Jour 5 - La peste et la famine s'abbatent sur Rome

Jour 5 - La peste et la famine s'abbatent  sur Rome

Sa vie :

Lorsque la famine et la peste s'abbatirent sur Rome, Françoise et Vanozza s'épuisèrent en charité et allèrent jusqu'à se faire mendiantes pour secourir les indigents, et transformèrent une aile du palais famillial en hôpital pour pouvoir soigner les malades. Françoise vendit ses robes et ses bijoux, et en distribua l'argent aux pauvres, avec l'approbation de son mari. Elle témoigne de part sa vie, que la règle de Saint Benoît n'est pas réservée aux moines ou aux moniales, mais qu'elle peut aider chacun sur son chemin vers Dieu.

L'oblature :

Parce que tourné vers Dieu, l'oblat est tourné vers les autres. Saint Benoît recommande de redoubler d'attention, pour les malades, les vieillards, les enfants, et les pauvres, qui seront servis comme le Christ.

La condition de vivre dans le monde ne dispense pas l'oblat d'avoir le Christ comme axe de vie , mais elle nous renvoie aussi aux autres, parce qu'elle nous fait contempler le Christ en tous. il sera à l'écoute de Dieu et à l'écoute des Hommes.

Prière :

O Christ,

Maître et Seigneur,

avec Benoît nous nous remettons à ton école.

Apprends nous comme à Françoise et à Benoît, l'humble silence à l'écoute de ta parole,

le service dévoué et joyeux au coeur de ton Eglise,

là,où, tu nous as envoyés et plantés. 

Amen !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

7 jours avec sainte Françoise Romaine