Jour 19

Partie 1 : le Pentateuque (la Torah)
La Genèse

Chapitre 18b
A propos de Sodome, Abraham négocie avec Dieu.
23 Abraham s'approcha et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable ?
24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à toute la ville à cause des cinquante justes qui s'y trouvent ?
25 Loin de toi de faire une chose pareille ! Faire mourir le juste avec le coupable, traiter le juste de la même manière que le coupable, loin de toi d'agir ainsi ! Celui qui juge toute la terre n'agirait-il pas selon le droit ? »
26 Le Seigneur déclara : « Si je trouve cinquante justes dans Sodome, à cause d'eux je pardonnerai à toute la ville. »
27 Abraham répondit : « J'ose encore parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre.
28 Peut-être, sur les cinquante justes, en manquera-t-il cinq : pour ces cinq-là, vas-tu détruire toute la ville ? » Il déclara : « Non, je ne la détruirai pas, si j'en trouve quarante-cinq. »
29 Abraham insista : « Peut-être s'en trouvera-t-il seulement quarante ? » Le Seigneur déclara : « Pour quarante, je ne le ferai pas. »
30 Abraham dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère, si j'ose parler encore. Peut-être s'en trouvera-t-il seulement trente ? » Il déclara : « Si j'en trouve trente, je ne le ferai pas. »
31 Abraham dit alors : « J'ose encore parler à mon Seigneur. Peut-être s'en trouvera-t-il seulement vingt ? » Il déclara : « Pour vingt, je ne détruirai pas. »
32 Il dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère : je ne parlerai plus qu'une fois. Peut-être s'en trouvera-t-il seulement dix ? » Et le Seigneur déclara : « Pour dix, je ne détruirai pas. »
33 Quand le Seigneur eut fini de s'entretenir avec Abraham, il partit, et Abraham retourna chez lui.

Chapitre 19a
Les anges à Sodome sont menacés.

01 Les deux anges arrivèrent à Sodome, le soir. Loth était assis à la porte de Sodome ; il les aperçut, se leva pour aller à leur rencontre et se prosterna, face contre terre.
02 Il dit : « De grâce, mes seigneurs, faites un détour par la maison de votre serviteur ; vous y passerez la nuit, vous vous laverez les pieds et vous vous lèverez de bon matin pour reprendre votre route. » Ils répondirent : « Non ! nous passerons la nuit sur la place. »
03 Mais il insista tellement auprès d'eux qu'ils firent le détour et entrèrent dans sa maison. Il leur prépara un festin, fit cuire des pains sans levain, et ils mangèrent.
04 Ils n'étaient pas encore couchés que les hommes de la ville, ceux de Sodome, cernèrent la maison, des plus jeunes aux plus vieux, toute la population sans exception.
05 Ils appelèrent Loth et lui dirent : « Où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit ? Amène-les : nous voulons nous unir à eux. »
06 Loth s'avança vers eux, à l'entrée, et ferma la porte derrière lui.
07 Il dit : « De grâce, mes frères, ne commettez pas le mal !
08 Voici, j'ai deux filles qui ne se sont unies à aucun homme. Je vais vous les amener, et vous leur ferez ce que bon vous semblera. Mais à ces hommes ne faites rien : ils sont venus s'abriter sous mon toit. »
09 Ils répliquèrent : « Ôte-toi de là ! » Et ils ajoutèrent : « Lui, le seul étranger, il voudrait juger ! À toi, nous ferons plus de mal qu'à eux ! » Ils bousculèrent Loth et s'approchèrent pour enfoncer la porte.
10 Mais les deux hommes étendirent la main et firent rentrer Loth dans la maison, auprès d'eux. Et ils refermèrent la porte.
11 Ils frappèrent de cécité les hommes qui se trouvaient à l'extérieur de la maison, du plus petit au plus grand, si bien que ceux-ci ne purent trouver l'entrée.
12 Les deux hommes dirent à Loth : « Qui as-tu encore ici avec toi ? Gendre, fils, filles, tous ceux qui sont avec toi dans la ville, fais-les sortir de ce lieu.
13 Car nous allons le détruire. Elle est grande à la face du Seigneur, la clameur qui s'est élevée contre ses habitants, et le Seigneur nous a envoyés pour détruire ce lieu. »
14 Loth sortit parler à ses gendres, ceux qui allaient épouser ses filles, et dit : « Debout ! Sortez de ce lieu car le Seigneur va détruire la ville ! » Mais, aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter.

