Le Notre Père à deux voix - Hozana

Le Notre Père à deux voix

Entendre à travers les textes les mots de Jésus

Le Notre Père nous parvient à travers plusieurs témoignages du 1er siècle (Matthieu, Luc, Didachè) qui ne coïncident pas exactement dans leur formulation. Les exégètes travaillent ces textes, les rapprochent d'autres textes des évangiles, de l'ancien Testament ou des écrits juifs du 1er siècle, pour mieux reconnaître leur langue, leurs mots. Plusieurs indices leur permettent de confirmer, au-delà des différences qu'il faut bien remarquer et lire entre Matthieu et Luc, que cette prière vient de Jésus.
 
Trois critères importants amènent à penser que les mots rapportés par Matthieu et Luc sont ceux que Jésus confia à ses disciples. En effet, la prière qu'ils rapportent s'inscrit tout à fait dans la culture juive du 1er siècle. Elle ne comporte aucune trace de la théologie des premiers chrétiens (aucune mention par exemple de l'Esprit Saint ou de l’Église). Elle est en parfaite harmonie avec ce que nous savons de la prédication de Jésus.

Matthieu et Luc : la prière de Jésus à deux voix

La prière de Jésus nous parvient de façon un peu différente sous la plume de Matthieu et de Luc. On admet généralement que le texte de Luc, parce qu'il est plus bref, correspond davantage à la forme originale du texte. On imagine mal en effet que l'on ait pu abréger la prière du Seigneur, supprimant des paroles qu'il donna à ses disciples. Matthieu pour sa part a probablement mieux conservé le vocabulaire primitif. Il faudrait en quelque sorte ne retenir que les demandes contenues dans le texte de Luc, mais les lire dans la formulation retenue par Matthieu.

Matthieu, chapitre 6, versets 9 à 13

Notre Père (qui es) dans les cieux
Que ton nom soit sanctifié!
Que ton règne vienne!
Que ta volonté soit faite!
Comme au ciel (ainsi) aussi sur (la) terre.

Notre pain aujourd'hui
Donne-(le) nous aujourd'hui.
Et remets-nous nos dettes.
comme aussi nous avons remis
à nos débiteurs.
Et ne nous conduis pas en tentation
Mais délivre-nous du Mauvais !

Luc chapitre 11, versets 2 à 4

Père
Que ton nom soit sanctifié!
Que ton règne vienne!
Notre pain aujourd'hui

Donne-(le) nous chaque jour.
Et remets-nous nos péchés,
et en effet nous-mêmes remettons
à tout (homme qui) nous doit.
Et ne nous conduis pas en tentation.

Les mots en caractères gras sont strictement semblables, tandis que ceux en italiques sont de même racine. Les termes entre parenthèses sont ajoutés pour la facilité de lecture en français (présentation inspirée de J.-F. Baudoz).

Les spécialistes, au terme d'un long travail sur ces textes, parviennent au texte source suivant, qui montre bien la structure, très éclairante, de cette prière.

Les demandes en "TU"

1ère demande : que soit sanctifié ton Nom

2e demande : que vienne ton règne,

Les demandes en "nous"...

Pour aller plus loin cliquez ici : http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Prier-le-Notre-Pere/2e-etape-Le-Notre-Pere-a-deux-voix

                                                 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Jean
place Boulogne-Billancourt, il y a 1 an
Dieu le père et Jésus-Christ nous jamais mis en tentation au contraire ils nous donner les armes qui sont la prière ext