1er JOUR « Je vous salue Marie » - Hozana

1er JOUR « Je vous salue Marie »

1er JOUR « Je vous salue Marie »


avec le Père Jérôme+ de l'Abbaye Notre Dame de Sept-Fons


Lorsque nous prions seul, arrêtons-nous après ces premiers mots.
Car il faut que Celle à qui nous nous adressons ait le temps d'être prévenue: quelqu'un désire vous parler.

Avant qu'elle le sache, inutile de continuer.
Or, il faut un certain temps pour qu'elle soit prévenue, même si celui qui s'en charge est, aujourd'hui encore, l'ange de la première salutation.

Donc, arrêtons-nous, que l'ange ait le temps d'aller la chercher au plus haut du ciel et de lui dire: « Quelqu'un, sur terre, recommence la toute belle salutation; venez, Reine, daignez montrer que vous écoutez, ce sera plus poli. »

Laissons donc, à Celle que nous voulons saluer, le temps de se disposer à nous rendre la politesse.

D'autre part, et ceci nous est dicté par une longue pratique, ce petit arrêt nous permettra de nous recueillir dès le début de chaque « Je vous salue, Marie », avant de continuer par l'énumération tellement dense, trop dense, des privilèges reçus par cet être exceptionnel.

Car, si nous nous lançons de suite dans cette énumération, celle-ci défilera sans que nous sachions ce que nous disons.

Un ruisseau peut couler lentement, même sans qu'on le régularise; mais les mots de la prière coulent vite, trop vite.

Il faut donc les retenir dans le calme.

C'est pourquoi, faisons un arrêt après: « Je vous salue, Marie », un arrêt
attentif et souple.

Pensons que pour chaque « Je vous salue, Marie », nous sommes deux qui devons comprendre chaque mot: Elle et nous.

Peut-être l'ange lui-même, après avoir dit: Je vous salue, Marie, eut-il un instant de saisissement et de silence?
Au minimum, nous pouvons le supposer intelligent: il a donc respecté les virgules.

Ne faisons pas moins bien que lui.

Dire, tranquillement, un Notre Père, trois Je vous salue Marie, et un Gloria.

INVOCATION
Vierge sainte, conduisez-moi comme un petit.

tirée d'un commentaire du Je vous salue, Marie, écrit par un moine de l'abbaye de Sept-Fons, Père Jérôme (1907-1985) Ad Solem, 2013

Un chant : Je vous salue Marie
    5a1dc5cebbddbd62cd42c47c5a64f827e694aa76f132e638

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

70 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Dany
Dany place Paris, l’année dernière
Vierge sainte, conduisez-moi comme un petit enfant. Vierge sainte, conduisez-Brice comme un petit enfant. Vierge sainte, conduisez-Barbara comme un petit enfant. Vierge sainte, conduisez-Magali comme un petit enfant. Amen
SLP
SLP place Provence-Alpes-Côte d'Azur, l’année dernière
Je vous salue, Marie, Reine de France et de la Famille. Je vous cobsacre aujourd’hui ma famille toute entiëre et nos enfants et petits-enfants, benissez les, convertissez les. Je vous demande de vous pencher sur toutes les familles qui vivent dans notre pays et de les ouvrir a l’amour de Jésus et à l’amour des autres.
Dany
Dany place Paris, l’année dernière
Vierge sainte, conduisez-nous comme un petit enfant. Amen
Simone
Simone place Castelnau-de-Montmiral, l’année dernière
Merci et que DIEU bénisse tous les priants.
Dany
Dany place Paris, l’année dernière
Vierge sainte, conduisez-nous comme vos petits enfants. Amen
Simone
Simone place Castelnau-de-Montmiral, l’année dernière
Amen.
Claire
Claire place Québec, l’année dernière
Je vous salue Marie, Mère pleine de grâces, regardez vos enfants de la terre, nous avons besoin de vous. Priez pour nous pauvres pécheurs et répandez l'effet de grâces de votre Flamme d'Amour, sur toute l'humanité, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.
Josianne
Josianne place Abidjan, l’année dernière
Amen
Pierrette
Pierrette place Pleslin-Trigavou, l’année dernière
Je vous salue Marie, Mère pleine de grâces répandez l'effet de grâces de votre Flamme d'Amour.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies