28 août : Saint Augustin (†430) - Hozana

28 août : Saint Augustin (†430)

28 août : Saint Augustin (†430)

Augustin, un ami intime pour grandir

Etudiant, il perd la foi et prend des chemins de traverse. Mais son désir profond de vérité le ramène au Christ et en fera un Père et Docteur de l’Eglise ! Berbère pétri de culture gréco-latine, il saura l’intégrer à la pensée chrétienne, façonnant ainsi toute la culture occidentale.

Qu’il s’agisse du rapport à la cité des hommes, entre foi et raison, conscience politique et personnelle, laïcité et juste engagement  chrétien, ou qu’il s’agisse du rapport de notre moi intime à la cité de Dieu, l’exigence de vérité d’Augustin comme ses Confessions en font un ami proche et fidèle,  aux conseils  plus actuels que jamais.

La Prière de Saint Augustin « Ne pleure pas si tu m'aimes » :


Ne pleure pas si tu m'aimes. Si tu savais le don de Dieu et ce que c'est que le Ciel. Si tu pouvais d'ici entendre le chant des Anges et me voir au milieu d'eux. Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons et les champs éternels, les nouveaux sentiers où je marche ! Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent. Quoi, tu m'as vu, tu m'as aimé dans le pays des ombres et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer dans le pays des immuables réalités ! Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient et, quand un jour que Dieu connaît et qu'il a fixé, ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédée la mienne, ce jour-là tu me reverras, tu retrouveras mon affection épurée. A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse, infidèles aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie, je sois devenu moins aimant. Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur, non plus attendant la mort, mais avançant d'instant en instant avec toi dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie. Essuie tes larmes et ne pleure plus si tu m'aimes.


Saint Augustin, priez pour nous !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

24 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Suzanne
place Cameroun, il y a 3 mois
Saint Augustin priez pour notre conversion amen alléluia
Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 3 mois
En union de prières - Amen -
GJ
place Metz, il y a 3 mois
Amen !
François
place Bordeaux, il y a 3 mois
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent. Quoi, tu m'as vu, tu m'as aimé dans le pays des ombres et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer dans le pays des immuables réalités ! Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient et, quand un jour que Dieu connaît et qu'il a fixé, ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédée la mienne, ce jour-là tu me reverras, tu retrouveras mon affection épurée. A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse, infidèles aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie, je sois devenu moins aimant. Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur, non plus attendant la mort, mais avançant d'instant en instant avec toi dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie. Essuie tes larmes et ne pleure plus si tu m'aimes. Que tout cela est prometteur et beau... Saint Augustin, priez pour nous. Ainsi soit-il.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 3 mois
Saint Augustin, priez pour nous. Ainsi soit-il. Union de prière.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent. Union de prière.