Partie 2 : les livres historiques
Livre de Judith

Chapitre 4
Holopherne fait trembler Israël. La prière d'Israël.

01 Les fils d'Israël, habitants de la Judée, apprirent tout ce qu'Holopherne, le général en chef de Nabucodonosor, roi des Assyriens, avait fait aux nations, et la manière dont il avait dépouillé tous leurs sanctuaires et les avait livrés à l'anéantissement.
02 Ils furent saisis d'une grande, très grande crainte devant lui, et ils furent bouleversés pour Jérusalem et pour le Temple du Seigneur leur Dieu.
03 En effet, leur retour de captivité était encore tout récent ; le peuple entier de Judée venait à peine de se regrouper ; le mobilier, l'autel et la demeure de Dieu, qui avaient été profanés, venaient d'être à nouveau consacrés.
04 Ils envoyèrent des messagers dans tout le territoire de Samarie et à Kona, Bethorone, Belmaïne, Jéricho, et jusqu'à Khoba, Ésora et le Val de Salem.
05 Ils occupèrent tous les sommets des hautes montagnes, fortifièrent les villages qui s'y trouvaient et en firent des dépôts pour les provisions en vue de préparer la guerre, car leurs champs venaient d'être moissonnés.
06 Le grand prêtre Joakim, qui résidait alors à Jérusalem, écrivit aux habitants de Béthulie et de Bétomesthaïm, ville située en face d'Esdrelon et de la plaine de Dothaïne,
07 pour leur dire de bloquer les cols de la région montagneuse, seule voie d'accès vers la Judée. Il leur serait facile, en effet, d'arrêter ceux qui passeraient, car le passage étroit ne se laissait franchir que par deux hommes à la fois.
08 Les fils d'Israël agirent selon les ordres du grand prêtre Joakim et du Conseil des anciens, qui représentait tout le peuple d'Israël et siégeait à Jérusalem.
09 Avec une ardeur soutenue, tous les hommes d'Israël crièrent vers Dieu ; avec une ardeur soutenue, ils s'humilièrent.
10 Eux-mêmes, leurs femmes, leurs tout-petits et leurs troupeaux, ainsi que tout immigré, journalier ou esclave acheté mirent des sacs sur leurs reins.
11 Tous les Israélites de Jérusalem, hommes, femmes et enfants, se jetèrent sur le sol devant le Temple, la tête couverte de cendres, et déployèrent leurs sacs devant le Seigneur.
12 Ils enveloppèrent d'un sac l'autel lui-même et crièrent d'un seul cœur vers le Dieu d'Israël, le suppliant ardemment de ne pas livrer leurs tout-petits à la razzia, leurs femmes au rapt, les villes de leur héritage à l'anéantissement, le Lieu saint à la profanation et à l'outrage pour la plus grande joie des nations.
13 Et le Seigneur entendit leur voix, il regarda leur détresse. Le peuple observa un jeûne pendant de nombreux jours, dans toute la Judée et à Jérusalem, devant le Lieu saint du Seigneur souverain de l'univers.
14 Le grand prêtre Joakim, tous les prêtres qui se tenaient devant le Seigneur, et ceux qui assuraient le service liturgique, les reins enveloppés de toile à sac, offraient l'holocauste perpétuel, les offrandes votives et les dons volontaires du peuple.
15 Leurs bonnets étaient couverts de cendre ; de toutes leurs forces ils criaient vers le Seigneur, le suppliant de visiter avec bonté toute la maison d'Israël.

Partie 3 : les livres poétiques et sapientiaux
Le livre de Job

Le livre de Job raconte l'histoire d'un homme intègre, droit, juste, fidèle à Dieu. Mais Satan soumet à Dieu l'idée que son attitude dépend de sa prospérité, et que s'il perdait tout, il le maudirait. Dieu, qui a confiance en Job, le laisse l'éprouver, à condition qu'il ne touche pas à sa vie. Un livre qui constate l'existence du mal sans l'expliquer.
Chapitre 1a
Prologue. Satan vient accuser Job devant le Seigneur.

01 IL ETAIT UNE FOIS, au pays de Ouç, un homme appelé Job. Cet homme, intègre et droit, craignait Dieu et s'écartait du mal.
02 Sept fils et trois filles lui étaient nés.
03 Il avait un troupeau de sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, et il possédait un grand nombre de serviteurs. Cet homme était le plus riche de tous les fils de l'Orient.
04 Or ses fils avaient coutume d'aller festoyer les uns chez les autres à tour de rôle, et ils faisaient inviter leurs trois sœurs à manger et à boire avec eux.
05 Une fois terminé le cycle des festins, Job les faisait venir pour les purifier. Levé de bon matin, il offrait un holocauste pour chacun d'eux. Car Job se disait : « Peut-être mes fils ont-ils péché et maudit Dieu dans leur cœur. » C'est ainsi que Job agissait, chaque fois.
06 Le jour où les fils de Dieu se rendaient à l'audience du Seigneur, le Satan, l'Adversaire, lui aussi, vint parmi eux.
07 Le Seigneur lui dit : « D'où viens-tu ? » L'Adversaire répondit : « De parcourir la terre et d'y rôder. »
08 Le Seigneur reprit : « As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'a pas son pareil sur la terre : c'est un homme intègre et droit, qui craint Dieu et s'écarte du mal. »
09 L'Adversaire riposta : « Est-ce pour rien que Job craint Dieu ?
10 N'as-tu pas élevé une clôture pour le protéger, lui, sa maison et tout ce qu'il possède ? Tu as béni son travail, et ses troupeaux se multiplient dans le pays.
11 Mais étends seulement la main, et touche à tout ce qu'il possède : je parie qu'il te maudira en face ! »
12 Le Seigneur dit à l'Adversaire : « Soit ! Tu as pouvoir sur tout ce qu'il possède, mais tu ne porteras pas la main sur lui. » Et l'Adversaire se retira.

Les psaumes

Psaume 9Bc
Appel au Seigneur, juge et souverain.

12 Lève-toi, Seigneur ! Dieu, étends la main !
N'oublie pas le pauvre !
13 Pourquoi l'impie brave-t-il le Seigneur en lui disant :
« Viendras-tu me chercher ? »
14 Mais tu as vu : tu regardes le mal et la souffrance,
tu les prends dans ta main ; sur toi repose le faible,
c'est toi qui viens en aide à l'orphelin.
15 Brise le bras de l'impie, du méchant ;
alors tu chercheras son impiété sans la trouver.
16 A tout jamais, le Seigneur est roi :
les païens ont péri sur sa terre.
17 Tu entends, Seigneur, le désir des pauvres,
tu rassures leur cœur, tu les écoutes.
18 Que justice soit rendue à l'orphelin,
qu'il n'y ait plus d'opprimé,
* et que tremble le mortel, né de la terre !

Partie 4 : les livres des prophètes
Livre du prophète Osée

Chapitre 4b
Impureté du peuple entier.

