Prière (texte) - Hozana

Prière (texte)

Prière

Préparation.

            Je me laisse attirer par l’Amour, la Sagesse, la Lumière et la Joie divine, et je prends les dispositions pratiques correspondantes.

            Pour affaiblir les démons, j’augmente ma vie de prière : sainte Messe, Rosaire, chapelet, adoration eucharistique, chemin de croix, jeûne, lectures bibliques, lectures de la vie des saints, procession ou pèlerinage, etc.

            Pour suppléer à la pauvreté de ma prière, j’offre toutes les prières de l’Eglise, dans la communion des saints du ciel et de la terre.

 

Mise en présence de Dieu et dialogue avec le Seigneur.

            Au nom du Père, du Fils, du Saint Esprit.

            Ô Père, tu es mon Créateur et tu m’aimes. Pour me sauver, ton Fils Jésus s’est fait homme, je l’adore et je veux l’écouter et recevoir l’Esprit Saint.

            Les anges mauvais ont refusé que ton divin Fils se fasse homme pour que nous participions à la vie divine. Et, aujourd’hui, ces anges mauvais me travaillent et tentent de me faire oublier ton Amour et ta Vérité, ils tentent d’obscurcir mon intelligence, d’affaiblir ma volonté, de tromper mon imaginaire.

            J’invoque saint Michel archange et tous ses anges, pour qu’ils adorent et louent Dieu avec moi en disant : « Qui est comme Dieu ? »

            Comme saint Jean au pied de la Croix, je reçois de toi et je prends chez moi, en moi, Marie, ma mère, ta sainte mère Marie toute immaculée, que Satan n’a jamais pu atteindre.

            J’invoque aussi saint Joseph, homme juste qui protégea l’Enfant Jésus du massacre voulu par Hérode ; il est le patron de l’Eglise et la terreur des démons.

            J’invoque maintenant ton saint Nom, Jésus, et, comme les Hébreux au moment de sortir de l’esclavage d’Egypte se sont placés sous la protection du sang de l’agneau, véritable sceau pour éloigner l’ange exterminateur (Ex 12, 21-28), je me place aujourd’hui sous la protection de ton Précieux sang, Seigneur Jésus. Faire lentement le signe de Croix.

 

Maintenant, je nomme mes problèmes.

J’essaye de distinguer les problèmes pour clarifier les situations.

J’essaye de voir ma part de responsabilité, mes péchés, les « portes » ouvertes au mal.

J’exprime ce qui me semble être une influence démoniaque.

 

Prière de protection (à haute voix)

Au Nom de Jésus, j’interdis toutes représailles : que les démons aillent dans les lieux déserts !

 

Libération des facultés de l’âme.

[La coupure des liens peut se faire seul à haute voix ou avec un prêtre pendant la confession : dans laquelle il y a une collaboration entre le fidèle et le prêtre.]

 

Sur la mémoire. Au Nom de Jésus, je coupe les influences démoniaques sur ma mémoire : je coupe tout souvenir obsédant et tout ce qui paralyse ma mémoire du Bien, et tout ce qui me fait oublier mes péchés pour que je n’en demande pas pardon.

Exsufflation : je souffle au pied de la croix.

 

Sur l’imaginaire. Au Nom de Jésus, je coupe les influences démoniaques sur mon imaginaire : je coupe tout ce qui donne une mauvaise orientation (une orientation idolâtrique) à l’amour, le désir, la joie, l’espoir et l’audace ; je coupe tout ce qui exagère et dramatise la haine, l’aversion, la tristesse, le désespoir et la peur, me conduisant à la colère destructrice ou aux pensées suicidaires.

Exsufflation : je souffle au pied de la croix.

 

Sur l’intelligence. Au Nom de Jésus, je coupe les influences démoniaques sur mon intelligence : je coupe tout ce qui est une illusion, tout raisonnement sophistiqué pour soutenir mes intérêts égoïstes, tout raisonnement trompeur pour me détourner de la divine Volonté.

Exsufflation : je souffle au pied de la croix.

 

Sur la volonté. Au Nom de Jésus, je coupe les influences démoniaques sur ma volonté : je coupe tout esprit de mollesse et de paresse, tout amour désordonné, tout esprit d’impureté, tout esprit de cupidité, tout esprit d’orgueil.

Exsufflation : je souffle au pied de la croix.

 

Prière de protection

Au Nom de Jésus, je ferme les portes de mon âme aux influences démoniaques, et je m’engage désormais à ne pas volontairement voir, écouter, sentir, toucher, absorber, ce qui me conduit au mal, je m’engage aussi à rompre avec les utopies insensées et avec les rapports sociaux désordonnés.

[Si le prêtre est présent, il peut bénir la personne et ses cinq sens, et éventuellement sa maison.]

 

Prière pour les ennemis.

Notre Père qui es aux Cieux… pardonne-nous nos péchés, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

 

Seigneur, je te demande de te révéler à mes ennemis et de les conduire sur le juste chemin. Silence.

Seigneur, je te fais confiance et je t’abandonne mes soucis, toi seul es le Sauveur et toi seul sais par quel moyen sauver les hommes.

On peut faire un geste pour déposer et lâcher les soucis.

Seigneur, que ton Précieux sang coule sur les blessures de mon cœur et le lave de toute rancœur.

Silence. Faire lentement le signe de Croix.

Seigneur, que ton Cœur divin, rempli de compassion et de sainteté, s’unisse à mon cœur blessé pour aimer aujourd’hui et demain. Avec toi, je leur pardonne.

Silence. Faire lentement le signe de Croix.

 

Prière de guérison :

En présence des anges, en présence des saints du Ciel, sainte Marie, saint Joseph, sainte Anne et saint Joachim, saint Jean Baptiste, les saints apôtres, mon saint patron, j’accueille les guérisons que Jésus veut me donner, maintenant : guérison dans mon âme, dans mon psychisme, dans mon corps.

Jésus agit avec sagesse et il achèvera son œuvre.

J’entre maintenant en présence de mon Créateur et mon Sauveur, tout puissant d’amour, Dieu d’Amour révélé en Jésus-Christ, Dieu trois fois saint, le Père, le Fils et l’Esprit Saint.

Dieu.

Ô Père, notre Père, riche en bonté ! Ô Jésus-Christ mon Sauveur et mon Roi ! Ô Esprit Saint, vivificateur et sanctificateur ! Louange, honneur et gloire au plus haut des Cieux !

 Silence. Psaumes et cantiques de louange.

Nihil obstat et Imprimatur, Paris, 11 mars 2017

"La prière de libération, avec la Bible et les saints. A usage laïc ou pendant la confession". Edition Parole et Silence, Paris 2017 (Nihil obstat et imprimatur de Paris, préface de Mgr Colomb, évêque de la Rochelle).

76507-priere-texte

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Sabrina
 il y a 2 mois
Seigneur, viens me libérer de mes 5 sens, viens me libérer de tous ennemis spécialement mon ex mari. Amen
Christelle
place Lyon, il y a 2 mois
Amen 🙏❤
Rene
place Sainte-Suzanne, Réunion, il y a 2 mois
Saint Michel, priez pour nous, afin que nous demeurons dans la fidélité de ton amour. Seigneur, prends pitié de nous. Amen!
Celine
 il y a 2 mois
jésus j'ai confiance en toi
Xavier
place Évreux, il y a 2 mois
Prions pour que nous soyons libérés, pour que nous comprenions que les démons sont des images ou des analogies dans notre esprit, que les sorts sont toujours vains et donc ne peuvent jamais nous atteindre. Prions pour bien comprendre et interpréter les images mentales utilisées par l'ancien testament et par les évangiles, notamment en ce qui concerne le monde invisible. Prions pour ne pas adhérer au manichéisme, à la croyance en un Dieu du bien et un Dieu du mal se combattant, par esprits, anges et démons interposés. Prions pour "couper" notre pensée magique ou animiste, pour que nos prières soient de foi et non un miroir des rituels, sorts et imprécations hérités du paganisme. Prions pour que l'annonce du royaume de Dieu s'appuie, comme le demande notre Pape François, sur les développements des sciences humaines et de la culture anthropologique, et corresponde pleinement aux exigences actuelles de la mission pastorale de l’Église. Réjouissons-nous de ce que cette prière de libération soulage beaucoup de priants de cette communauté, mais prenons garde aussi à ce que l'expression de notre foi ne devienne pas un module ésotérique et un obstacle à l'évangélisation. En union de prière, amen.