Facebook PixelJour 2 : Dieu nous veut heureux ! - Hozana
Juliette

Juliette dans Neuvaine à Sainte Anne pour couples en espérance d'enfant

Publication #2Initialement publiée le 17 décembre 2017

Jour 2 : Dieu nous veut heureux !

Les Béatitudes

PAROLE DE DIEU 

Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. (Mt 5, 1-12)


Heureux... Heureux…. Heureux… Laissons raisonner ce mot tout au long de ce jour… Oui, Dieu nous veut heureux, profondément heureux, pas à la manière du monde, mais à la sienne… C'est la promesse de l'Avent : la Vierge est enceinte – celle qui n'était pas censée être mère – un Sauveur va naître, réjouissons-nous !

Réjouissons-nous si l'on vit une situation d'infertilité comme une vraie pauvreté, car Dieu veut nous combler. Il ne peut donner ses grâces à des cœurs repus qui ont déjà tout : ces cœurs rassasiés n'ont plus de place pour l'accueillir.

Réjouissons-nous si nous vivons cette épreuve en étant des artisans de paix, nous serons appelés fils de Dieu. L'absence d'enfant, si douloureuse soit-elle, ne rend-elle pas plus disponible pour s'engager dans des œuvres au service de la paix et de la justice ? Il ne faut pas forcément faire de grandes choses, chacun sert selon ses talents…

Réjouissons-nous si nos proches nous critiquent, nous trouvent peut-être égoïstes, parce que nous avons choisi de ne pas avoir recours à des solutions du monde pour avoir des enfants, par amour pour le Christ. C'est héroïque, mais notre récompense est grande dans les Cieux !

Merci Seigneur de nous rappeler que tu nous veux heureux, infiniment heureux. Nous ne comprenons pas toujours ce à quoi nous sommes appelés, mais que Ta Volonté d'amour se réalise en nous, que faire Ta Volonté soit notre joie !

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

Sainte Anne, priez pour nous.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

Jour 1 : L'appel à la fécondité

Publication #1Initialement publiée le 16 décembre 2017

19 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader