Semaine 2 - La charité miséricordieuse de saint Jean de Dieu - Hozana

Semaine 2 - La charité miséricordieuse de saint Jean de Dieu

Semaine 2 - La charité miséricordieuse de saint Jean de Dieu

Prière préparatoire

Je m'adresse à toi, saint Jean de Dieu, Père des pauvres et des malades, qui as partagé les souffrances des autres, à l’exemple du Bon Samaritain. Tu es notre intercesseur auprès de Dieu, c’est pourquoi nous te prions avec confiance pour Isabelle et pour tous ceux qui se confient à toi. Viens leur apporter la paix et l’espérance dont ils ont tant besoin.

Aide-nous à mettre Dieu au centre de notre vie et qu’à ton exemple, celle-ci trouve un sens dans l’amour donné aux plus pauvres et aux malades.

Par Jésus le Christ, notre Seigneur. Amen.

Berger à Oropesa

Pour le petit Jean, le voyage s’arrête une première fois à Oropesa, en Castille. Son premier biographe nous dit : « A Oropesa, il vécut longtemps dans la maison d’un brave homme appelé le Mayoral », le maître berger d’un riche propriétaire. Pendant vingt ans, de 1503 à 1521, Jean sera d’abord berger, puis il va vite attirer l’attention du noble propriétaire, Don Fernando de Tolède, comte d’Oropesa, qui lui propose de devenir son valet personnel. De cette expérience de berger, naîtra son désir de se préoccuper de ses frères humains en détresse : « Ne serait-il pas préférable de soigner et de nourrir les pauvres de Jésus-Christ plutôt que les animaux des champs ? ». Mais pour le moment, il faut que jeunesse se passe : le désir d’aventures, l’envie de voir le monde et de jouir de liberté l’habitent toujours…

 

La charité miséricordieuse de saint Jean de Dieu.

Toi, saint Jean de Dieu, tu as écrit : « Ayez toujours la charité, car là où il n'y a pas de charité, Dieu n’est pas, bien qu’il soit en tout lieu. » Une charité qui devient alors miséricordieuse car emplie de l’amour du Père : « Si nous considérions combien grande est la miséricorde de Dieu, jamais nous ne cesserions de faire le bien. »

Ta spiritualité se réfère aux malades et aux pauvres comme une représentation du Christ souffrant. Véritable berger des âmes, tu passeras la fin de ta vie à t’occuper d’eux comme si c’était le Christ lui-même que tu accueillais. Quel mystère et quelle grande foi !

Saint Jean de Dieu, fais qu’à ton exemple, je sache moi aussi voir le Christ dans mon prochain et, qu’à sa suite, je me mette à son service.

 

Notre Père qui es aux cieux...

Je vous salue Marie…

Gloire au Père…

Priez pour notre malade en cliquant sur "je prie", il verra ainsi que vous avez prié pour lui. Vous pouvez également lui laisser un mot d'encouragement ou déposer une intention de prière en cliquant sur "commenter", il les verra aussi !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6