Facebook PixelTemoignage sur la saintete de Valeriu Gafencu par un autre detenu de Targu-Ocna - Hozana

Temoignage sur la saintete de Valeriu Gafencu par un autre detenu de Targu-Ocna

Bonjour les amis,

Cloturons aujourd'hui le chapitre sur Valeriu Gafencu avec un temoignage touchant de Radu Costandache, un autre detenu de la prison de Targu-Ocna :

"C'est en 1951 que je suis parti de Targu-Ocna. En fevirer 1952, pendant ma detention a Fagaras, j'ai eu un reve :

J'etais a Targu-Ocna, dans l'une des cours de promenade, avec d'autres detenus, quand quelqu'un vient de l'autre cour et nous dit : "Valeriu Gafencu est mort !" Nous nous sommes tous precipites a le voir. Tout le monde etait assemble devant l'hopital. Ils venaient d'y sortir Valeriu Gafencu, mort, sur un brancard qu'on a mis dans la cour, a cote d'un petit jardin aux fleurs. Tous chantaient Saint Dieu, Saint fort, Saint sans mort, ait pitie de nous. C'etait une atmosphere speciale, epouvantable.

Tout d'un coup, il semblait que le brancard s'etait transforme en un trone de lumiere inhabituelle que je n'avais jamais vu auparavant. Sur le trone etait assis Valeriu, vivant [...] et dont la figure etait pleine de lumiere. Tout le trone etait couvert d'un nuage rose, tres lumineux. Valeriu lui-meme etait une lumiere. Le visage semblait bruler et il souriait. Il s'elevait tout doucement en haut et nous regardait et nous saluait. Nous l'avons regarde jusqu'a le perdre de vue et nous nous sommes dissipes, troubles. J'ai appris plus tard que Valeriu etait mort le jour meme ou j'ai eu ce reve." (op. cit., p. 12-13).

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader