« À l'instant même, la lèpre le quitta » - 7 janvier 2022

« À l'instant même, la lèpre le quitta » - 7 janvier 2022

Saint Raymond de Penyafort, évêque

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Luc 5, 12-16

Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, il tomba face contre terre et le supplia : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main et le toucha en disant : « Je le veux, sois purifié. » À l'instant même, la lèpre le quitta.
Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. » De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.


Prière

« Seigneur, je n'ai pas le cœur fier ni le regard ambitieux ; je ne poursuis ni grands desseins, ni merveilles qui me dépassent. Non, mais je tiens mon âme égale et silencieuse ; mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère. Attends le Seigneur, Israël, maintenant et à jamais. » (Ps 130)

Demande

Seigneur Jésus, viens me guérir et me purifier.

Réflexion

  1. « Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre. »
    Il est peut-être difficile pour nous d'imaginer le courage de ce lépreux parce que cette maladie contagieuse est très rare aujourd'hui dans nos pays. À l'époque de Jésus, les lépreux avaient l'interdiction d'entrer dans une ville. Ils étaient contraints de vivre à l'extérieur et ne pouvaient avoir aucun contact avec la société. Ils vivaient dans des conditions de pauvreté et de misère extrêmes. On les fuyait et ils étaient rejetés de tous. Mais voilà que cet homme ose aller à la rencontre de Jésus dans la ville. Il fait donc preuve d'un grand courage et d'une grande confiance dans la bonté de Jésus. Il n'a pas peur de lui exposer sa maladie pour lui demander la guérison.
    Quant à nous, nous avons souvent du mal à reconnaître et à accepter nos blessures, nos faiblesses et nos fragilités. Nous ne voulons pas être un poids pour les autres en demandant un quelconque soutien. Nous ne pensons pas toujours à demander au Seigneur l'aide de sa grâce. Lorsqu'il s'agit d'implorer son pardon pour nos péchés dans le sacrement de réconciliation, nous avons du mal à nous rendre vulnérables et à lui ouvrir notre cœur. Seigneur, donne-moi le courage et l'humilité de ce lépreux.
  2. « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. Jésus étendit la main et le toucha en disant : Je le veux, sois purifié. »
    Comment ne pas être touché par cette demande si pleine de confiance et d'abandon : « Tu peux me purifier. » Le lépreux n'impose pas sa volonté. Il fait appel au bon vouloir du Seigneur : « Si tu le veux (…) »
    C'est une merveilleuse école de prière pour nous ! Seigneur, aide-moi à te demander ce dont j'ai besoin avec confiance mais sans t'imposer ma volonté.
    Laissons-nous aussi émouvoir par cette volonté du Christ à guérir cet homme ! Lui, la Parole par laquelle l'univers fut créé, commande à la lèpre de quitter cet homme et le lépreux est purifié. Seigneur, tu m'aimes profondément et tu peux me sauver, tu veux me sauver. Merci, Seigneur !
  3. « Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait. »
    Le Seigneur est submergé par de nombreuses sollicitations de tous ordres. Il avait toujours plus de bonnes choses à accomplir que d'heures dans sa journée. Pourtant Jésus ne permettait jamais que ses activités, aussi belles et importantes étaient-elles, prennent le dessus et l'empêchent de consacrer un moment chaque jour pour être seul à seul avec son Père dans la prière.
    C'est une bonne leçon pour nous qui avons souvent tendance à remettre notre prière à plus tard lorsque nos agendas se remplissent. Combien de fois nous arrive-t-il de ne pas prier du tout dans la journée ! Seigneur Jésus, aide-moi à te garder toujours une place dans ma journée pour te rencontrer dans la prière. Rien ne devrait être plus important pour moi que de passer un moment avec toi.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, je veux me présenter devant toi avec toutes les belles qualités que tu m'as offertes mais je veux aussi me rendre vulnérable aujourd'hui et te présenter mes faiblesses, mes blessures, mes péchés.
Ce n'est pas pour me lamenter mais pour te demander avec courage et confiance que tu puisses me purifier et me guérir. J'ai besoin de toi, Seigneur ! Si tu le veux, tu peux me purifier. Grâce à cette rencontre avec le lépreux de l'Évangile d'aujourd'hui, je sais aussi que tu veux me sauver. Si ce n'est pas par une guérison miraculeuse, cela peut aussi se manifester par le soutien de ta grâce pour me donner la force de traverser mon épreuve et de porter la croix de ma faiblesse.
Seigneur, je tiens beaucoup à suivre ton exemple en persévérant dans la prière tous les jours, peu importe l'avalanche de mes autres engagements. Aide-moi à mettre les limites nécessaires à mes activités pour te consacrer un moment au quotidien.

Résolution

Que la contemplation de ma propre faiblesse et le fait de me rendre vulnérable devant le Seigneur m'aident à poser un regard plus bienveillant sur la faiblesse de mon prochain aujourd'hui.

Père Richard Tardiff, LC
Contacter l'auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l'Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Méditation sur l'Évangile du jour