11 Prostitution, vin et vin nouveau emprisonnent le cœur.
12 Mon peuple consulte son idole de bois, c'est son bâton qui le renseigne ; car un esprit de prostitution l'égare : ils se sont prostitués, éloignés de leur Dieu.
13 Sur les sommets des montagnes, ils sacrifient, sur les collines, ils brûlent des offrandes, sous le chêne, le peuplier, le térébinthe, dont l'ombrage est agréable ! C'est pourquoi vos filles se prostituent et vos belles-filles sont adultères.
14 Je ne sévirai pas contre vos filles à cause de leurs prostitutions, ni contre vos belles-filles à cause de leurs adultères, puisqu'eux-mêmes vont à l'écart avec les prostituées et sacrifient avec les courtisanes sacrées. Un peuple qui ne comprend pas court à sa perte.
15 Si tu te prostitues, toi, Israël, que Juda ne se rende pas coupable ! N'allez donc pas à Guilgal, ne montez pas à Beth-Awen et ne jurez pas par la vie du Seigneur.
16 Puisqu'Israël a été rétif comme une vache rétive, le Seigneur le conduirait-il maintenant comme un agneau dans une vaste prairie ?
17 Éphraïm est l'allié des idoles : laisse-le !
18 Après les beuveries, c'est la prostitution ; ils préfèrent l'ignominie à leur gloire.
19 Le vent les enveloppera de ses ailes et ils rougiront de leurs sacrifices.

Partie 5 : les livres du Nouveau Testament
Évangile selon Saint Jean

Chapitre 6b.
La tempête. Jésus marche sur les eaux.

14 À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C'est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. »
15 Mais Jésus savait qu'ils allaient venir l'enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.
16 Le soir venu, ses disciples descendirent jusqu'à la mer.
17 Ils s'embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l'autre rive. C'était déjà les ténèbres, et Jésus n'avait pas encore rejoint les disciples.
18 Un grand vent soufflait, et la mer était agitée.
19 Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c'est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu'ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur.
20 Mais il leur dit : « C'est moi. N'ayez plus peur. »
21 Les disciples voulaient le prendre dans la barque ; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.
22 Le lendemain, la foule restée sur l'autre rive se rendit compte qu'il n'y avait eu là qu'une seule barque, et que Jésus n'y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui.
23 Cependant, d'autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l'endroit où l'on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce.

Troisième lettre de Saint Jean

01 MOI, L'ANCIEN, à Gaïos, le bien-aimé, que j'aime en vérité.
02 Bien-aimé, je prie pour qu'en toutes choses tu ailles bien et que tu sois en bonne santé, comme c'est déjà le cas pour ton âme.
03 J'ai eu beaucoup de joie quand des frères sont venus et qu'ils ont rendu témoignage à la vérité qui est en toi : ils ont dit comment tu marches dans la vérité.
04 Rien ne me donne plus de joie que d'apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.
05 Bien-aimé, tu agis fidèlement dans ce que tu fais pour les frères, et particulièrement pour des étrangers.
06 En présence de l'Église, ils ont rendu témoignage à ta charité ; tu feras bien de faciliter leur voyage d'une manière digne de Dieu.
07 Car c'est pour son nom qu'ils se sont mis en route sans rien recevoir des païens.
08 Nous devons donc apporter notre soutien à de tels hommes pour être des collaborateurs de la vérité.


Merci de votre lecture et de votre confiance. N'hésitez pas à débattre en commentaires. Que Dieu vous bénisse, Franck Rousselot.
Introductions complètes aux livres bibliques : site CHRETIENS AUJOURD'HUI
Commentaires verset par verset : BIBLE ANNOTEE
Bible de la liturgie (sources) : AELF
Mes autres communautés : TE PARLER TOUS LES JOURS, SEIGNEUR & UN POEME CHRETIEN CHAQUE JOUR
Livres en cours : Genèse, Esther, Job, Osée, Jean, 3 Jean
Livres terminés : Esther, Cantique des cantiques, Amos, 1 Jean, 2 Jean

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Lire la Bible en 365 jours