contenter d’une «coexistence pacifique» avec d’autres chrétiens séparé. 

Entre le 18 et le 25 janvier, la Semaine de prière pour l'unité est célébrée tous les ans. Cette communauté veut nous inviter à continuer à prier pour l'unité au delà de cette semaine. Ce désir profond de Jésus doit habiter toutes nos prières ! 

PRIERE :

Dieu, un en trois personnes, en Christ tu nous as unis à toi et les uns avec les autres. Sois avec nous, par la puissance et la consolation de l’Esprit Saint, libère-nous de l'égocentrisme, de l'arrogance et de la peur qui nous empêchent de rechercher de toutes nos forces la pleine unité visible de ton Église. Amen !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Isabelle
place La Bassée, il y a 4 mois
"Met en l'Eternel ta réjouissance : il t'accordera plus que les désirs de ton coeur." Ps 37,4 Tels furent nos coeurs réjouis lors des veillées chrétiennes de cette belle semaine pour l'unité dans la diversité. ALLELUIA, héhé, ALLELUIA ! Merci mon Dieu de nous avoir fait ressentir la plénitude de la joie et de l'amour en Toi, par Toi, pour Toi, pour Ton règne éternellement.
Marie guilaine
place Le Tampon, il y a 4 mois
Saint Esprit, Dieu d'amour, Dieu de vie, souffle sur moi et libère moi de tous mes ténébres ( colère, jalousie, sentiment de rejet, tristesse, mélancolie et mets la paix dans mon coeur. Merci Saint Esprit au nom de Jésus Christ. Amen
Sabrina
 il y a 4 mois
Dieu libere moi de tout comportement et pensée qui ne viennent pas de toi. Amen