Facebook Pixel4: Marie, apprenez nous la fidélité au devoir d'etat - Hozana

4: Marie, apprenez nous la fidélité au devoir d'etat

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit 

59ce6fa5e694aa3c4b21c857  
4. Servante du Seigneur, apprenez-nous la fidélité au devoir d'etat

Méditons sur ces années de vie cachée de Notre-Dame, de Jésus et de Joseph à Nazareth. 

Rien ne parait aux yeux des hommes. 

Si des âmes pures ont pu reconnaître dans l'enfant le sauveur promis (Siméon, Anne, les rois mages et les bergers...) ces personnes restent une infime minorité et l'identité divine de Jésus reste voilée. 

Ces trente années de vie cachée sont autant d'années de fidélité au devoir d'état, routinier, ingrat. Travail obscur, qui n'est ni vu des hommes ni louangé ni remarqué. 

La sainteté consiste dans la perfection dans les petites choses, aussi bien matérielles que spirituelles. 

A vrai dire, la perfection dans les choses matérielles (sans tomber dans le travers du perfectionnisme tatillon) est souvent un signe, un révélateur ou une aide efficace pour maintenir la fidélité et la perfection des choses spirituelles. Les deux naissent d'une même source et se nourrissent du même besoin : se donner pour faire la joie de ses proches, et la joie de son Dieu : « se donner, c'est le besoin de l'Amour » (Mère Marie Augusta) 

Ce martyre du quotidien est sûrement le plus exigeant et le plus méritoire et n'est pas moins fécond que celui du sang. Il demande un renoncement sans cesse renouvelé, un oui sans cesse répété en des domaines pourtant importants où l'on aurait si vite fait de se dire : « laissons tomber, ce n'est pas grave ». 

L'héroïsme du quotidien est la fidélité en action, or la fidélité est un autre nom de l'Amour, du véritable amour, de l'amour qui ne se recherche pas soi-même mais qui accepte de se donner. 

La fidélité qui dépasse la routine et l'aridité est sûrement le témoignage silencieux qu'attendent le plus nos contemporains, ivres de changements, d'expériences illusoires, de jetable, de distractions et de diversions.

Chant : Humblement dans le silence de mon cœur

Dizaine d'un chapelet :

Oraison jaculatoire :« Je vous aime, ô mon Dieu, et mon seul désir est de vous aimer jusqu'au dernier soupir de ma vie » ( Saint curé d'Ars)
« Seigneur, que Votre Volonté soit Faite ! » (Mt 6,11)
-« Ecce ad omnia » (Me voici pour tout) 59ce710be694aa27f04fe0b4fmnd1_1170_400



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

On commence demain !

Publication #1Initialement publiée le 28 septembre 2017

1: L'union aux sentiments de Jésus et de Marie

Publication #2Initialement publiée le 29 septembre 2017

2: Marie, apprenez-nous la vie intérieur

Publication #3Initialement publiée le 30 septembre 2017

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader