Seigneur Jésus, j'ose Vous demander la guérison de ce cher malade - Hozana

Seigneur Jésus, j'ose Vous demander la guérison de ce cher malade

Dieu est pour nous un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse. Ps (46 : 2)

Prière à l'Esprit-Saint :

Esprit Saint,
âme de mon âme, je vous adore,
éclairez-moi, guidez-moi,
fortifiez-moi, consolez-moi,
dites-moi ce que je dois faire,
donnez-moi vos ordres.

Je vous promets de me soumettre
à tout ce que vous désirez de moi
et d’accepter tout
ce que vous permettrez qui m’arrive,
faites-moi seulement connaître votre volonté.

Désiré-Joseph cardinal MERCIER (1851-1926)

Prière :

Seigneur Jésus, j'ose Vous demander la guérison de ce cher malade


Seigneur Jésus, pendant le temps de votre Vie mortelle,
Vous avez guéri un bien grand nombre de malades,
à la prière de ceux qui Vous les présentaient ;
maintenant que Vous êtes assis à la droite de Dieu votre Père,
votre Pouvoir n’est pas moins grand qu’il ne l’était lorsque Vous parcouriez les villes et les bourgades de la Judée ;
j'ose Vous demander la guérison de ce cher malade (le nommer) ;
je sais bien que je ne suis pas digne de me présenter devant Vous et d'obtenir cette Grâce,
mais votre Bonté me remplit de confiance, et j'espère que Vous m'exaucerez,
parce que Vous m'avez assuré, dans Votre saint Évangile,
que Vous écouteriez toujours favorablement les demandes de ceux qui Vous prieraient avec confiance.

Seigneur Jésus, ayez pitié de ce cher malade ; rendez-lui la santé.
Cependant, que votre Volonté se fasse et non pas la mienne.
Si Vous ne voulez pas lui rendre la santé, j'adore avec respect Votre Très Sainte Volonté,
et je Vous conjure avec instance de faire servir cette maladie corporelle à la guérison de son âme,
et de le préparer, par les peines et les souffrances de cette vie, à la joie et au bonheur de la Vie éternelle.

Ainsi soit-il.

Cardinal de Bonald (1787-1870)

Notre Père, 10 Je vous salue Marie, Gloire au Père, votre prière personnelle...

Témoignage :

Le handicap de cette violoniste lui a permis de créer une musique unique

article de Sophia Swinford publié le 29 septembre 2017 par Aleteia

"Je n’ai pas à surmonter mon handicap, parce que mon handicap fait partie de la personne que je suis".

Gaelynn Lea est atteinte depuis toujours d’ostéogenèse imparfaite, une maladie génétique également appelée « maladie des os de verre ». Elle se caractérise par une extrême fragilité des os. De ce fait, elle a subi 50 fractures dans le ventre de sa mère. Les médecins n’ayant pas détecté la maladie, ses os s’étaient ressoudés dans de multiples positions au moment de sa naissance. « Un sacré défi » pour Gaelynn, qui décrit son handicap en ces termes.

Mélomane, la jeune femme souhaitait à l’origine jouer du violoncelle, mais dut se tourner vers le violon car ses bras n’étaient pas assez longs pour atteindre les cordes. Sa professeure l’aida à tirer parti de l’angle d’inclinaison de ses poignets en lui conseillant de tenir son archet comme si elle jouait de la contrebasse. Ainsi est née sa façon unique de jouer, avec le violon positionné à la manière d’un violoncelle et l’archet tenu comme un contrebassiste. C’est grâce à cette alliance unique que l’on croit parfois entendre un orchestre et non un simple violon quand elle joue.

Gaelynn refuse d’être considérée comme « une source d’inspiration »
Malgré ses succès et ses récompenses, Gaelynn refuse d’être considérée comme « une source d’inspiration ». Pour elle, « ce sentiment est inspiré par de la pitié. Les gens me demandent comment j’ai réussi à surmonter mon handicap. Mais je n’ai pas à le surmonter, il fait partie de la personne que je suis. » Gaelynn est loin d’être la seule personne porteuse d’un handicap à ne pas souhaiter être perçue de cette manière.

En 2014, Stella Young avait donné une conférence au cours de laquelle elle avait parlé du phénomène d’ « inspiration porn », terme qu’elle a créé pour décrire la façon dont les personnes valides catégorisent les personnes handicapées dans le but de se valoriser. Aux yeux de Gaelynn, le fait que les personnes valides semblent partir du principe que leur vie est nécessairement meilleure que celle d’une personne handicapée est préjudiciable. C’est ce genre de préjugés qu’elle espère faire tomber petit à petit.

Elle remet également en question le diagnostic prénatal et l’avortement : « Le problème avec ces pratiques, c’est qu’elles sous-entendent d’une certaine manière que ma vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Les gens semblent encore et toujours vouloir atteindre l’objectif d’un monde sans aucun handicap. Mais on ne peut pas éradiquer le handicap. Et ce n’est pas souhaitable. Il faut arrêter de tendre vers ce but, car ce n’est pas bon. »

Pour voir la video, cliquer sur ce lien : https://fr.aleteia.org/2017/09/29/le-handicap-de-cette-violoniste-lui-a-permis-de-creer-une-musique-unique/

En union de prière.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

42 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 4 mois
Seigneur je te confie tous les malades atteints de maladies incurables. Amen !
Claire
place Québec, il y a 4 mois
Union de prières. Amen.
Claire
place Québec, il y a 4 mois
Union de prières, pour nos malades. Accordes-leur Seigneur, la force et le courage et la guérison, si, c'est ta Volonté, Seigneur. Amen.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 4 mois
Union de prière Claire.
Cathy
place Ajaccio, il y a 4 mois
Seigneur qui voit tout, peux-tu me guérir un peu ? Que je puisse vivre des journée à peu près normale.Les médecins y échouent depuis 7 ans.Toi seul sait la complexité qui leur echappe.Aide-moi Dieu car j'ai trop mal,ça n'en fini plus.Juste ne serait-ce que quelques petits soulagements.Je t'aime tu es Tout.Amen
Jacqueline
place Ville de Québec, il y a 4 mois
En communion de prière.Amen!Alléluia!G.P.F.S-E!!!✌!👼🙏✝✨💒🕊
Claire
place Québec, il y a 4 mois
Union de prières, Cathy. Amen.
Marcel
place Montmagny, il y a 4 mois
"Paix à vous!" Lc 24,36