Donner sa vie - Hozana

Donner sa vie

"Le plus grand parmis vous sera votre serviteur. Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé." (Matth23,1-12)

Etats de vie

Être en couple mixte et vivre au quotidien la différence de culte, être divorcé et se sentir rejeté, abandonné, en colère contre son ex-époux(se), contre l'église, être en union conjoint sans pouvoir se marier à l'église du fait des désirs non partagés de son/sa compagne(on), ou devant attendre le temps que l'autre chemine intérieurement... Tant de chemins de pauvreté et de blessures...

Et si de ces chemins, Dieu nous proposait de les faire devenir terreau de Vie ?!

************

Sentiments variés : Vie incarnée !

Tant de peines, de frustrations, d'incompréhensions, de disputes, de discordes, mais aussi de joies partagées, d'unité et de complémentarité, invisibles aux yeux des autres, à nos propres yeux aussi souvent.

Qu'en faire? Que faire de tous ces sentiments qui nous habitent?!

Les nier et désirer une vie de sainteté telle qu'on se l'imagine ?Une vie éthérée, remplie de bons sentiments, jamais plus hauts que les autres, toujours parfaitement équilibrée et validée par les hautes instances ecclésiastiques...?

Et si nous nous donnions le droit à ces sentiments si divers, qui viennent parfois tous en même temps s'entrechoquer en notre coeur?!

S'ils étaient là pour nous dire quelque chose sur Dieu, nous et l'autre, et non pas là pour nous culpabiliser !!

Dieu est un merveilleux jardinier et sait faire du super compost!

Si nous lui offrons tout ce qui nous habite, nous pouvons avoir foi qu'il en fera des merveilles ! Les fleurs que la petite Thérèse voulait offrir au Seigneur n'était ni plus ni moins toutes ses incapacités et ses sentiments humains qui la traversaient, et elle n'avait pas honte de les lui offrir ! Ayons cette même audace : offrons lui nos manquements, nos fragilités, nos colères, nos frustrations, nos jalousies, tout ce qui bruuuuule en nous ! Au lieu de le garder jalousement en culpabilité !

Offrons-nous tout entier !

Offrons tout cela pour ce(tte) conjoint(e) qui ne nous comprend pas toujours et que nous avons du mal a comprendre aussi, offrons pour ce(tte) mari/femme qui ne nous aime plus.

Offrons notre vie pour lui/elle.

Les personnes divorcées ont cette vocation d'autant plus gratuite, de pouvoir donner sa vie pr l'autre qui a tant blessé. Dieu peut faire des merveilles par ce don gratuit !

Consécration à Jésus, par Marie, pour donner sa vie pour son/sa conjoint(e)
Oh Jésus Sauveur, je viens devant toi aujourd'hui par les bras de Marie notre maman, pour t'offrir : [telle incapacité, jalousie, colère, etc]
Je sais que Tu fais des merveilles avec le peu que j'ai, Toi qui as multiplié les quelques pains que tes apôtres avaient sur eux ! Je me sens si démuni(e)! Quand je vois ma vie des fois, ou certaines de mes actions, je me demande comment j'ai pu en arriver là?! Je vois bien plus souvent mon chemin comme une série de bosses et de dénivelés, que comme un chemin bien tracé et rectiligne.
Mais Seigneur, Toi qui EST, donne moi ton regard d'amour et donne-moi de te laisser transfigurer tout ça ! Non pas pour que ce soit plus "glorieux" à mes yeux ou ceux des autres, mais pour que je vois que Toi tu aimes ce chemin, que tu es avec moi et que tu veux que celà porte du fruit pour moi et pour : [Nom de la personne choisie].
Oui Seigneur, je te consacre ma vie pour qu'il/elle chemine vers la Vie, celle que tu promet. Donne-moi de convertir mon coeur chaque jour et de t'offrir tout joyeusement mes manquements, mes erreurs et incapacités pour la sanctification de : [Nom de la personne choisie] et la mienne. Dénoue les liens de mort et resserre les liens de Vie !
Bénis sois-tu, merci de faire des merveilles avec ce que je te donne, je crois en Toi, j'ai confiance en toi !
Amen ! Alleluia !



