19 mars : Saint Joseph - Hozana

19 mars : Saint Joseph

19 mars : Saint Joseph

Joseph, une épaule sûre

A Joseph, l’homme juste, Dieu a confié sa sainte Famille. Parce que son épaule était sûre, il en a fait le compagnon de la Mère de Dieu et le protecteur de Son Fils. A Joseph le charpentier, Dieu a confié le Messie qui devait naître de la descendance de David. De Joseph le silencieux, dont pas une phrase n'a été rapportée par les Evangiles, l’Eglise a fait le protecteur de sa croissance. En l’humble artisan de Nazareth, elle a reconnu son plus grand saint avec Marie.

 

Je vous salue Joseph

Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé. Le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux. Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.


Saint Joseph, priez pour nous !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Christelle
place Lyon, il y a 3 mois
Saint Joseph priez pour nous. AMEN
Thérèse
place Lévis, il y a 3 mois
"De Joseph le silencieux, pas une phrase n'a été rapportée par les Evangiles"! Saint-Joseph Tu écoutes, Tu reçois la parole de l'Ange, comme Marie et Tu agis! Tu prends Marie chez toi et quand c'est le temps de partir pour faire la volonté du Père, tu pars en hâte, comme Marie! Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous... maintenant, dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous...
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
Au chapitre 32 de son Autobiographie, sainte Thérèse d’Avila raconte la « vision de l’enfer », tel que le Seigneur le lui a fait entrevoir en 1559 : « C’est une des grâces les plus insignes que le Seigneur m’ait accordées. Elle a produit en moi le plus grand profit. Elle m’a ôté la crainte des tribulations et des contradictions de la vie, elle m’a donné le courage de les supporter. » Cette vision donne tout son sens à ce monde qui va naître, dans ce même chapitre 32, comme l’exacte antithèse de l’enfer, le 24 août 1562 : le premier Carmel de la réforme : Saint Joseph d’Avila. Une petite Sainte Famille sur la terre ! Ce petit couvent selon le cœur de Dieu que Jésus lui décrit un beau jour après la communion : « Il voulait qu’il fût dédié à saint Joseph. Ce saint nous protègerait à l’une de ses portes, Notre Dame à l’autre et lui-même, Jésus, se tiendrait au milieu. Ce monastère serait une étoile qui jetterait un grand éclat. » Tout est dit : ce monde de Dieu est le monde de Joseph. Il a deux portes : la première, comme la porte d’entrée, la porte de la rue, est confiée à Joseph. Elle permet de quitter un monde compliqué, mélangé, hostile et dangereux. L’autre, c’est la porte mystérieuse par laquelle Jésus entre dans le monde, c’est la porte de Marie, qui ouvre vers le Ciel. Découvrir plus sur mariedenazareth.com : Marie et Joseph, éducateurs du Fils de Dieu Père André Doze « Joseph Ombre du Père » – Éditions des Béatitudes, p. 40.
Marie Jo
place Niort, il y a 3 mois
Merci Pierrette pour cette autobiographie de Ste Thérèse d'Avila Bien en union de prière Amen
GJ
place Metz, il y a 3 mois
Confiance et Abandon, comme Saint Joseph... Amen.
Marie therese
place Carcès, il y a 3 mois
Amen !!! 🥀🌷🥀