Facebook Pixel2: Marie, apprenez-nous la vie intérieur - Hozana
Consécration à Jésus par le Cœur Immaculé de Marie

Consécration à Jésus par le Cœur Immaculé de Marie dans Notre Dame de France

Publication #3Initialement publiée le 30 septembre 2017

2: Marie, apprenez-nous la vie intérieur

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit 

59ccf93ce694aa391367573e         
Marie présentée au Temple, apprenez-nous la vie intérieure :  

 
La Tradition nous rapporte que la Sainte Vierge Marie a été présentée au Temple dès sa tendre enfance et qu'elle y a vécu, jusqu'à son mariage avec Saint Joseph, une vie de prière, mais aussi de travail obscur et caché, souvent ingrat. 

Marie nous invite par son modèle et son intercession à vivre de plus en plus « au-dedans ». 

C'est en effet par la prière longue et fréquente, par l'attachement amoureux à la divine Personne de Jésus que l'on peut réaliser la collaboration avec Lui. 

Notre-Dame est le modèle d'une vie intérieure intense. 

Des temps exclusivement réservés à la prière, même dans l'aridité, naît une disposition habituelle de l'âme qui tend à désirer sans cesse son Dieu, à se tourner vers Lui incessamment dans la journée : silence et aspirations répétées de l'âme qui retourne à son Dieu au milieu de ses occupations quotidiennes, de l'agitation du monde, et même au milieu des sollicitations les plus bruyantes de nos sociétés. 

Cette disposition de l'âme n'est pas réservée à une élite contemplative, retirée dans les havres de paix des monastères mais elle naît de la fidélité à ses temps de prière, même dans l'aridité (c'est dans l'aridité que se prouve l'amour désintéressé), et se cultive au long de nos journées par de petites prières : phrases courtes, dites « oraisons jaculatoires », que l'on tente de répéter de plus en plus fréquemment, comme autant d'élans d'amour, et qui alimentent l'union à notre Dieu en toutes circonstances.

Chant  

Dizaine de chapelet

Oraison jaculatoire à se redire dans la journée :
(trois sont proposées, en choisir une proposée ou une de son choix) « Marie gardait toutes ces paroles et les méditait dans son cœur » (Lc2,51)
« Comme un cerf altéré cherche l'eau vive, ainsi mon âme vous cherche, vous mon Dieu »
« Il faut qu'Il grandisse, et que moi, je diminue » (Jn 3.30) 

59ce502ae694aa1fd63ec16a

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1: L'union aux sentiments de Jésus et de Marie

Publication #2Initialement publiée le 29 septembre 2017

On commence demain !

Publication #1Initialement publiée le 28 septembre 2017

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader