Jour 21

Partie 1 : le Pentateuque (la Torah)
La Genèse

Chapitre 20
Abraham séjour à Guérar.
01 De là, Abraham leva le camp pour le pays du Néguev, il habita entre Cadès et Shour, puis séjourna à Guérar.
02 Comme Abraham disait de sa femme Sara : « C'est ma sœur », Abimélek, roi de Guérar, envoya prendre Sara.
03 Mais, pendant la nuit, Dieu vint en songe auprès d'Abimélek et lui dit : « Voici que tu vas mourir à cause de la femme que tu as prise, car elle est mariée. »
04 Abimélek, qui ne s'était pas approché d'elle, répondit : « Seigneur, est-ce que tu vas tuer des gens, même s'ils sont justes ?
05 N'est-ce pas lui qui m'avait dit : “C'est ma sœur” et elle, elle aussi, ne disait-elle pas : “C'est mon frère” ? J'ai fait cela, le cœur intègre et les mains innocentes. »
06 Toujours en songe, Dieu lui répondit : « Oui, je sais bien que tu as fait cela, le cœur intègre ; aussi, moi-même je t'ai retenu de pécher contre moi. C'est pourquoi je ne t'ai pas laissé la toucher.
07 Maintenant, rends sa femme à cet homme, car c'est un prophète. Il intercédera en ta faveur et tu resteras en vie. Mais si tu ne rends pas la femme, sache qu'il te faudra mourir, toi et tous les tiens. »
08 Abimélek se leva de bon matin, convoqua tous ses serviteurs et leur rapporta toute l'affaire. Les hommes eurent très peur.
09 Ensuite, Abimélek convoqua Abraham et lui dit : « Que nous as-tu fait là ! En quoi ai-je péché contre toi pour que tu nous aies exposés, moi et mon royaume, à un si grave péché ? Tu as fait à mon égard une chose qui ne se fait pas ! »
10 Abimélek dit encore à Abraham : « Qu'avais-tu en vue pour agir ainsi ? »
11 Abraham répondit : « Je m'étais dit : pour sûr, en cet endroit, il n'y a aucune crainte de Dieu ; ils me tueront à cause de ma femme.
12 De plus, c'est vrai qu'elle est ma sœur, la fille de mon père mais non celle de ma mère. Et elle est devenue ma femme.
13 Lorsque Dieu me fit errer loin de la maison de mon père, j'ai dit à Sara : “Voici la faveur que tu me feras : partout où nous irons, dis de moi : C'est mon frère.” »
14 Alors, Abimélek prit du petit et du gros bétail, des serviteurs et des servantes ; il les donna à Abraham et lui rendit Sara, sa femme.
15 Puis Abimélek dit : « Voici, devant toi, mon pays. Habite où bon te semblera ! »
16 Et il dit à Sara : « Voici que je donne mille pièces d'argent à ton frère ; ce sera pour toi comme un voile sur les yeux de tous ceux qui t'entourent et, vis-à-vis de tous, tu seras réhabilitée. »
17 Abraham intercéda auprès de Dieu, et Dieu guérit Abimélek, sa femme et ses servantes qui purent avoir des enfants.
18 En effet, Dieu avait rendu stériles toutes les femmes de la maison d'Abimélek à cause de Sara, la femme d'Abraham.

Partie 2 : les livres historiques
Livre de Judith

Chapitre 5b
Suite du récit d'Akhior.

17 Aussi longtemps qu'ils ne commirent pas de péchés devant leur Dieu, la prospérité fut avec eux, car avec eux est un Dieu qui déteste l'injustice.
18 Mais lorsqu'ils s'écartèrent du chemin qui leur était fixé, ils furent complètement exterminés en de nombreux combats ; ils furent aussi emmenés captifs sur une terre qui n'était pas la leur. Le temple de leur Dieu fut rasé et leurs villes tombèrent au pouvoir de leurs adversaires.
19 Or, maintenant qu'ils sont revenus vers leur Dieu, ils sont remontés de la terre où ils avaient été dispersés, ils ont repris possession de Jérusalem où se trouve leur sanctuaire, ils se sont installés dans la région montagneuse, car elle était déserte.
20 Maintenant donc, maître et seigneur, s'il y a dans ce peuple quelque égarement, s'ils pèchent contre leur Dieu, nous examinerons avec soin s'il y a bien chez eux cette occasion de chute, puis nous monterons et nous les combattrons.
21 Mais si cette nation n'a pas transgressé sa Loi, que mon seigneur les évite, de peur que leur Seigneur et leur Dieu ne les couvre de son bouclier. Nous serions alors accablés d'outrages devant toute la terre. "
22 Quand Akhior eut fini de prononcer ces paroles, toute la foule rassemblée en cercle autour de la tente se mit à récriminer. Les grands de l'entourage d'Holopherne et tous les habitants du littoral et de Moab parlaient de le mettre en pièces :
23 " Non, nous n'avons rien à craindre des fils d'Israël. C'est un peuple sans puissance ni force, incapable de tenir dans une bataille un peu rude.
24 Allons donc ! Montons, et ton armée n'en fera qu'une bouchée, ô notre maître Holopherne. "

Partie 3 : les livres poétiques et sapientiaux
Le livre de Job

Chapitre 2
Satan de nouveau devant Dieu. Deuxième épreuve de Job.

01 Le jour où les fils de Dieu se rendaient à l'audience du Seigneur, l'Adversaire, lui aussi, vint parmi eux à l'audience.
02 Le Seigneur lui dit : « D'où viens-tu ? » L'Adversaire répondit : « De parcourir la terre et d'y rôder ».
03 Le Seigneur reprit : « As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'a pas son pareil sur la terre : c'est un homme intègre et droit, qui craint Dieu et s'écarte du mal ; il persiste encore dans son intégrité, et c'est pour rien que tu m'as incité à le détruire. »
04 Mais l'Adversaire répliqua au Seigneur : « Peau pour peau ! L'homme donne tout ce qu'il a pour sauver sa vie.
05 Mais étends la main, touche à ses os et à sa chair, je parie qu'il te maudira en face ! »
06 Le Seigneur dit à l'Adversaire : « Soit ! le voici en ton pouvoir, mais préserve sa vie. »
07 Et l'Adversaire, quittant la présence du Seigneur, frappa Job d'un ulcère malin depuis la plante des pieds jusqu'au sommet de la tête.
08 Job prit un tesson pour se gratter, assis parmi les cendres.
09 Sa femme lui dit : « Tu persistes encore dans ton intégrité ! Maudis Dieu et meurs ! »
10 Il lui répondit : « Tu parles comme une insensée. Si nous accueillons le bonheur comme venant de Dieu, comment ne pas accueillir de même le malheur ? » En tout cela, Job ne commit pas de péché par ses lèvres.
11 Trois amis de Job apprirent tout ce malheur qui lui était advenu. Ils arrivèrent chacun de son pays, Élifaz de Témane, Bildad de Shouah et Sofar de Naama, et ils se concertèrent pour venir le plaindre et le consoler.
12 De loin, levant les yeux sur lui, ils ne le reconnurent pas. Alors, ils éclatèrent en sanglots. Ils déchirèrent chacun son manteau et projetèrent de la poussière sur leur tête.
13 Sept jours et sept nuits, ils restèrent assis par terre auprès de lui et, à la vue d'une si grande douleur, personne ne lui disait mot.

Les psaumes

Psaume 11
L'homme est trompeur mais le Seigneur est vérité.
02 Seigneur, au secours ! Il n'y a plus de fidèle !
La loyauté a disparu chez les hommes.
03 Entre eux la parole est mensonge,
cœur double, lèvres menteuses.
04 Que le Seigneur supprime ces lèvres menteuses,
cette langue qui parle insolemment,
05 ceux-là qui disent : « Armons notre langue !
A nous la parole ! Qui sera notre maître ? »
06 - « Pour le pauvre qui gémit, le malheureux que l'on dépouille, +
maintenant je me lève, dit le Seigneur ; *
à celui qu'on méprise, je porte secours. »
07 Les paroles du Seigneur sont des paroles pures,
argent passé au feu, affiné sept fois.
08 Toi, Seigneur, tu tiens parole,
tu nous gardes pour toujours de cette engeance.
09 De tous côtés, s'agitent les impies :
la corruption gagne chez les hommes.

Partie 4 : les livres des prophètes
Livre du prophète Osée

Chapitre 5b
Annonce d'une invasion

08 Sonnez du cor à Guibéa, de la trompette à Rama ; poussez des cris à Beth-Awen, on te poursuit, Benjamin !
09 Éphraïm sera une ruine au jour du reproche ; j'annonce une chose certaine aux tribus d'Israël.
10 Les chefs de Juda sont comme des gens qui déplacent des bornes ; sur eux, je déverserai, comme des flots, ma colère.
11 Éphraïm est exploité, le droit est malmené, car on se plaît à poursuivre le néant.
12 Et moi, je serai comme un abcès pour Éphraïm, comme une carie pour la maison de Juda.
13 Éphraïm a vu sa maladie, et Juda, son ulcère ; Éphraïm est allé vers Assour, il a envoyé des messagers au Grand Roi ; mais lui ne peut vous guérir ni cicatriser votre ulcère.
14 Car moi, je serai comme un lion pour Éphraïm, comme un lionceau pour la maison de Juda. Oui, moi, je déchire et je m'en vais, j'emporte, et personne qui délivre.
15 Je m'en irai, je retournerai en ma demeure, jusqu'à ce qu'ils s'avouent coupables et recherchent ma face, et que dans leur détresse ils me cherchent.

Partie 5 : les livres du Nouveau Testament
Évangile selon Saint Jean

Chapitre 6d
Récrimination des juifs. Celui qui croit au Christ aura la vie éternelle.

41 Les Juifs récriminaient contre Jésus parce qu'il avait déclaré : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel. »
42 Ils disaient : « Celui-là n'est-il pas Jésus, fils de Joseph ? Nous connaissons bien son père et sa mère. Alors comment peut-il dire maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? »
43 Jésus reprit la parole : « Ne récriminez pas entre vous.
44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
45 Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi.
46 Certes, personne n'a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père.
47 Amen, amen, je vous le dis : il a la vie éternelle, celui qui croit.
48 Moi, je suis le pain de la vie.
49 Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ;
50 mais le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas.
51 Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour la vie du monde. »

Lettre de Saint Jacques

L'apôtre Jacques s'adresse aux Églises naissantes pour les aider à vivre une vie chrétienne plus conséquente, notamment en mettant en accord les œuvres (les actes) et la foi.
Chapitre 1a
Présentation. La joie des épreuves, qui vérifie la foi par l'endurance.

01 JACQUES, SERVITEUR DE DIEU et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus de la Diaspora, salut !
02 Considérez comme une joie extrême, mes frères, de buter sur toute sorte d'épreuves.
03 Vous le savez, une telle vérification de votre foi produit l'endurance,
04 et l'endurance doit s'accompagner d'une action parfaite, pour que vous soyez parfaits et intègres, sans que rien ne vous manque.
05 Mais si l'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, lui qui donne à tous sans réserve et sans faire de reproches : elle lui sera donnée.
06 Mais qu'il demande avec foi, sans la moindre hésitation, car celui qui hésite ressemble aux vagues de la mer que le vent agite et soulève.
07 Qu'il ne s'imagine pas, cet homme-là, qu'il recevra du Seigneur quoi que ce soit,
08 s'il est partagé, instable dans toute sa conduite.


Merci de votre lecture et de votre confiance. N'hésitez pas à débattre en commentaires. Que Dieu vous bénisse, Franck Rousselot.
Introductions complètes aux livres bibliques : site CHRETIENS AUJOURD'HUI
Commentaires verset par verset : BIBLE ANNOTEE
Bible de la liturgie (sources) : AELF
Mes autres communautés : TE PARLER TOUS LES JOURS, SEIGNEUR & UN POEME CHRETIEN CHAQUE JOUR
Livres en cours : Genèse, Esther, Job, Osée, Jean, Jacques
Livres terminés : Esther, Cantiques des cantiques, Amos, 1 Jean, 2 Jean, 3 Jean

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Lire la Bible en 365 jours