Semaine 9 - Saint Jean de Dieu, Patron de l’Hospitalité - Hozana

Semaine 9 - Saint Jean de Dieu, Patron de l’Hospitalité

Semaine 9 - Saint Jean de Dieu, Patron de l’Hospitalité

Prière préparatoire

Je m'adresse à toi, saint Jean de Dieu, Père des pauvres et des malades, qui as partagé les souffrances des autres, à l’exemple du Bon Samaritain. Tu es notre intercesseur auprès de Dieu, c’est pourquoi nous te prions avec confiance pour Isabelle et pour tous ceux qui se confient à toi. Viens leur apporter la paix et l’espérance dont ils ont tant besoin.

Aide-nous à mettre Dieu au centre de notre vie et qu’à ton exemple, celle-ci trouve un sens dans l’amour donné aux plus pauvres et aux malades.

Par Jésus le Christ, notre Seigneur. Amen.

Mort de saint Jean de Dieu

Peu de temps avant sa mort, Jean est reçu par un évêque. Celui-ci, connaissant la renommée du « Père des pauvres », va le baptiser « Jean de Dieu », nom qui lui restera jusqu’à nos jours. Une reconnaissance non seulement de l’action réalisée par cet homme en une dizaine d’années seulement, mais aussi et surtout une reconnaissance du fondement de cette action : « tout faire pour l’amour de Dieu. » Une reconnaissance que ce n’est plus Jean qui agit, mais bien Dieu à travers Jean. Jean s’est oublié totalement pour laisser en lui toute la place à Dieu, au point de devenir… de Dieu ! Il s’est laissé déranger, bousculer, pour devenir une figure vivante de l’amour de Dieu parmi les hommes, un modèle pour éclairer le chemin d’autres hommes qui lui succèderont et qui deviendront à leur tour des Frères hospitaliers. A la mort de saint Jean de Dieu, le 8 mars 1550, ceux-ci poursuivront son œuvre et diffuseront son exemple sur les cinq continents.

 

Saint Jean de Dieu, Patron de l’Hospitalité.

Saint Jean de Dieu, tu as été proclamé Patron des malades, des hôpitaux et du personnel soignant. Tu as aussi été qualifié d’« Aventurier de la charité » par le pape Benoît XVI, soulignant ainsi ta passion pour une hospitalité sans limites, permettant à chacune des personnes accueillies de trouver un sens à sa vie, à sa souffrance, aux épreuves traversées. Cette hospitalité que tu nous enseignes permet de toucher l’homme au plus profond de son être, comme le dit si bien ta devise, léguée aux Frères hospitaliers : « Par les corps, aux âmes. »

Nous te prions, saint Jean de Dieu. Fais de nous, à ta suite, des « aventuriers de la charité » auprès des pauvres et des malades afin qu’ils trouvent, auprès de toi, force, réconfort, confiance et courage.

 

Notre Père qui es aux cieux...

Je vous salue Marie…

Gloire au Père…

Priez pour notre malade en cliquant sur "je prie", il verra ainsi que vous avez prié pour lui. Vous pouvez également lui laisser un mot d'encouragement ou déposer une intention de prière en cliquant sur "commenter", il les verra aussi !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Alexandra
place Tours, il y a 2 mois
Bonjour tout le monde, Le chirurgien veut revoir ma maman en octobre, si elle réussit à se mettre debout et qu’il constate que le problème vient bien de ses genoux, il sera d’accord pour l’opérer pour des prothèses de genoux. Maman a vu le rhumatologue, il va lui faire fin avril des injections de gel, cela peut l’aider a ne plus avoir mal et voir l’aider à remarcher ! Ça serait génial, ça pourrait éviter l’opération. Sinon la rééducation avec sa Kiné se passe bien, elle fait des progrès de jour en jour. Je motive maman régulièrement à ce qu’elle fasse bien ses exercices à la maison tous les jours. Elle est courageuse, elle fait de son mieux. Cette neuvaine se terminant, je vous remercie toutes et tous pour vos prières. Merci aussi à hozana qui m’a permis de créer cette neuvaine. Merci à St Jean de Dieu, aux frères hospitaliers de St Jean de Dieu et bien sûr à notre Seigneur qui écoute nos prières et à Marie qui intercède pour nous. Encore merci à vous. Je souhaite sincèrement que maman remarche et qu’elle retrouve un peu d’autonomie car elle n’a que 57 ans, elle a encore de jolies années à vivre... merci merci merci En union dans la prière. Fraternellement, Alexandra
Anne-Jeanne
place Colmar, il y a 2 mois
Bonne continuation à vous Alexandra. Je vous souhaite encore de beaux moments de partage avec votre maman Isabelle. Courage à vous et votre maman. Que le seigneur vous guide pour avoir aussi les bonnes rencontres dans le milieu médical. Amitiés dans le Christ. Anne-Jeanne