Note : Donner sa vie, ce n'est pas s'obliger a un vie mortifère ! Donner sa vie peut ne se faire que par la prière, même sans plus avoir aucun lien avec la personne choisie. Tout est question de conversion intérieure.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Anita
Anita place Ville de Québec, il y a 2 ans
Moi,aussi je suis séparée depuis déjà 1an 1/2 et c est moi qui avais quittée mon conjoint car je n étais pas heureuse il était trop narcissique et moi je ne pouvais pas prier j’avais comme abandonné ma foi ou Dieu quand j était avec lui il me trompait et vendait de la drogue et j’etais malheureuse ,il ne priait pas ,il se sauvait de moi parfois le jour comme la nuit , je l’aimai beaucoup mais il ne me respectait pas c’est alors que j ai décidé de partir il ne savais pas que j allais le quitter je n’avais plus le courage d’être soumise à lui de tout façon déjà là,il ne m’écoutait plus il était dans la vie de drogue et la femme qu’il voyait était dans la drogue aussi j’ai vécu avec lui pendant 27 ans ,et je suis parti et je suis aller à l’eglise devant Dieu ou le Seigneur et Sa mère Marie j’ai demandé qu’ils m’aide , qu il me pardonne depuis le temps j’ai retrouver ma foi et l’amour de Dieu notre Sauveur avec Marie sa mère de me donner la force et de me guérir de ma dépendance affective moi qui n a pas connu mon père et ma mère qui était alcoolique,j’étais souffrante c’est ma grand mère qui m’a élevée et je sais que j’ai traverser des épreuves avec lui et aujourd’hui je demande à tous les jours de passer à travers des épreuves que l’ont vit je lui pardonne à mon ex conjoint et vient ma force de continuer à persévérer et avec Dieu notre Seigneur et Marie sa Mère sont avec moi avec mes enfants et mes petits enfants une journée à la fois 🙏🙏🙏 Le pardon est important pour vivre une paix intérieure avec la foi et avec Dieu et sa mère Marie 🙏🙏🙏
Marjorie
Marjorie place Sète, il y a 2 ans
Merci Anita de ton témoignage courageux ! Que le Seigneur te bénisse ainsi que ton ex-conjoint, qu'il puisse trouver la paix et le véritable sens de sa vie. Merci de le prendre dans tes prières et de nous le confier...Dieu écrit droit avec des lignes courbes...Confiance.
Paola
Paola place Paris, il y a 2 ans
Chère Marjorie, Pour répondre à ta demande, il me faut écrire beaucoup... Je n’ai pas l’habitude de me raconter, mais peut-être que mon témoignage pourra soulager la souffrance d’autres. Alors je vais témoigner. Quelque temps après ma séparation, ma mère qui est très croyante et fervente dans sa Foi, m’a dit ces mots : « tu n’es pas seule, Dieu est près de toi »... Ma réponse ne fut pas bien belle et même violente... « Ne me parle pas de Dieu! Pour moi, Dieu m’a abandonnée! » Sujet clos! Je sais que nombreux ont été ceux et celles qui m’ont portée dans leurs prières quotidiennes... Moi je ne priais plus depuis longtemps, j’allais encore moins à la messe, je ne m’étais Pas confessée depuis près de 30 ans... c’est dire si j’étais loin de Dieu! Et je sombrais peu à peu dans un trou sans fond. Ma vie n’avait plus de sens. C’est à ce moment-là que mon beau frère est tombé très gravement malade. cancer fulgurant. Condamné en quelques semaines... Alors mon réflexe d’enfance est revenu : J’ai prié Marie. Je ne priais pas pour moi, je priais pour quelqu’un, ça me paraissait différent. Avec le recul, je sais que je portais mes propres souffrances aux pieds de Marie. J’ai demandé à Marie un répit pour mon beau-frère, au moins le temps de nous préparer à cette disparition qui nous était trop douloureuse. Nous avons eu ce répit, même s’il était encore trop court. Nous avons eu le temps de nous préparer. Et j’ai continué à prier Marie. Seulement je ne priais pas Dieu le Pere, ni Jesus, ni l’Esprit Saint. Je n’en étais pas capable, je ne savais même pas comment l’on fait pour prier Dieu! Marie m’a conduit vers Jésus, en mettant des personnes sur mon chemin. Un jour de printemps, je me suis rendue avec ma sœur dans une abbaye, et c’est là, dans la petite chapelle de l’abbaye complètement épurée de tout décors, que le Christ m’attendait, sur la croix... Je L’ai regardé tout simplement, et j’ai laissé mes larmes couler. J’ai déposé mes blessures au pied de la croix. j’ai eu l’impression que Jésus ouvrait ses bras pour prendre toute ma souffrance et qu’il me disait : « ne crains pas, je suis ton Dieu et je t’ai choisie » Depuis ce jour je chemine vers Dieu... J’ai retrouvé le chemin de l’église. J’ai appris les prières que j’avais oubliées. J’ai découvert l’Adoration! Et j’avance! J’ai souvent trébuché. Chaque fois Jésus m’a relevée. Aujourd’hui je ne suis plus la même. Et je m’aperçois que les mots prononcés par ma mère , « tu n’es pas seule », sont la seule vérité. Je suis plus forte parce que Dieu est avec moi! Ce soir mes prières vont vers ceux qui sont dans la peine et la douleur. Que Marie leur apporte la lumière qui console comme Elle le fait dans ma vie chaque jour... UdP Paola
Marjorie
Marjorie place Sète, il y a 2 ans
Merci beaucoup d'avoir offert ce témoignage Paola! Gloria! Merci vraiment.
Marie-guy
Marie-guy place Orbigny, il y a 2 ans
En communion de priere avec nous tous qui portons une personne en particulier Amen Alleluia 🙏
Marjorie
Marjorie place Sète, il y a 2 ans
Merci Marie-guy de ta fidèle présence !
Paola
Paola place Paris, il y a 2 ans
Chère Marjorie Merci pour ce groupe de prières ! Nous nous sentons parfois bien à l’ecart de l’Eglise... Ma séparation a été une vraie déchirure et la blessure est toujours là, malgré les 4 années qui se sont déjà écoulées. Je voulais partager mon expérience pour donner de l’espoir à ceux ou celles qui comme je l’ai été alors, sont aujourd’hui anéantis de douleur. La Foi est notre force pour renaître! J’étais loin de la Foi...et Marie est venue me chercher. Marie a consolé mon cœur, Marie a soigné mes blessures, Marie m’a relevée, Marie m’a donné la force d’avancer chaque jour... Marie m’a amené tout doucement vers le Christ. Aujourd’hui, malgré mes blessures qui parfois m’écrasent encore, la Joie habite mon cœur car j’ai donné ma vie à Jésus Notre Seigneur ! « Tout à Jésus par Marie...! » En union de prière pour chacun d’entre vous, Paola
Marjorie
Marjorie place Sète, il y a 2 ans
Merci Paola ! Merci pour ce témoignage ! Comme c'est important de s'exorter les uns les autres, avec les tripes, avec du vécu, du concret, de l'incarné ! Merci. À travers ta blessure Dieu montre sa Grandeur, merci. Pourrais-tu nous faire un deuxième cadeau et nous donner un exemple où Marie t'as consolée, stp? Merci infiniment.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies